• [Azure] La certification d’architecture 70-535 remplace la 70-534

    Microsoft a annoncé le remplacement de la certification Microsoft Azure sur l’architecture (70-534) par une nouvelle certification (70-535). Ce changement a lieu car plus de 30% de l’examen a changé. Le nom de la certification reste le même : Architecting Microsoft Azure Solutions.

    Microsoft n’a pas prévu de période Bêta. Elle commence ainsi à être disponible dès le 30 novembre. La certification 70-534 peut être passé jusqu’au 31 décembre mais vous devez vous enregistrer avant le 30 novembre.

    Côté MCSA/MCSE/MCSD, il n’y a pas de changements. La certification 70-534 continue à être applicable jusqu’au 31 décembre. Ceux qui ont déjà acquis la certification et le statut MCSA/MCSE/MCSD, gardent leur statut en l’état. La certification 70-535 est ajouté comme remplaçante direct pour obtenir ces statuts.

    Source : https://borntolearn.mslearn.net/b/weblog/posts/microsoft-exam-70_2d00_535-to-replace-70_2d00_534_3a00_-architecting-microsoft-azure-solutions-on-november-30-_1320_-here_1920_s-what-you-should-know-

    • 11/11/2017
  • Deux nouveaux Microsoft Professionnal Degree au Microsoft Professional Program

    Il y a quelques mois, Microsoft annonçait un programme Microsoft Professionnal Degree (MPD) permettant d’obtenir un diplôme calibré sur le curriculum universitaire pour les professionnels de l’informatique. L’initiative est construite sur la plateforme Open edX d’Azure. L’objectif de Microsoft est d’appliquer d’offrir du Learning as-a-Service. Aujourd’hui, Microsoft vient d’ouvrir les inscriptions pour le programme Cloud Administration et DevOps.

    Microsoft propose déjà plusieurs autres programmes : Data Science, Big Data Engineering et Front end Web Development.

    Plus d’informations :  https://borntolearn.mslearn.net/b/weblog/posts/expanding-the-microsoft-professional-program-to-drive-impact

    • 11/11/2017
  • [Windows 10] Publication des posters de planification Architectural

    Microsoft a publié des posters présentant les informations architecturales sur le déploiement de Windows 10 dans l’entreprise. Ces derniers abordent particulièrement :

    • Deploy Windows 10 - Clean installation aborde un arbre de choix et d’actions pour gérer le déploiement de Windows 10 dans l’entreprise entre System Center Configuration Manager et Microsoft Deployment Toolkit.
    • Deploy Windows 10 - In-place upgrade aborde un arbre de choix et d’actions pour mettre à niveau des postes existants versWindows 10 avec System Center Configuration Manager et Microsoft Deployment Toolkit.
    • Deploy Windows 10 - Windows AutoPilot permet de comprendre les différentes options permettant le déploiement de Windows 10 sans remasterisation via Windows AutoPilot, Windows Configuration Designer ou Set up School PCs.
    • Deploy Windows 10 - Windows servicing présente les différentes options pour maintenir Windows 10 et mettre à jour les différentes versions. On y retrouve les différentes solutions (Windows Update, Windows Update for Business, Windows Server Update Services, System Center Configuration Manager) avec les avantages et inconvénients
    • Deploy Windows 10 - Protection solutions présente les solutions de protection inclues nativement dans Windows 10 et celles plus évoluées.
    • 10/11/2017
  • Nouvelle mise à jour de la liste des certifications retirées en 2017 et 2018 (SCCM, Azure, etc.)

    Microsoft a communiqué la liste de certifications qui vont être retirées dans les prochains mois. Les certifications.

    Les examens suivants sont retirés le 31 décembre 2017 :

    • 246: Monitoring and Operating a Private Cloud with System Center 2012
    • 247: Configuring and Deploying a Private Cloud
    • 534: Architecting Microsoft Azure Solutions remplacée par la certification 535 pour couvrir les changements récents. Cet examen sera disponible à partir de décembre.
    • 74-344: Managing Programs and Projects with Project Server 2013
    • MB2-709: Microsoft Dynamics Marketing
    • MB6-705: Microsoft Dynamics AX 2012 R3 CU8 Installation and Configuration
    • MB6-890: Microsoft Dynamics AX Development Introduction
    • MB6-892: Microsoft Dynamics AX Distribution and Trade
    • MB6-893: Microsoft Dynamics AX Financials

    Les examens suivants sont retirés le 31 Janvier 2018 :

    • 696: Administering System Center Configuration Manager and Intune remplacée par la certification 703 (en cours d’élaboration)

    Les examens suivants sont retirés le 31 Juillet 2018 (sans aucun remplacement) :

    • 398: Planning for and Managing Devices in the Enterprise
    • 488: Developing Microsoft SharePoint Server 2013 Core Solutions
    • 489: Developing Microsoft SharePoint Server 2013 Advanced Solutions
    • 496: Administering Visual Studio Team Foundation Server
    • 497: Software Testing with Visual Studio
    • 498: Delivering Continuous Value with Visual Studio Application Lifecycle Management
    • 680: Windows 7, Configuring
    • 685: Windows 7, Enterprise Desktop Support Technician
    • 686: Windows 7, Enterprise Desktop Administrator
    • 74-343: Managing Projects with Microsoft Project 2013
    • 74-409: Server Virtualization with Windows Server Hyper-V and System Center

     

    Source : https://borntolearn.mslearn.net/b/weblog/posts/exam-retirement-update-for-october-2017

    • 10/11/2017
  • [Windows 10 1703] Activer Windows Hello sur un PC joint au domaine

    Certains ont peut-être remarqué qu’il n’est pas possible d’activer Windows Hello sur Windows 10 1703 lorsque la machine est jointe au domaine. Ce problème est persistant même en activant toutes les GPOs liées à Windows Hello. En réalité, le problème est lié à la version de Windows 10 1703 qui comporte un bug. Vous devez alors créer la valeur de clé de registre suivante : AllowDomainPINLogon à 1 (REG_DWORD) dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\System.

    • 9/11/2017
  • [SCVMM 2016] L’Update Rollup 4 de System Center 2016 Virtual Machine Manager est disponible

    Microsoft a publié une nouvelle version Update Rollup 4 pour System Center 2016 Virtual Machine Manager (KB4041074). Le correctif s’applique au serveur et à la console d’administration.

    Cette version apporte l’amélioration suivante :

     

    Il corrige les problèmes suivants :

    • L'installation de VMMAgent ou la mise à niveau par Update Rollup remplace la valeur winrm/config/MaxTimeoutms.
    • La propriété AvailabilitySet est perdue lorsque vous migrez une VM Hautement Disponible (HA) ou Non-HA sur un cluster en tant que VM HA sur le même cluster ou un cluster différent.
    • La migration de stockage d’une VM échoue lorsque plusieurs snapshots existent au même niveau.
    • La suppression d'une VM qui a plusieurs snapshots ne supprime pas le VHD/VHDX s'il y a une suppression de snapshot parent.
    • Le déploiement de VM est bloqué à 97% lorsque vous créez le VM à partir d'un modèle qui a un disque OS qui est composé d'un SetupComplete.cmd qui ne se termine pas dans une nouvelle ligne.
    • La cmdlet PowerShell New-SCVMHost provoque une exception critique lorsqu'il est exécuté en tant qu'administrateur délégué.
    • L'interface utilisateur Virtual Machine Manager lorsque. NET Framework 4.7 est installé plante lorsque vous essayez de donner l'accès utilisateur/groupe à une machine virtuelle.
    • Lorsque la migration d’une VM cross-cluster échoue pour des raisons autres que l'annulation de la tâche Virtual Machine Manager Manager, les ressources fantômes sont laissées sur le cluster source.
    • La cmdlet PowerShell Get-SCVirtualMachine lève une exception lorsque le cmdlet est exécutée alors que la suppression d'un disque / volume sur la VM est en cours.
    • Le moniteur Management Pack - CPU Utilization n'avertit pas quand WinRM est configuré pour utiliser https.
    • Lorsque NC Host Agent est rafraichi, le paramètre vmqWeight peut être modifié s'il est défini via Virtual Machine Manager.
    • Les versions antérieures de Virtual Machine Manager permettaient la conversion des réseaux logiques de type HVN en d'autres types de réseaux logiques, même s'il y avait des réseaux VM associés. Cette fonctionnalité était incorrecte et a été supprimée.
    • Dans la version japonaise, lorsque vous créez un pool IP, l'option Automatique dans la liste des métriques de Default Gateway n'est pas traduite de l'anglais. La sélection de l'option Automatique entraîne une erreur.
    • Désactiver la virtualisation de réseau sur un réseau logique qui n'a pas de réseaux VM associés échoue.
    • Dans la version allemande, l'assistant de configuration du profil de port n'affiche pas la barre de défilement, car la liste complète des options n'est pas affichée.
    • En cas de d’échec du déploiement CN sur le cloud, le message d'erreur affiché est générique et imprécis.
    • Les limites par défaut, pour les composants du réseau tels que les réseaux VM, les passerelles, les sous-réseaux, etc ne peuvent être changé à travers le contrôleur réseau.
    • Le déploiement d'un commutateur logique avec SR-IOV et SET provoque l'erreur de suivi:

    When SR-IOV is enabled on the logical switch 'Test SET SR-IOBV', there can only be one uplink port.

    Either disable SR-IOV or set the number of uplink ports to one.

    ID:25208

    • Plusieurs VMs perdent la connectivité lorsqu'un processus de basculement VMM se produit lors de l'ajout d'une ressource VM Role en utilisant WAP/SPF avec équilibrage de charge HTTPS activé échoue et provoque l'erreur suivante :

    Error (31304)

    VM Role resources was not successfully deployed in the Cloud Service

    Recommended Action

    VM Role can be repaired if the entity was created

    Error (21426)

    Detailed Exception: Microsoft.SystemCenter.DataCenterManager.LB.LBException: Invalid Argument Value [HTTPS]

    • Aucun administrateur autre que les Administrateurs du tenant ne peut ouvrir la console SCVMM lorsqu'il y a plusieurs adresses IPv6 dupliquées dans la base de données.

    Pour obtenir le correctif et plus d’informations, rendez-vous sur la KB4041074 – Update Rollup 4 for System Center 2016 Virtual Machine Manager

    Télécharger :

    • 9/11/2017
  • [Windows 10 1709+] Cacher My People de la barre de tâches

    Depuis Windows 10 1709 (Fall Creators Update), Microsoft a intégré un espace qui vise à faciliter les échanges avec les contacts fréquents. Le My People est présent dans la barre de tâches et permet d’épingler les contacts privilégiés.

    Aujourd’hui, cette fonctionnalité n’a qu’un intérêt limité dans le monde de l’entreprise car elle ne s’intègre pas encore avec les solutions de collaboration comme Outlook, Skype for Business, Teams, etc.

    Par conséquence, on peut vite se demander comment la supprimer. Pour cela, Microsoft a créé un paramètre de stratégie de groupe : Remove the People Bar from the taskbar. Il est présent dans User Configuration – Administrative Templates – Start Menu and Taskbar.

    La clé de registre correspondante est la suivante : HKCU\Software\Policies\Microsoft\Windows\Explorer!HidePeopleBar

    Il n’existe pas pour l’instant de CSP permettant la configuration via une solution MDM.

    • 8/11/2017
  • [SCOM 2016] L’Update Rollup 4 de System Center 2016 Operations Manager est disponible

    Microsoft vient de publier l’Update Rollup 4 pour System Center 2016 Operations Manager (KB4024941). Avant d’appliquer cet UR, lisez bien les articles de la base de connaissances associés. Vous pouvez les déployer manuellement en récupérant les CAB ou via Windows Update/WSUS.

    Cette version apporte l’amélioration suivante :

    Celui-ci corrige les problèmes suivants :

    • Quand un fichier de journalisation est supervisé par SCOM, l’agent verrouille le fichier et ne permet pas à ce qu’il puisse être renommé.
    • La console APM AppDiagnostics échoue à créer une règle Problem Management à cause d’une erreur FormatException. La chaine appropriée est maintenant utilisée pour formater et l’assistant Problem Management peut s’exécuter sans problème.
    • La mise à jour résout un problème qui engendre le crash des pools d’application IIS qui s’exécutent sous CLR 2.0 quand la fonctionnalité APM est installée sur le serveur avec l’agent SCOM. Le code utilise maintenant les instructions mémoire appropriées basées sur la version CLR.
    • Le script GetOpsMgrDBWatcherDiscovery.ps1 causant le crash du MonitoringHost.
    • WMI Health Monitor ne fonctionne pas si WinRM est configuré pour utiliser HTTPS uniquement.
    • Le script SCOMpercentageCPUTimeCounter.ps1 génère des erreurs WMI qui engendre des problèmes de configuration du Service Principale Name (SPN).
    • Le moniteur d’état de santé WMI ne fonctionne pas si le SPN http://servername est configuré pour utiliser un compte utilisateur.
    • La base de connaissances du produit de la découverte Windows Cluster Service Discovery inclut une référence incorrecte à Windows NT.
    • Après un problème réseau, le Management Server n’arrive pas à se connecter au serveur Gateway si ce dernier a été installé avec l’option /ManagementServerInitiatesConnection=True.
    • Un changement de configuration sur le périphérique réseau engendre la redécouverte du périphérique, et ce processus change l’adresse de l’agent SNMP.
    • La sous clé de registre UseMIAPI empêche la collection des données de règles de performance personnalisées pour tous les serveurs Linux.

     

    Deux problèmes sont connus :

    • Lors du retrait ou de la mise à jour d’Audit Collection Services (ACS), l’assistant de l’installeur Audit Collection Services Collector est incorrectement titré "System Center Operations Manager 2012 Audit Collection Server."
    • Quand vous accédez à des tableaux de bord Silverlight, un message « Web Console Configuration Required” est affiché.

    Télécharger Update Rollup 4 for System Center 2016 Operations Manager

    • 8/11/2017
  • [Azure AD] Accès Conditionnel (Office 365, etc.) avec des solutions MDM tierces (AirWatch, MobileIron, etc.)

    Un des éléments différentiateur mis en avant par Microsoft jusqu’alors par rapport à la concurrence (AirWatch, MobileIron, etc.), était l’Accès Conditionnel sur des services Cloud tels qu’Office 365. Jusqu’à maintenant seul Microsoft Intune était en capacité de bénéficier de cette fonctionnalité apportée par Azure Active Directory Premium. Au début de l’année, Microsoft a discrètement annoncé l’ouverture de l’accès conditionnel aux autres acteurs et ces derniers se sont emparés de l’information pour signifier qu’il n’y avait plus d’intérêt à utiliser la suite EMS.

    Après plusieurs mois et des clients qui me parlent de cette fonctionnalité proposée par AirWatch ou MobileIron, j’en profite pour faire un billet qui démystifie un peu l’annonce. L’ouverture de la fonctionnalité s’est faite avec l’arrivée de Microsoft Graph API via le nouveau portail Azure. Microsoft a autorisé la modification de l’attribut IsCompliant nécessaire par l’accès conditionnel basé sur les périphériques.

    Il s’avère en réalité que l’accès n’est possible que pour des périphériques Windows 10 uniquement.

    Ainsi l’accès conditionnel pour des périphériques iOS ou Android n’est supporté qu’avec Microsoft Intune.

    • 7/11/2017
  • [Orchestrator 2016] L’Update Rollup 4 de System Center 2016 Orchestrator

    Microsoft vient de publier l’Update Rollup 4 pour System Center 2016 Orchestrator (KB4047355). Avant d’appliquer cet UR, lisez bien les articles de la base de connaissances associés. Vous pouvez les déployer manuellement en récupérant les CAB ou via Windows Update/WSUS.

    Cette mise à jour inclut les améliorations suivantes :

    Celui-ci corrige le problème suivant :

    • Orchestrator lève une erreur quand vous avez ajouté plus de 23 groupes dans les permissions d’un dossier de Runbook.
    • Les runbooks qui utilisent l’activité Send Email échoue lors du check-in.

    Plus d’informations sur : https://support.microsoft.com/en-us/help/4047355/update-rollup-4-for-system-center-2016-orchestrator

    Télécharger Update Rollup 4 for System Center 2016 Orchestrator

    • 7/11/2017
  • [OSD] Configurer les associations de type de fichiers de Windows 10

    Ismaël Limbad (Support Escalation Engineer pour l’équipe Windows Core) traite de la configuration des associations de type de fichiers de Windows 10. Ceci permet d’éviter que la mauvaise application soit associée au type de fichiers comme par exemple Microsoft Edge en lieu et place d’Adobe Reader. Cela permet aussi d’éviter le message An App default was reset.

    La méthode proposée est la suivant :

    • Utilisez une machine de référence
    • Installez les applications
    • Allez dans le panneau de configuration puis Programmes par défaut (Default Programs) puis configurez les applications par défaut. Avec Windows 1709, ceci est présent dans l’application Paramétrages (Settings).
    • Exportez les association d’applications par défaut avec la commande :Dism.exe /online /export-defaultappassociations:C:\temp\CustomFileAssoc.xml
    • Validez le fichier XML et ne supprimez aucune ligne !
    • Importez le fichier XML via l’une des méthodes suivantes :
      • La commande : Dism.exe /online /import-defaultappassociations:c:\temp\CustomFileAssoc.xml
      • La GPO Computer\Policies\Administrative Templates\Windows Components\File Explorer\Set a default associations configuration file.

    Plus d’informations sur le processus via son billet : Windows 10 – How to configure file associations for IT Pros?

    • 6/11/2017
  • [SCCM/WSUS] Où sont les mises à jour Preview des mises à jour cumulatives mensuels (Monthly Quality Rollup) ?

    Un lecteur est venu m’interpeller sur le fait que les mises à jour Preview des correctifs cumulatifs mensuels (Monthly Quality Rollup) pour Windows, ont disparu de WSUS ou System Center Configuration Manager depuis Septembre.

    Il s’avère que Microsoft ne les publie plus dans le catalogue WSUS car elles étaient difficilement gérables avec les règles d’auto-approbation de WSUS. En effet, ces dernières comportent la même classification que les mises à jour cumulatives mensuelles finales. Là où avec Configuration Manager, il est facile de faire un filtre sur le titre, ce n’est pas le cas avec WSUS.

    Si vous souhaitez tout de même les utiliser pour les déployer en avance de phase, vous pouvez les importer à la main dans le catalogue WSUS :

    • Ouvrez la console d’administration de WSUS.
    • Naviguez dans Update Services/<SERVERNAME>/Updates et cliquez droit sur Import.

    • Vous êtes redirigez sur le catalogue, cherchez la mise à jour en question.
    • Ajoutez là au panier.
    • Dans le panier, choisissez d’importer directement dans WSUS.

    • 6/11/2017
  • System Center 2016 supporte maintenant TLS1.2 grâce à l’Update Rollup 4

    SSL et TLS ne sont plus considérés comme étant une méthode de chiffrement forte. Ainsi, Microsoft a annoncé le support du protocole de sécurité TLS 1.2 par System Center 2016 :

    • System Center Operations Manager (SCOM)
    • System Center Virtual Machine Manager (SCVMM)
    • System Center Data Protection Manager (SCDPM)
    • System Center Orchestrator (SCO)
    • Service Management Automation (SMA)
    • Service Provider Foundation (SPF)
    • System Center Service Manager (SCSM)

    Le support implique un processus à 3 étapes :

    • Installer les mises à jour de sécurité pour Windows, SQL Server & System Center 2016 UR4. Pour SCVMM, SMA, et SPF, vous devez utiliser l’Update Rollup 3 de System Center 2016. Pour SMA, vous devez aussi mettre à jour le Management Pack.
    • Changez les paramétrages pour activer TLS 1.2 dans Windows et System Center
    • Effectuer les changements spécifiques aux composants System Center.

    Vous pouvez en apprendre plus sur l’article : https://support.microsoft.com/en-us/help/4051111

    • 5/11/2017
  • [DPM 2016] L’Update Rollup 4 de System Center 2016 Data Protection Manager

    Microsoft vient de publier l’Update Rollup 4 pour System Center 2016 Data Protection Manager (KB4043316). Avant d’appliquer cet UR, lisez bien les articles de la base de connaissances associés. Vous pouvez les déployer manuellement en récupérant les CAB ou via Windows Update/WSUS.

    Cette mise à jour inclut les améliorations sur la sécurité des sauvegardes Azure avec notamment :

    • La migration du stockage de sauvegarde entre volumes. Ceci permet d’optimiser l’usage du stockage en déplaçant et stockant les sources de données sur des volumes qui correspondent mieux aux performances attendues. Cela couvre aussi les sources de données qui sont stockées sur des volumes pleins et qui ne peuvent être étendus.
    • Exclusion de volumes. Il est maintenant possible de choisir la liste des volumes qui doivent être exclus basés sur une lettre de lecteur ou de point de montage. Ceci évite une sélection accidentelle du volume comme volumes de sauvegarde.
    • Support de TLS 1.2 comme protocole de sécurité pour les communication.
    • Lorsque vous créez un groupe de protection pour sauvegarder des fichiers et des dossiers, le calcule de la taille peut prendre du temps si le dossier contient de nombreux fichiers. Vous pouvez changer une clé de registre pour que DPM accepte la taille du volume par défaut au lieu de calculer la taille de chaque fichier.
    • L’optimisation de la vérification de l’intégrité pour la sauvegarde des machines virtuelles basées sur Hyper-V RCT, élimine le gonflement causé par l’opération et améliore les performances de l’opération.

    Celui-ci corrige le problème suivant :

    • Les sauvegardes de source de données BMR et System State consomment plus de stockage quand vous utilisez le stockage Modern Backup.
    • Quand vous configurez le partage de librairie de cassette, la commande SetSharedDpmDatabase.exe crash quand SQL Server 2012 est utilisée comme base de données DPM.
    • Si la sauvegarde de disque est en cours, le job de sauvegarde sur cassette de la source de données peut échouer.
    • Les jobs de synchronisation alternatifs sur els fichiers et dossiers d’un volume dédupliquée, lève incorrectement des alertes de fichiers en échec.
    • Si plusieurs sources de données sont protégées par le serveur DPM principal, l’activation de la protection depuis un serveur DPM secondaire peut échouer et renvoyer l’erreur 36.
    • Quand vous essayez de restaurer des fichiers et dossiers depuis Azure, des objets dans le point de restauration en ligne ne sont pas visibles dans l’interface utilisateur quand l’objet a un chemin plus long que 256 caractères.
    • Des crashs de console surviennent lors de l’activation de la protection sur un partage de fichiers qui est protégé par un serveur DPM principal depuis un serveur DPM secondaire.
    • L’interface utilisateur arrête de répondre pendant plusieurs minutes lors du lancement d’un job de vérification de l’intégrité.
    • La sévérité de l’alerte qui est levée est plus basse depuis critique à informatique, quand une sauvegarde en ligne échoue à cause d’un nouveau disque de sauvegarde présent depuis la dernière sauvegarde en ligne.

    Plus d’informations sur : https://support.microsoft.com/en-in/help/4043316/update-rollup-4-for-system-center-2016-data-protection-manager

    Télécharger Update Rollup 4 for System Center 2016 Data Protection Manager

    • 5/11/2017
  • Premier Cumulative Update pour SQL Server 2017

    Microsoft a publié le premier Cumulative Update (14.0.3006.16) de SQL Server 2017. Ce Cumulative Update comprend plusieurs correctifs.

    Plus d’informations sur : https://support.microsoft.com/en-us/help/4038634/cumulative-update-1-for-sql-server-2017

    Télécharger SQL Server® 2017 for Microsoft® Windows Latest Cumulative Update

    • 4/11/2017
  • [SCOM] Un Management Pack pour superviser le pool RID d’Active Directory

    Dirk Brinkmann (MSFT) a créé un Management Pack pour System Center Operations Manager permettant d’étendre la supervision du Management Pack Active Directory pour prendre en compte l’émission RID (Relative Identifier).

    Ce Management Pack comporte 6 règles supervisant les événements suivants :

    • 16556 Pool Threshold has been reached
    • 16555 Global Maximum has increased
    • 16554 Pool has been invalidated
    • 16553 Configured pool size is greater than supported maximum
    • 16557 Pool threshold has been reached – Critical Level
    • 16558 Periodic update on remaining RID in pool

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/germanageability/2017/10/25/add-on-mp-for-windows-20122016-ad-rid-issuance-monitoring/

    Télécharger le Management Pack Windows 2012/2016 AD RID issuance monitoring

    • 4/11/2017
  • [SCSM 2016] L’Update Rollup 4 de System Center 2016 Service Manager est disponible

    Microsoft vient de publier l’Update Rollup 4 (7.5.7487.89) pour System Center 2016 Services Manager (KB4024038). Avant d’appliquer cet UR, lisez bien les articles de la base de connaissances associés. Vous pouvez les déployer manuellement en récupérant les CAB ou via Windows Update/WSUS.

    Celui-ci corrige le problème suivant :

    • Service Manager 2016 supportera TLS 1.2 avec cette mise à jour.
    • Les liens de navigation du portail en libre-service ne fonctionnent pas quand le menu est dans un état étendu.
    • Les règles de validation Regex ne sont pas honorées dans les éléments du formulaire Request offering.
    • Les champs de type Date/Time réinitialise la valeur qui doit être stockée à 12h00 pour certaines valeurs quand la valeur transformée en GMT est 00h00
    • Les changements dans un Business service sont surchargés, si le Business Service est associé à un objet dans un modèle de Service Request qui est utilisé pour créer la Service Request depuis le portail en libre-service.

    Télécharger Update Rollup 4 for System Center 2016 Service Manager

    • 3/11/2017
  • Sondage sur le stockage d’objets dans Windows

    Microsoft a lancé un sondage à destination des entreprises concernant le stockage d’objets On-Premises sur Windows. Le bute st de comprendre les charges de stockage d’objets dans le datacenter et le design des produits et des applications.

    Répondre au sondage : https://www.surveymonkey.com/r/5GSVSL7

    • 3/11/2017
  • [MDOP] La mise à jour de révision de Septembre 2017 pour MDOP (App-V 5.1, MBAM 2.5 SP1, UEV 2.1 SP1)

    Microsoft vient de publier la mise à jour de révision de Septembre 2017 pour sa suite Microsoft Desktop Optimization Pack (MDOP). Pour rappel, Microsoft a revu son processus de publication des correctifs qui touchent Microsoft Desktop Optimization Pack (MDOP) avec l’arrivée de Windows 10. On retrouve des mises à jour de maintenance (Servicing Release) chaque mois. Ces dernières sont directement incluses dans les mises à jour cumulatives de Windows 10 ou peuvent être déployées séparément pour les versions de systèmes d’exploitation antérieures. 

    Pour App-V 5.1 RTM, on retrouve :

    • Les handles dupliqués ne sont pas gérés correctement et engendrent le crash de l’Application Virtuelle.
    • Le cycle de vie des entrées de registre n’est pas géré correctement.

    Pour MBAM 2.5 SP1, on retrouve :

    • Des Deadlocks surviennent dans les bases de données Cluster MBMA.

    Pour UE-V 2.1 SP1, on retrouve :

    • Les paramétrages de profil sont supprimés de manière incorrecte quand le même nom est utilisé dans différente cas.

    Note : La mise à jour des clients App-V et UE-V intégrés aux versions de Windows 10, se fait via les mises à jour cumulatives (Monthly Quality Updates)


    Pour obtenir plus d’informations et le correctif, rendez-vous sur la KB4041137 September 2017 servicing release for Microsoft Desktop Optimization Pack

    Télécharger Microsoft Desktop Optimization Pack September 2017 Servicing Release

    • 2/11/2017
  • [Windows 10] Un Webcast sur Windows Analytics

    Microsoft propose un webcast d’une heure le 7 novembre de 19h à 20h (heure française) sur Windows Analytics. Ce webcast présenté par Matthew Reynolds et Lead Marc Shepard présentera quand, pourquoi, et comment utiliser Windows Analytics pour améliorer les mises à niveau, le déploiement des mises à jour et la gestion des périphériques. Ils répondront aussi aux questions des participants.

    S’enregistrer sur : https://info.microsoft.com/en-us-landing-discoverproactiveinsightswithwindowsanalytics.html

    • 2/11/2017
  • La vision de Microsoft IT pour le poste de travail moderne

    Microsoft IT a publié une plaquette visant à aborder le déploiement d’un poste de travail moderne et sécurisé. On retrouve deux principaux composants : Windows 10 et Office 365. Le document aborde 5 sujets :

    • Le déploiement depuis le Cloud
    • Le déploiement avec System Center Configuration Manager
    • La gestion des mises à jour depuis le Cloud
    • La gestion des mises à jour avec System Center Configuration Manager
    • La protection des périphériques Windows 10.

     

    Télécharger Microsoft Modern and Secure Desktop

    • 1/11/2017
  • Un outil de mise à jour par câble des Windows Phone 8.1 vers Windows 10 Mobile

    Microsoft a publié un outil principalement dédié aux entreprises pour mettre à jour les périphériques Windows Phone 8.1 éligibles vers Windows 10 Mobile.

    Voici les prérequis :

    • La machine utilisée pour mettre à jour le téléphone doit utiliser une version supportée de Windows avec le .NET Framework 4.0.
    • La machine utilisée pour mettre à jour le téléphone doit disposer d’une connexion Internet et doit pouvoir se connecter à Windows Update.
    • Le périphérique doit pouvoir être connecté à un PC via USB
    • Le périphérique doit être déverrouillé de son PIN.
    • Le périphérique doit être en mode avion avant de pouvoir utiliser l’outil.

    Télécharger Over-the-cable Updater tool for Windows Phone 8.1 and Windows Mobile 10

    • 1/11/2017