• [MEMCM] La Technical Preview 2010.2 de Microsoft Endpoint Manager Configuration Manager est disponible

    Microsoft vient de mettre à disposition la Technical Preview 2010.2 (5.0.9042.1000) de Microsoft Endpoint Manager Configuration Manager. Pour rappel, Microsoft a annoncé le renommage de System Center Configuration Manager pour faire partie d’une même suite avec Microsoft Intune, Desktop Analytics, Autopilot, etc. sous le nom Microsoft Endpoint Manager. L’outil ne fait donc plus parti de la gamme System Center. Si vous souhaitez installer cette Technical Preview, vous devez installer la Technical Preview 2010 puis utiliser la fonctionnalité Updates and Servicing (nom de code Easy Setup).

     

    System Center Configuration Manager TP 2010.2 comprend les nouveautés suivantes :

    Administration

    • Vous pouvez désormais désactiver l'authentification Azure Active Directory (Azure AD) pour les tenants qui ne sont pas associés aux utilisateurs et aux périphériques. Lorsque vous enregistrez ConfigMgr à Azure AD, il permet au site et aux clients d'utiliser une authentification moderne. Actuellement, l’authentification du périphérique Azure AD est activée pour tous les tenants embarqués, qu'ils disposent ou non de périphériques. Ceci est utile par exemple si vous avez un tenant séparé avec un abonnement que vous utilisez pour exécuter la Cloud Management Gateway et qui ne comprend pas d'utilisateurs ou de périphériques. Dans ce cas, il y a un intérêt de désactiver l'authentification Azure AD.
    • Lors de l’enregistrement de ConfigMgr à Azure AD et la création des applications nécessaires à l’authentification, il est maintenant possible de spécifier une expiration à Never pour la clé secrète.
    • Si vous utilisez Desktop Analytics ou tenant-attach, le Service Connection Point vérifie maintenant les URLs importantes. Ces vérifications permettent de s'assurer que les services connectés au Cloud sont disponibles. Il vous aide également à résoudre les problèmes en déterminant rapidement si la connectivité du réseau pose un problème.
    • L’Administration Service ne requiert plus l’installation de IIS sur le SMS Provider comme auparavant. Le rôle nécessite toujours une connexion HTTPS sécurisée néanmoins à partir de cette version car lorsque vous activez Enhanced HTTP, il crée un certificat auto-signé pour le SMS Provider et le lie automatiquement sans avoir besoin d'IIS.

    Tenant-Attach

    • Les administrateurs peuvent désormais effectuer les actions suivantes pour les applications dans le centre d'administration de Microsoft Endpoint Manager :
      • Désinstaller une application
      • Réparation de l'installation d'une application
      • Réévaluer le statut d'installation de l'application
      • Réinstaller une application a remplacé Réessayer l'installation
    • Le portail de dépannage du centre d'administration de Microsoft Endpoint Manager permet de rechercher un utilisateur et de visualiser les périphériques qui lui sont associés. À partir de cette version, les périphériques rattachés à un tenant qui se voient attribuer automatiquement une affinité utilisateur/périphérique en fonction de l'utilisation seront désormais renvoyés lors de la recherche d'un utilisateur. 
    • Il est maintenant possible de créer et déployer des stratégies firewall avec la fonctionnalité Tenant-Attach.

    Desktop Analytics

    • Support des nouveaux niveaux de diagnostic Windows 10. Microsoft accroît la transparence en classant les données de diagnostic Windows 10 tel que :
      • Les données de diagnostic Basic sont recatégorisées Required
      • Full est recatégorisé comme Optional

     

    Déploiement de système d’exploitation

    • Il est désormais possible de déployer un système d’exploitation via la Cloud Management Gateway (donc potentiellement sur Internet) en utilisant un média de démarrage. Vous pouvez donc envoyer une clé USB à vos employés pour qu’ils réimagent leur machine depuis chez eux par exemple.

    Gestion des mises à jour logicielles

    • Il y a un nouveau paramètre client pour les mises à jour de logiciels. Si le contenu delta n'est pas disponible à partir des points de distribution du groupe de limites actuel, vous pouvez autoriser un repli immédiat vers un voisin ou vers les points de distribution du groupe limite par défaut du site. Ce paramètre est utile lorsque vous utilisez le contenu delta pour les mises à jour logicielles, car le délai d'attente par tâche de téléchargement est de cinq minutes.

     

    Plus d’informations sur : Technical preview 2010.2 - Configuration Manager | Microsoft Docs

    • 31/10/2020
  • [MIP] Disponibilité du SDK 1.7 pour Microsoft Information Protection

    Microsoft a mis à disposition la version 1.7 du Software Development Kit (SDK) pour Microsoft Information Protection. Ce SDK permet de s’intégrer au framework de classification et de protection de Microsoft. Cette version apporte les éléments suivants :

    • Amélioration des performances et de la qualité
    • Support du chiffrement à double clés (DKE)
    • Support de nouvelles langues
    • Public Preview pour Java sur Windows et Ubuntu 18.04
    • Support complet de .NET Core sur Windows
    • Public Preview du support de .NET Core sur Ubuntu 18.04
    • Support du SDK complet pour Ubuntu 18.04

    Vous pouvez obtenir cette version sur NuGet et le centre de téléchargements.

    Plus d’informations sur : Microsoft Information Protection SDK 1.7: Now Available - Microsoft Tech Community

    • 4/10/2020
  • [MEM/Intune] Actions requises Fin de support des versions de SDK iOS, Intune App Wrapper et Xamarin Binding

    Microsoft a communiqué la nécessité de réaliser certaines actions pour les entreprises qui utilisent Microsoft Endpoint Manager / Microsoft Intune et le SDK d’applications pour iOS, l’outil d’encapsulation Intune App Wrapper ou Xamarin Binding.

    Si vous êtes dans une de ces situations, vous devez :

    • Si vous avez encapsulé des applications, vous voudrez les encapsuler à nouveaux avec le dernier Intune App Wrapper (13.0.0 ou plus)
    • Si vous avez intégré le SDK, vous devez le réintégrer à nouveau avec le SDK 12.9.0 ou supérieur
    • Si vous utilisez Xamarin et que vous avez intégré le binding, vous devez utiliser le binding 12.9.0 ou supérieure

    Les repositories publics :

    Notez qu’un message a été posté dans le centre de messages Microsoft 365 si vous êtes concernés.

    • 4/10/2020
  • Publication de la version de Septembre 2020 d’Azure Data Studio

    Microsoft publie une nouvelle version (Septembre 2020) d’Azure Data Studio, précédemment connu sous le nom SQL Operations Studio. Azure Data Studio offre une expérience d'éditeur moderne avec IntelliSense, des extraits de code, l'intégration du contrôle des sources et un terminal intégré.

    Les utilisateurs passent de plus en plus de temps à travailler sur l'édition des requêtes que sur toute autre tâche avec SQL Server Management Studio. Pour cette raison, Azure Data Studio a été conçu pour se concentrer en profondeur sur les fonctionnalités les plus utilisées, avec des expériences supplémentaires disponibles comme des extensions optionnelles. Cela permet à chaque utilisateur de personnaliser son environnement comme il utilise le plus souvent.

    Cette version intègre les changements suivants :

    • Nouvelles fonctionnalités pour Notebooks :
      • Mode texte enrichi
      • Double-cliquez pour éditer
      • Epingler
      • Support des nouvelles versions de Jupyter Books
      • SQL Notebooks prend désormais en charge le streaming des résultats pour les longues requêtes.
    • Public Preview de l'extension SQL Database Projects.
    • Public Preview de l'extension Kusto (KQL).
    • Support en preview d’Azure Arc pour déployer des contrôleurs de données, Postgre, des instances gérées pour Azure Arc, pour se connecter à des contrôleurs de données, pour accéder aux dashboards de service de données, Azure Arc Jupyter Book
    • Support de Azure SQL Edge.
    • Disponibilité générale de l'extension Import.
    • Corrections de bugs

     

    Quand utiliser Azure Data Studio ?

    • Vous devez utiliser macOS ou Linux
    • Vous devez vous connecter sur un cluster big data SQL Server 2019
    • Vous passez plus de temps à éditer ou exécuter des requêtes
    • Vous voulez de visualiser rapidement des graphiques et de visualiser des ensembles de résultats
    • Vous avez un besoin minimal d’assistants
    • Vous n'avez pas besoin de faire de configuration administrative profonde

    Quand utiliser SQL Server Management Studio ?

    • Vous passez la plupart de votre temps à des tâches d'administration de bases de données.
    • Vous avez besoin de faire une configuration administrative importante
    • Vous effectuez la gestion de la sécurité, y compris la gestion des utilisateurs, l'évaluation des vulnérabilités et la configuration des éléments de sécurité.
    • Vous utilisez les rapports pour SQL Server Query Store
    • Vous devez faire des optimisations de la performance et utiliser des tableaux de bord
    • Vous avez besoin d'accéder aux serveurs enregistrés et de contrôler les services SQL Server sous Windows

    Plus d’informations : The September 2020 release of Azure Data Studio is now available - SQL Server Blog (microsoft.com)  

    Pour rappel, ces outils sont disponibles depuis Windows, macOS, et Linux pour permettre de gérer SQL Server, Azure SQL Managed Instance, Azure SQL Database, Azure SQL Data Warehouse, et SQL Server 2019 Big Data Clusters.

    Télécharger Azure Data Studio

    • 3/10/2020