Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, SCOM, SCSM, App-V, MDOP, Azure ...)
    • 30/3/2010

    Vous avez passez la certification 71-693 en bêta ? Les résultats sont disponibles !

    En décembre dernier commençait la phase de bêta de la certification 71-693 délivrant le statut Microsoft Certified IT Professional (MCITP) : Windows Server 2008 R2, Virtualization Administrator. Pour les chanceux qui ont pu passer cette certification, les résultats viennent d’être publié sur le site de Prometric (partie : View/Print Receipt ou Candidate History)

    Pour rappel, l’obtention du statut MCITP n’a lieu que si vous obtenez les certifications :

    ·         70-659 : TS : Windows Server 2008 R2, Server Virtualization (mise à jour de 70-652)

    ·         70-669 : TS : Desktop Virtualization traite de VDI, MED-V, RDS et App-V

    ·         70-693 : PRO : Windows Server 2008 R2, Virtualization Administrator

     

    La certification 70-693 devrait être disponible prochainement sur le site de prometric.

     

     

     

     

    • 30/3/2010

    [SCCM] Correctif pour résoudre un problème dans le moteur de séquence de tâches

     

    L’équipe de support SCCM vient de publier un correctif pour résoudre un problème dans le moteur de séquence de tâches de SCCM 2007 SP1 résultant à la suppression des données utilisateurs capturée par USMT.

    Considérez le scénario suivant :

    ·         Vous créez une séquence de tâches afin d’installer un système d’exploitation à partir d’une image WIM.

    ·         Sur la page State Migration, vous sélectionnez l’option « Save user settings locally »

    ·         Vous assignez la séquence de tâches à des clients

    ·         Le processus de déploiement échoue.

    Dans ce cas, les données capturées par USMT sont supprimées à la suite du nettoyage du lecteur contenant les données.

    Télécharger et appliquez la KB958808

     

    • 30/3/2010

    [SCCM] Une KB pour un problème de Hash lors du téléchargement de packages

     

    Je vous en parlais ce mois-ci, les erreurs de Hash non équivalent entre les sources et le package sur le point de distribution lors de son téléchargement par le client sont fréquentes. Aujourd’hui l’équipe SCCM publie un correctif pour l’échec du téléchargement d’un package par le client SCCM à partir d’un serveur de partage.

    Vous pouvez observer ceci dans le fichier CAS.log :

    Download completed for content PackageGUID.X under context System 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Failed to instantiate UI Server {SOMEGUID1} with error 8000401a 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Failed to instantiate UI Server 2 {SOMEGUID2} with error 8000401a 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Failed to instantiate Updates UI Server {SOMEGUID3} with error 8000401a 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Failed to instantiate VApp UI Server {SOMEGUID4} with error 0x8000401A 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    There are 0 files in the directory compared to 1 expected files 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Hash does not match expected <Content ContentId="PackageGUID" Version="X"><FileContent Name="Package Name" Hash="SomeHashValuenumber" HashAlgorithm="SHA1" Size="513400"/></Content>, actual  3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Hash matching failed. 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)
    Download failed for content PackageGUID.X under context System, error 0x80091007 3/25/2010 12:31:21 AM 2096 (0x0830)

    Dans le fichier ContentTransferManager.log :

    CTM job {SOMEGUID} successfully processed download completion. 3/25/2010 12:31:34 AM 3500 (0x0DAC)
    CTM encountered error processing reply from DTS. Code 0x80040215 3/25/2010 12:33:06 AM 3084 (0x0C0C)

    La cause provient d’un problème avec le module WebDAV de IIS 6.0 quand un repertoire virtuel pointe sur la racine d’un lecteur (z:\ par exemple) :

    Voir la KB954847

     

    Source : The Configuration Manager Support Team Blog

     

    • 30/3/2010

    Clarification sur la découverte dans SCCM

     

    L’équipe SCCM vient de publier un Top10 des clarifications à faire sur la découverte dans System Center Configuration Manager. En effet jusqu’à maintenant la documentation était parfois obscur sur certains aspects de cette notion centrale du produit.

    1. Active Directory System Group Discovery ne découvre pas de nouvelles ressources mais découvre des informations additionnelles sur des ordinateurs précédemment découverts. Ces informations incluent l’OU et les groupes d’appartenances de l’ordinateur :

    ·         Cette méthode n’est donc pas la bonne pour trouver des ordinateurs dans Active Directory.

    ·         Cette méthode est nécessaire si vous souhaitez créer des collections basées sur l’OU ou les groupes de sécurité configurés dans Active Directory.

    2. Active Directory System Discovery doit être capable de découvrir le compte ordinateur dans Active Directory et ensuite résoudre avec succès le nom d’ordinateur en récupérant l’adresse IP.

    ·         Pour que cette méthode de découverte fonctionne, vous devez autoriser les ordinateurs ayant rejoint un domaine à enregistrer leur nom dans DNS.

    ·         Pour s’assurer que cette méthode ne créé pas des enregistrements pour des ordinateurs qui ne sont plus sur le réseau, vous devez configurer le nettoyage automatique de votre DNS.

    3. la méthode de découverte réseau doit être capable d’identifier le masque de sous réseau en plus de l’adresse ip de la ressource.  

    4. Ce n’est pas parce que vous découvrez une ressource que cela veut dire que vous pouvez la gérer avec SCCM. La méthode de découverte réseau découvre souvent des objets qui ne peuvent être gérer par SCCM (comme des imprimantes). Ces ressources disposent bien d’une adresse IP et d’un masque de sous réseau identifiable.

    5. La méthode de découverte par pulsations d’inventaire (Heartbeat) force la redécouverte des clients actifs qui ont été supprimé de la base de données SCCM par un administrateur ou par une tâche de maintenance.

    ·         Si vous supprimez accidentellement un ordinateur de la console, il sera automatiquement réenregistré s’il est encore actif sur le réseau.  Vous pouvez attendre la prochaine découverte par pulsation ou accélérer la tâche en sélectionnant l’action Discovery Data Collection Cycle sur le client dans les propriétés (Onglet Action).

    6. La méthode de découverte par pulsations d’inventaire (Heartbeat) est un processus de découverte qui fait valoir le statut d'installation d'un client sur son site affecté.

    ·         Le client peut être installé mais l’état du client dans la console SCCM continue à afficher NO sur son état si le site n’a pas reçu les enregistrements de données de découverte (DDR) de la méthode de découverte par pulsations d’inventaire.  Cela peut être le cas si le client ne peut pas communiquer avec son management point.

    7. Les méthodes de découverte Active Directory requière que le compte d’ordinateur du serveur de site ait un accès en lecture sur les conteneurs Active Directory spécifiés.

    ·         Quand vous utilisez ce compte pour découvrir des ressources dans un domaine autre que le domaine du serveur de site, le serveur de site doit être membre du groupe Domain Users ou local Users dans l’autre domaine.

    ·         Quand vous utilisez ce compte pour découvrir des ressources dans une autre forêt, ceci requière une relation d’approbation bidirectionnelle entre les forêts.

    8. La découverte peut générer un trafic réseau signifiant, en particulier si la même ressource est découverte sur plusieurs sites dans la hiérarchie. Bonnes pratiques :

    ·         Ne pas activer la découverte sur un site dans la hierarchie si ce site et ses sites secondaires enfants ne requièrent pas la découverte de données.

    ·         Modifiez les propriétés des méthodes de découverte Active Directory afin de scanner un conteneur spécifique si cela est possible.

    9. N’utilisez la découverte réseau seulement quand les autres méthodes de découverte ne peuvent trouver les ressources dont vous avez besoin. Par exemple, la découverte réseau est la bonne méthode quand vous disposez d’ordinateurs utilisant les workgroups.

    10. La taille approximative d’un enregistrement DDR est de 1KB. Il est impossible d’estimer combien de trafic réseau la découverte génère, cela dépend du nombre de ressources et de comment elles sont découvertes.

    Source : http://blogs.technet.com/configmgrteam/archive/2010/03/29/updates-to-the-discovery-documentation.aspx

     

     

    • 30/3/2010

    Mise à jour des licences SMSE/SMSD au 1er août 2010

    Microsoft avait annoncé l’augmentation des prix des suites : Server Management Suite Enterprise (SMSE) et Server Management Suite Datacenter (SMSD). Pour rappel, ces suites sont un regroupement de produits de la gamme System Center dédiés à l’administration du parc. Ces suites contiennent System Center Operations Manager (SCOM), System Center Configuration Manager (SCCM), System Center Data Protection Manager (DPM). Cette augmentation fait suite à l'intégration de System Center Service Manager (SCSM) et du logiciel acquis lors du rachat d’Opalis.

    Les prix passent donc de $1,198 par License à $1,569 pour SMSE et de $749 par processeur à $1,310 par processeur pour SMSD.

    Plus d’informations sur ces deux offres : http://www.microsoft.com/france/serveur/system-center/SMSE/default.mspx

    • 30/3/2010

    Microsoft SQL Server 2008 Administrator’s Pocket Consultant, Second Edition par MSpress

    Microsoft Press vient d’éditer une seconde édition du livre de poche pour les administrateurs sur SQL Server 2008. Cette nouvelle édition apporte essentiellement des notions introduites par SQL Server 2008 R2. Le livre fait 736 pages et est écrit par William Stanek. Il sera disponible en anglais à partir du 21 avril.

    Lire l’article sur le blog MSPress : http://blogs.msdn.com/microsoft_press/archive/2010/03/29/rtm-d-today-microsoft-sql-server-2008-administrator-s-pocket-consultant-second-edition.aspx

     

    • 29/3/2010

    Le Top10 des mythes sur le stockage avec Exchange

    L’équipe de produit Microsoft Exchange a publié un très bon article sur les 10 mythes touchant le stockage avec Exchange. Je vous laisse lire ces mythes et les faits réels.

    Lire l’article : http://msexchangeteam.com/archive/2010/03/29/454443.aspx

    • 29/3/2010

    Les 3 dernières démonstrations vidéos pour MED-V

    L’équipe MED-V termine la publication de démonstrations avec trois nouvelles vidéos sur le produit et sur différents aspects importants à prendre en compte lors de l’utilisation de MED-V.

    Voici les vidéos :

    ·         MED-V First Time Setup with Domain Join

    ·         Monitoring and Troubleshooting Tools in MED-V

    ·         Updating a MED-V Image

     

    Lire mon article : http://microsofttouch.fr/blogs/js/pages/mdop-microsoft-enterprise-desktop-virtualization-med-v.aspx

    • 29/3/2010

    Microsoft VDI et le support de Windows XP !

     

    Aujourd’hui, je travaille sur l’élaboration d’un article sur la technologie Virtual Desktop Infrastructure (VDI) de Microsoft. J’essaye d’aborder les différentes notions au travers de cas concrets.  La technologie VDI est souvent mise en avant comme une méthode permettant la résolution des problèmes de compatibilités applicatives résultant de la migration vers un nouveau système d’exploitation. Une entreprise souhaitant par exemple migrer vers Windows 7 et disposant d’une application métier non compatible sur la nouvelle mouture de Microsoft, peut utiliser cette technologie pour accélérer la migration.  Ainsi, l’entreprise peut rendre disponible l’application sur des machines virtuelles Windows XP au travers de la technologie VDI et migrer l’ensemble des postes de travail sur Windows 7. Dans le détail, Microsoft met en avant sa technologie VDI pour être utilisé avec Windows 7. Le prochain Service Pack du nouveau système d’exploitation apporte d’ailleurs des améliorations dédiées aux VDI. Alors quand on cherche des informations sur la mise en place de Microsoft VDI avec Windows XP, on ne trouve pas grand-chose. On suit bêtement la documentation dédiée à VDI et Windows 7 et on se heurte à des problèmes. En effet l’une des étapes importantes consiste à préparer les machines virtuelles en activant le bureau à distance, en ajoutant les groupes utilisateurs autorisés à se connecter ou en ajoutant les permissions sur le protocole RDP pour le serveur Remote Desktop Virtualization Host. Vous devez ajouter les permissions WINSTATION_QUERY, WINSTATION_LOGOFF, et WINSTATION_DISCONNECT sur chaque machine virtuelle.

    Pour cela, on vous propose d’utiliser les 4 commandes vmic suivantes :

    wmic /node:localhost RDPERMISSIONS where TerminalName="RDP-Tcp" CALL AddAccount "contoso\rdvh-srv$",1

    wmic /node:localhost RDACCOUNT where "(TerminalName='RDP-Tcp' or TerminalName='Console') and AccountName='contoso\\rdvh-srv$'" CALL ModifyPermissions 0,1

    wmic /node:localhost RDACCOUNT where "(TerminalName='RDP-Tcp' or TerminalName='Console') and AccountName='contoso\\rdvh-srv$'" CALL ModifyPermissions 2,1

    wmic /node:localhost RDACCOUNT where "(TerminalName='RDP-Tcp' or TerminalName='Console') and AccountName='contoso\\rdvh-srv$'" CALL ModifyPermissions 9,1

     

    Lorsqu’on tente d’utiliser ces commandes sur Windows XP, wmic s’installe et on retrouve des erreurs RDPPERMISSIONS – Alias not found et RDACCOUNT – Alias not found :

     

     

     

    En cherchant une solution, je suis tombé sur un script vbs qui fonctionne assez bien et effectue la même chose que ces lignes de commande :

    set objWMI = GetObject("winmgmts:\\.\root\cimv2")

    set colItems = objWMI.ExecQuery("Select * from Win32_TSPermissionsSetting")

    for each objItem in colItems

       intRC = objItem.AddAccount("%DOMAIN%\%ACCOUNT%", 1)

       if intRC then

          WScript.Echo "Error adding " & strAccount & " to " & _

                       objItem.TerminalName

       else

          WScript.Echo "Successfully added " & strAccount & " to " & _

                       objItem.TerminalName

       end if

    next

     

    set objWMI = GetObject("winmgmts:\\.\root\cimv2")

    set colItems = objWMI.ExecQuery ("Select * from Win32_TSAccount Where AccountName='%DOMAIN%\\%ACCOUNT%'")

    for each objItem in colItems

        intRC = objItem.ModifyPermissions(0,True)

        intRC = objItem.ModifyPermissions(2,True)

        intRC = objItem.ModifyPermissions(9,True)

        if intRC then

           WScript.Echo "Error setting permissions for " & strAccount

        else

           WScript.Echo "Set permissions for " & strAccount

        end if

    next

     

    Il suffit ainsi de remplacer %DOMAIN% par votre nom de domaine et %ACCOUNT% par le nom de la machine qui héberge le service Remote Desktop Virtualization Host.

     

    Source du script : http://systemcenterideas.com/2009/09/configuring-windows-xp-in-microsoft-vdi/

     

    • 29/3/2010

    [RDS] Erreur lors de la mise à jour d’une connexion aux programmes RemoteApp et aux services Bureau à distance

     

    Aujourd’hui, je travaillais avec le service Remote Desktop Services de Windows Server 2008 R2 et les services Remote Desktop WebAccess et RemoteApp. Une des nouveautés de Windows 7 est de pouvoir configurer un flux RSS permettant d’accéder directement aux programmes RemoteApp et aux services Bureau à distance depuis le menu démarrer. Ceci se configure dans le panneau de configuration de Windows 7 en renseignant le lien du flux. Jusque-là … Pas de problèmes ! Mais c’est lors de la mise à jour du flux RSS que les problèmes commencent. Le flux n’arrivait pas à récupérer les deux fichiers (icones et fichiers rdp) d’accès au pool de machines virtuelles que j’avais mis à disposition au travers du service Remote Desktop WebAccess.

    En vérifiant dans le journal d’événements, je pouvais observer trois erreurs portant les évènements d’identification 1018 et 1009 :

     

    En regardant le détail des erreurs, on pouvait observer ceci :

    Some available resources could not be downloaded.

    Resources available: 1

    Resources downloaded: 0

    Resources not downloaded: 1                        

     

    Contact your workplace administrator for assistance.

     

    Connection name: WindowsTouch

    Connection URL: https://WT-RDSWA.windowstouch.fr/RDWeb/Feed/webfeed.aspx

    Error code: 0x0, 0x0

     

    __________

     

    The following resource could not be downloaded:

    https://wt-rdswa.windowstouch.fr/RDWeb/Feed/rdp/WTPool01-localhost-VmFarm32x32.ico

     

    Make sure that:                       

    ·         The file exists on the remote computer

    ·         Your computer has the client software to use this resource                        

    ·         Your computer can connect to the Internet

    ·         You typed the correct connection URL                       

     

    Connection name: WindowsTouch

    Connection URL: https://WT-RDSWA.windowstouch.fr/RDWeb/Feed/webfeed.aspx

    Error code: 0x80070003, 0x0

    _______________

     

    The following resource could not be downloaded:

    https://wt-rdswa.windowstouch.fr/RDWeb/Feed/rdp/WT-RDSCB-WTPool01-localhost-VmFarm.rdp

     

    Make sure that:                       

    ·         The file exists on the remote computer

    ·         Your computer has the client software to use this resource                        

    ·         Your computer can connect to the Internet

    ·         You typed the correct connection URL                       

     

    Connection name: WindowsTouch

    Connection URL: https://WT-RDSWA.windowstouch.fr/RDWeb/Feed/webfeed.aspx

     

    En cherchant un peu, il s’avère que j’avais mis un « / » dans le nom du pool de machines virtuelles (ça serait aussi le cas pour une application RemoteApp). Pour résoudre le problème, retirez ce slash qui peut poser problème lors des différentes requêtes de récupération du flux.

     

     

    • 29/3/2010

    Créez un schéma Visio pour vos architectures SCCM en quelques clics !

     

    Combien de temps avez-vous passez à créer un schéma Visio de votre infrastructure SCCM ? Plus votre architecture est importante, plus vous y passez du temps … Si vous n’êtes pas un pro de Visio, Jeff Tondt (Microsoftee) a créé un outil permettant de se connecter à votre infrastructure SCCM et récupérer les informations nécessaires à la génération d’un schéma Visio de celle-ci. SMSMAP est donc l’outil parfait. Vous pouvez choisir quel rôle vous souhaitez faire apparaître. Il offre la possibilité de choisir entre six types de présentation.

     

    Voici la liste des fonctionnalités offertes de SMSMAP :

    ·         Support de SMS 2003 et SCCM 2007

    ·         Support des composants de serveur de site sur différentes couches

    ·         Support de Windows XP et Vista

    ·         Support de Visio 2003 et 2007

    ·         Support de la fonctionnalité  UAC

    ·         Décompte du nombre de clients installés

    ·         Paramétrages persistants

    Note : Visio est bien entendu un prérequis à l’installation de cet outil.

     

    Télécharger SMSMAP

     

     

    • 28/3/2010

    Mettre à jour votre MCDST vers la nouvelle certification MCITP Windows 7

     

    Microsoft vient de publier une nouvelle certification permettant de mettre à jour votre Microsoft Certified Desktop Support Technician (MCDST) pour Windows XP ou votre statut MCITP Enterprise Support Technician pour Windows Vista vers la nouvelle certification du même genre MCITP Enterprise Desktop Support Technician 7 pour Windows 7. Pour cela, vous devez obtenir la certification 70-682 Pro: Upgrading to Windows 7 MCITP Enterprise Desktop Support Technician.
    Celle-ci est disponible depuis ce jour en anglais. L’examen en français est prévu pour Mai 2010.

     

    Plus d’informations sur la mise à jour : http://www.microsoft.com/learning/en/us/certification/windows7-skills.aspx#mcdst

    Vous pouvez dès à présent vous inscrire sur http://www.prometric.com/Microsoft/default.htm

     

    • 26/3/2010

    Un WhitePaper sur la technologie VDI de Microsoft !

     

    Microsoft vient de publier au travers de sa division Remote Desktop Services un WhitePaper traitant de la technologie Virtual Desktop Infrastructure (VDI) de Microsoft. Ce « produit » fait appel à deux autres technologies : La virtualisation de poste de travail avec « Hyper-V » et la virtualisation de présentation avec « Remote Desktop Services ». En gros, cela revient à virtualiser des postes de travail sur un serveur Hyper-V et de mettre à disposition les environnements au travers d’une connexion de bureau distant. On distingue deux modes de fonctionnement : Le pool de machine virtuel et le bureau virtuel personnel. Dans un cas, on met à disposition un nombre définit de machines virtuelle aux utilisateurs. Elles disposent toute du même état et c’est le service RDS qui se charge de répartir les machines virtuelles aux demandes émanant des clients. Dans le second cas, chaque utilisateur dispose d’une machine virtuelle personnelle qui est seulement accessible à celui-ci. Cette technologie est une des alternatives proposées pour les problèmes de compatibilité applicatives révélés lors de la migration d’un système d’exploitation. C’est aussi une technologie prometteuse qui revient à ne plus investir dans les postes de travail et de rendre disponible les postes de travail au travers d’environnement virtualisé et de terminaux légers.

     

    Ayant préparé la certification 71-669, VDI fait partie des prérequis. J’ai donc beaucoup travaillé la technologie ces dernières semaines. Je vous prépare un petit article sur celle-ci… Stay Tuned

    Télécharger le WhitePaper : Deploying a Virtualized Session-Based Remote Desktop Services Solution

    • 26/3/2010

    Microsoft et ses Datacenters du futur !

    Vous le savez surement Microsoft a une vision toute particulière des datacenters du futur ! La firme de Redmond pense que les coûts nécessaires à la création d’un datacenter de 1ère et 2ème génération sont encore trop importants. La création d’une infrastructure, d’un véritable bâtiment dédié au stockage de tous ces serveurs est révolue. L’objectif des datacenters de 3ème et 4ème génération est de stocker les centaines de milliers de serveurs dans des containers. Les containers sont construits par un fabricant tiers. Les serveurs et leurs infrastructures sont directement opérationnels. Il ne suffit simplement que de poser le container à l’endroit prévu et de le raccorder au reste du datacenter. Le Datacenter de 3ème génération entraine encore la notion d’un espace dédié de stockage de ces containers de manière sécurisé. L’objectif des datacenters de 4ème génération est de pouvoir déposer ces containers n’importe où en ville et les brancher au réseau public de distribution. Aujourd’hui plus que jamais, Microsoft fait la pub pour ce nouveau concept. Pour cela, les équipes de Cnet ont pu approcher ces nouveaux containers utilisés par exemple au datacenter de Chicago pour Windows Azure.

     

    Découvrez l’article : http://news.cnet.com/8301-13860_3-20000982-56.html?tag=mncol;title

     

    • 26/3/2010

    La documentation SCCM de Mars 2010 est disponible

     

    Comme chaque mois, l'équipe System Center Configuration Manager met à jour la documentation du produit.

    Les sujets suivants ont été mis à jour :

    What's New in the Configuration Manager Documentation Library for March 2010

    SQL Server Preparation for Setup

    - Mise à jour pour clarifier que SCCM ne supporte pas le changement manuelle ou la définition du numéro de port SQL Server pour une instance nommée ou l’instance par défaut de SQL Server.

    Configuration Manager Site Capacity Planning

    - Mis à jour pour ajouter les informations de planification de capacité pour le PXE service point.

    Configuration Manager in Multiple Active Directory Forests

    - Mis à jour de la section traitant des clients supportés à travers les forêts.

    About Configuration Manager Discovery

    - La section traitant de la découverte a été mis à jour avec des clarifications concernant :

    • Pourquoi il est nécessaire d’utiliser la découverte
    • Informations à propos des discovery data records (DDRs) et comment ils sont traités.
    • Comment la découverte fonctionne dans une hiérarchie .
    • Résumé d’informations à propos des méthodes de découverte et un tableau aidant à choisir quelle méthode utilisées.

    About Client States in Configuration Manager

    - Mise à jour pour inclure des informations à propos de la colonne Site Code dans la console SCCM et pour clarifié les informations à propos de la colonne Assigned.

    Prerequisites for Configuration Manager Client Deployment

    - Mise à jour de la section de dépendances des méthodes d’installation pour l’installation des clients poussés pour inclure que le compte doit être membre du groupe administrateur local et que l’ordinateur doit avoir un partage ADMIN$. Une nouvelle section traite des prérequis firewall.

    About Configuration Manager Client Installation Properties

    - Mise à jour de la propriété d’installation de client.msi : CCMALLOWSILENTREBOOT pour supprimer le paramétre  =1, et clarifié que SMSPUBLICROOTKEY, SMSROOTKEYPATH, et RESETKEYINFORMATION sont applicables au mode mixte et natif.

    How to Install Configuration Manager Clients Using Client Push

    - Mise à jour des informations pour traquer les processus d’installation. L’équipe a ajouté aussi que si l’installation échoue, le serveur de site retente l’installation dans une intervalle d’une heure à 7 heures jusqu’à son succès.

    Ports Used During Configuration Manager Client Deployment

    - Nouveau sujet qui liste les ports utilisés durant chaque méthode d’installation. Ces informations permettent de configurer les firewalls entre le site et les clients.

    Tasks for Managing Configuration Manager Clients on Windows Embedded Devices

    - Mise à jour pour clarifier le sujet traitant de la gestion des périphériques équipés de Windows Embedded. Il inclut un nouveau sujet : Prerequisites for Installing the Configuration Manager 2007 Client on Windows Embedded Devices.

    AMT Provisioning Issues for Out of Band Management

    Out of Band Management Console Issues

    Prerequisites for Out of Band Management

    - Mise à jour du lien pour plus d’informations à propos de WinRM pour aider à déterminer la version de WinRM à utiliser.

    List of Log Files in Configuration Manager 2007

    -  Mise à jour pour inclure la section des fichiers de journalisation de serveur de site pour inclure les fichiers de journalisation de la découverte.

     

     

    • 25/3/2010

    [SCCM] Comment customiser l’inventaire matériel en utilisant les fichiers NOIDMIF

     

    Il existe plusieurs moyens d’étendre et customiser l’inventaire matériel et logiciels de System Center Configuration Manager 2007. La première méthode consiste à manipuler les fichiers Configuration.mof et SMS_def.mof afin d’y ajouter des définitions de classes et attributs qui seront ensuite utilisées par le client SCCM pour « scanner » la machine.

    Vous pouvez aussi choisir d’étendre l’inventaire avec les fichiers MIF. Ces fichiers permettent d’étendre l’inventaire à un nombre restreint et limité de clients. Contrairement aux fichiers MOF, ceux-ci ne sont pas envoyés aux clients mais doivent être déposés sur l’ordinateur par l’administrateur de l’entreprise.

    Le fichier IDMIF permet de rajouter un nouvel objet dans SCCM qui n’est pas associé à l’ordinateur à partir duquel il est collecté. Les fichiers IDMIF permettent de collecter des informations sur des périphériques qui ne disposent pas de client SCCM typiquement une imprimante réseau, un téléphone…

    Le fichier NOIDMIF sert à ajouter des informations aux données d’inventaire du client SCCM. Les données sont donc toujours associées au client SCCM d’où elles viennent.

    L’équipe de support SCCM vient de publier un post très intéressant sur la mise en place d’une personnalisation de l’inventaire par le biais de fichiers NOIDMIF.

    Lire l’article : http://blogs.technet.com/configurationmgr/archive/2010/03/25/customizing-hardware-inventory-in-configuration-manager-2007-using-noidmif-files.aspx 

     

    • 24/3/2010

    [SCCM] La collection de fichiers par l’inventaire logiciel ne s’opère plus

     

    System Center Configuration Manager 2007 permet d’opérer la collecte de fichiers automatique sur l’ensemble des postes par le biais de l’inventaire logiciel.  Néanmoins si vous évoluez dans le scenario suivant :

    ·         Vous utilisez la collecte de fichiers à partir d’un serveur de site SCCM 2007 SP2

    ·         Vous changez l’option « Automatically adjust clock for daylight saving changes » permettant d’ajuster l’horloge pour le changement d’heure d’été.

    ·         L’horloge du serveur est sur la même plage de changement d’heure d’été que le client

    Dans ce scénario, la collecte de fichiers par l’inventaire logiciel n’a pas lieu correctement et les fichiers peuvent ne pas être collectés.

    Pour plus résoudre ce problème, appliquez la KB979199

     

    • 24/3/2010

    Comment rechercher des informations sur SCCM : Whitby ?

     

    Vous utilisez quotidiennement System Center Configuration Manager (SCCM) et vous êtes amené à chercher des informations sur celui-ci. Vous avez bien entendu bookmarké votre blog favori … Mais l’équipe SCCM a pensé à vous en vous fournissant une solution de recherche centralisée !

    Ce nouveau site de recherche permet de récupérer les informations provenant de :

    ·         TechNet

    ·         MSDN

    ·         Script Gallery

    ·         KB Articles

    ·         Blogs

    ·         Download Center

    ·         Videos & Media

    ·         WebCasts

    ·         Twitter

    Bref dès que vous avez un doute, ce site est LE site à connaître pour faire vos recherches !

    Accéder à System Center Configuration Manager « Whitby »

    Note : Le service est en bêta pour le moment.

     

     

    • 23/3/2010

    SCCM 2007 SP2 supporte maintenant Windows CE 6.0

     

    Une annonce importante vient d’être posté sur le blog SCCM afin d’officiellement introduire le support de Windows CE 6.0 dans System Center Configuration Manager 2007 (SCCM) SP2 dans les versions suivantes :  

    ·         Windows CE 6.0 RTM

    ·         Windows CE 6.0 R2

    ·         Windows CE 6.0 R3

     

    Pour cela, vous devez appliquer la KB978588 pour apporter le support de Windows CE 6.0.

    Voir la KB978588

     

    • 23/3/2010

    4 nouvelles démos vidéo pour MED-V

     

     

    L’équipe MED-V continue la publication de démonstrations vidéo sur le produit et sur différents aspects importants à prendre en compte lors de l’utilisation de MED-V.

    Voici les vidéos :

    ·         Testing, Packing, and Uploading a MED-V Image

    ·         MED-V Workspace Walkthrough

    ·         Publishing Different Applications to Different Users of the Same MED-V Image

     

    ·         Creating a MED-V Installation Package

     

     

    Lire mon article : http://microsofttouch.fr/blogs/js/pages/mdop-microsoft-enterprise-desktop-virtualization-med-v.aspx

     

    • 20/3/2010

    Application Virtualization Dashboard : Un nouveau Solution Accelerator disponible en bêta.

     

     

    Deux mois après le lancement de la bêta de System Center Configuration Manager 2007 Dashboard, c’est un nouvel accélérateur de solution du même type qui sort en Bêta pour Microsoft Application Virtualization.

    Ce nouvel outil gratuit de la famille des accélérateurs de solutions permet d’obtenir des rapports par le biais d’un tableau de bord. App-V Dashboard se base sur Sharepoint, ce qui donne des rapports plutôt sexy contrairement à ceux présents par défaut dans la console de gestion.


     

    Voici les prérequis :
     

    Infrastructure
    Resource
    Système d’exploitation
    ·         Voir les prérequis d'App-V
    Applications
    ·         App-V 4.5 ou 4.6 
    ·         Windows SharePoint Services 3.0 SP2
    Note   Microsoft Office SharePoint Server 2007 SP2 est aussi supporté
    ·         Microsoft SQL Server® 2008
    ·         Microsoft .NET Framework 3.5
    Navigateur
    ·         Microsoft Internet Explorer® 7.0 ou Internet Explorer 8.0.

    Télécharger App-V DashBoard sur Microsoft Connect

     

     

    • 20/3/2010

    Intégrer Trace32/Trace64 à vos images de boot

     

    Dans ce post, nous allons voir comment intégrer la visionneuse de fichiers de journalisation Trace32 ou Trace64 aux images de boot utilisées lors du déploiement afin de pouvoir lire plus facilement les fichiers de log lorsque vous rencontrez des problèmes lors de vos déploiements.

    Pour ce faire, commencez à vous procurez l’outil. Pour cela, je vous renvoie vers mon article traitant de l’outil :  http://microsofttouch.fr/blogs/js/archive/2010/03/20/trace32-et-trace64-la-visionneuse-de-fichiers-de-log.aspx

    Une fois que vous disposez de Trace**.exe, il existe deux méthodes d’intégration : La méthode avec MDT et la méthode manuelle.

    Intégrer Trace32/64 en utilisant MDT :

    Pour utiliser cette méthode, vous devez disposer de MDT ou le couple SCCM/MDT.

    ·         Commencez par créer une arborescence comme suivante : « ExtraFiles\Windows\System32 » et copiez l’exécutable trace32.exe dans System32. Pour la version 64, remplacez le dossier System32 par SysWOW64.

    ·         Ouvrez la console SCCM et déroulez l’arborescence « Site Database => Computer Management => Operating System Deployment =>Boot Images ».

    ·         Cliquez droit sur le nœud Boot Images et sélectionnez « Create Boot Image using Microsoft Deployment » (vous devez avoir intégrer MDT à la console SCCM).

    ·         L’assistant de création d’une image de boot en utilisant MDT s’ouvre, spécifiez le chemin UNC qui sera utilisé pour stocké les sources de l’image de boot. Celui-ci doit être vide !

    ·         Dans la partie General Settings, spécifiez le nom de l’image, la version, et un commentaire

    ·         Dans Image Options, sélectionnez l’architecture (x86 ou x64) ainsi que les options souhaitées. Dans la partie Extra directory to add, spécifiez le chemin menant au dossier ExtraFiles créé précédemment.

    ·         Puis lancez la génération.

    ·         Après génération, l’image de boot contient le fichier trace32.exe dans le dossier Windows\System32.

     

    Intégrer Trace32/64 manuellement :

    Si vous ne disposez pas de MDT ni du couple MDT/SCCM, vous pouvez cependant opérer tout ceci de façon manuelle en ouvrant l’image de boot afin d’y ajouter des fichiers.

    ·         Installez Windows AIK pour pouvoir utiliser imagex.exe

    ·         Procurez-vous une image de boot à partir d’un média d’installation de Windows (boot.wim dans le dossier Sources)

    ·         Créez un répertoire vide qui servira de stockage temporaire à l’image de boot chargée

    ·         Ouvrez une invite de commande, dirigez-vous dans le dossier qui contient imagex.exe du répertoire d’installation de Windows AIK (par défaut : c:\Program Files\Windows AIK\Tools\<Architecture>\).

    ·         Montez l’image de boot en lançant la commande : « Imagex.exe /MOUNTRW  <chemin où se situe l’image de boot> 1  <chemin du répertoire vide créé plus haut> »

    ·         Copiez l’exécutable trace32 ou trace64 dans le répertoire monté\Windows\System32 ou SysWOW64 (pour la version 64 bits)

    ·         Démontez l’image de boot à l’aide de la commande : « Imagex.exe /UNMOUNT /COMMIT  <chemin où est monté l’image de boot> »

    ·         L’image de boot est régénérée avec d’intégrer le fichier ajouté. Vous pouvez ainsi utiliser l’outil lors de vos déploiements.

     

    • 20/3/2010

    Trace32 et Trace64 : La visionneuse de fichiers de log !

     

    SMS 2003 a introduit un outil que j’utilise au quotidien avec SCCM 2007 ou pour n’importe quel autre produit : Trace32. Cet outil est une visionneuse de fichiers de journalisation. Il permet de :

    ·         Mettre en forme les fichiers de log afin de les rendre plus lisible

    ·         Colorer les lignes de log afin de mettre en rouge les lignes symbolisant une erreur et en orange les lignes symbolisant un avertissement.

    ·         Faire de la recherche dynamique

    ·         Affiche les fichiers journaux en temps réel. Les données ajoutées au fichier s’affichent au fur et à mesure.

    Bref c’est l’outil parfait quand vous devez dépanner ou surveiller certaines actions.
    Cet outil n’était disponible qu’en version 32 bits jusqu’à l’arrivée de HealthCare MDT 2010 contenant une version 64 bits.

    Télécharger :

    ·         Trace32 en installant SCCM Toolkit 2007 ou à partir de mon blog

    ·         Trace64 en installant HealthCare MDT 2010 ou à partir de mon blog

     

    • 20/3/2010

    [SCCM] Comment bien mettre à jour ses packages ?

     

    Dans ce post, je vais faire un point sur les deux façons qui permettent de mettre à jour un package dans SCCM pour éviter de tomber dans des pièges comme les erreurs liées au Hash ou à un versionning différent entre les sources et les points de distribution.

    Prenez l’exemple suivant :

    ·         Vous copiez les sources d’Office 2007 ou 2010 dans un dossier. Comme un bon administrateur des postes de travail, vous avez créé un fichier de personnalisation disponible dans le dossier Updates afin de personnaliser l’installation d’Office.

    ·         Vous opérez un premier déploiement et vous vous rendez compte que la configuration spécifiée dans le fichier de personnalisation n’est pas bonne. Vous avez oublié de désactiver l’installation d’InfoPath…

    ·         Vous remettez ainsi à jour le fichier de personnalisation directement dans les sources.

    ·         Vous redéployez le package en cliquant droit sur le package et en sélectionnant « Refresh the package on selected distribution points ».

    ·         Vous relancez un déploiement de test et vous attestez encore une fois qu’InfoPath est installé. Vous observez que le fichier de réponse n’a pas été mis à jour sur les points de distribution.

    Ceci est normal ! Vous avez mal mis à jour vos points de distribution.

    On distingue donc deux options de mise à jour d’un package sur les points de distribution :

    ·         « Refresh the package on selected distribution points » : Cette option n’est disponible que par l’assistant « Manage Distribution Points » . Elle sert à réparer un package sur un point de distribution qui pourrait contenir une version corrompue. Elle recopie la version compressée stockée sur le serveur de site local mais n’utilise pas la version contenu dans le chemin de source du package.

    ·         « Update Distribution Points » : Cette option est à utiliser lorsque vous avez fait une modification des sources en ajoutant/modifiant ou supprimant un fichier ou un dossier. Cette opération a pour but de construire un nouveau package compressé ainsi qu’un package compressé représentant le delta entre l’ancienne version et la nouvelle. Le Delta est envoyé à tous les points de distribution pour mettre à jour le package. A l’issu de l’opération la version de la source est incrémentée de 1.

    Moralité : Utiliser l’option Update Distribution Points pour mettre à jour vos packages après avoir opéré une modification dessus