Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, SCOM, SCSM, App-V, MDOP, Azure ...)
    • 30/4/2010

    La certification de virtualisation client (70-669) est disponible !

    Microsoft vient de mettre à disposition la nouvelle certification 70-669 dédiée à la virtualisation des postes de travail. Cette MCTS: Windows Server 2008 R2, Desktop Virtualization traite des produits suivants : Windows Virtual PC, MED-V, Windows XP Mode for Windows 7, App-V, Remote Desktop Services, Virtual Desktop Infrastructure (VDI), Windows Server 2008 R2 environments, and Microsoft Hyper-V Server 2008 R2. Des notions sont aussi demandées sur les produits et technologies suivantes Hyper-V, System Center Virtual Machine Manager 2008 R2, Windows PowerShell 2.0, and System Center Configuration Manager.

    Pour rappel, cette certification participe à l’obtention du nouveau statut Microsoft Certified IT Professional (MCITP) : Windows Server 2008 R2, Virtualization Administrator.

    Cette certification est disponible dès aujourd’hui sur le site de Prometric

    Voici la liste des qualifications requises :

    Déployer et Administrer un environnement Enterprise Desktop Virtualization (MED-V)

    • Installer et configurer Windows Virtual PC.
      • Cet objectif peut inclure l’installation de Windows Virtual PC sur plusieurs plateformes (32-bit, 64-bit), la création et la gestion des disques VHD, la configuration des ressources de la machine virtuelle incluant les ressources réseaux, et la préparation des machines hôtes.
    • Activer et administrer Windows XP Mode.
      • Cet objectif peut inclure l’activation de Windows XP Mode pour Windows 7; la publication d’application à un hôte OS à travers Windows XP Mode; la configuration du BIOS pour supporter la virtualisation matériel; la création, déploiement et administration des images Windows XP Mode
    • Création d’une infrastructure MED-V.
      • Cet objectif peut inclure l’installation et l’administration des composants serveur (Point de stockage des images, les instances MED-V), l’installation des clients MED-V client, la configuration des paramétrages serveur
    • L’administration d’un environnement a MED-V.
      • Cet objectif peut inclure l’administration des workspaces, la création de stratégies (policies), la publication d’applications et de menus, la configuration de la fonctionnalité reporting, la personnalisation des paramétrages utilisateur et périphérique dans une machine virtuelle.
    • Créer et déployer les images virtuelles de poste de travail.
      • Cet objectif peut inclure l’utilisation de plusieurs outils pour créer et préparer une image pour le déploiement, le déploiement d’une image en utilisant une page web et le pré-déploiement d’images.

    Déployer et administrer un environnement de virtualisation de présentation

    • Préparer et administration les applications distantes.
      • Cet objectif peut inclure la configuration pour le partage des applications, de packages d’applications pour le déploiement en utilisant RemoteApp, l’installation et la configuration du rôle RD Session Host sur les serveurs.
    • Publier les accès aux applications.
      • Cet objectif peut inclure la configuration d’un portail Remote Desktop Web Access, la configuration de l’accès internet et externe aux applications, la configuration des connexions cliente Remote Deskton.
    • Configuration des paramétrages client pour accéder à un poste de travail virtualisé.
      • Cet objectif peut inclure la configuration des paramétrages clients, la gestion des répertoires utilisateurs, l’identification des prérequis client minimum.

    Déployer et Administrer un environnement Application Virtualization (App-V)

    • Préparer les applications virtuelles.
      • Cet objectif peut inclure le séquencement des applications, l’installation et la configuration du séquencer, la préparation des applications pour le déploiement dans des environnements différents, la configuration des interactions et partages entre applications virtuelles, le choix de la méthode de déploiement des applications virtuelles.
    • Installer et configurer les environnements de virtualisation d’applications
      • Cet objectif peut inclure la configuration des modes App-V (stand-alone, lightweight, enterprise); l’installation d’une infrastructure App-V en incluant les serveurs, les consoles d’administration, et les clients
    • Administrer un environnement de virtualisation d’applications.
      • Cet objectif peut inclure l’activation et la supervision de l’utilisation hors ligne des applications, l’activation et la supervision des sessions temps réel, l’administration du cache d’applications, la configuration de la fonctionnalité Branch cache

    Administrer un environnement Virtual Desktop Infrastructure (VDI)

    • Configurer la virtualisation de l’état utilisateur.
      • Cet objectif peut inclure la configuration des profils itinérants, la configuration de la redirection de dossier
    • Administrer à distance les bureaux virtuels.
      • Cet objectif peut inclure l’administration avec le portail Self-Service (Self-Service Portal (SSP)) de System Center Virtual Machine Manager pour se connecter, controller, redémarrer, or remettre en ligne un bureau virtuel, travailler avec Remote Desktop Manager, travailler avec Remote Desktop Licensing Manager, dépanner les problèmes des clients Key Management Server (KMS), Configurer les exceptions Firewall sur les clients.

     

    • 30/4/2010

    L’outil de maintenance Virtual Machine Servicing 3.0 disponible en bêta

     

    Microsoft vient de mettre à disposition la version 3.0 en bêta de l’outil d’entretien et de maintenance Virtual Machine Servicing Tool (VMST). Cet accélérateur de solutions permet de tenir à jour les machines virtuelles éteintes. Il permet par exemple d’injecter des mises à jour de manière hors ligne (offline) afin de maintenir la machine virtuelle dans un état de conformité pour l’entreprise. VMST 3.0 supporte maintenant l’automatisation d’entretien des hôtes cluster Windows Server 2008 R2 Hyper-V en tirant profit de la fonctionnalité Live Migration.

    Les nouveautés suivantes sont mises en avant dans cette version :

    ·         L’entretien de machines virtuelles dans la librairie SCVMM

    ·         L’entretien de machines virtuelles dans un état stoppé (Stopped) ou sauvegardé (Saved) sur un hôte

    ·         L’entretien de modèles de machines virtuelles

    ·         L’injection de package de mises à jour dans des disques VHD hors lignes dans la librairie SCVMM

    ·         Support de Windows Server 2008 R2 Failover Clusters executant Hyper-V

     

    Cette version supporte Windows Server 2008 R2 (W2K8R2) et fonctionne avec System Center Virtual Machine Manager (SCVMM) 2008 ou SCVMM 2008 R2, Windows Server Update Services (WSUS) 3.0 Service Pack 1 (SP1) ou WSUS 3.0 Service Pack 2 (SP2), System Center Configuration Manager (SCCM) 2007 SP1, SCCM 2007 R2 ou SCCM 2007 SP2.

     

    Télécharger la beta de Virtual Machine Servicing Tool 3.0 sur Microsoft Connect

     

    • 29/4/2010

    Un conseillé de migration pour System Center Data Protection Manager (DPM) 2010

     

    Microsoft vient de mettre à disposition la version finale de l’outil System Center Data Protection Manager (DPM) Upgrade Advisor ou conseillé de mise à niveau. C’est le premier conseillé de mise à niveau du genre pour la gamme System Center, il permet de générer un guide étape à étape permettant de migrer votre infrastructure DPM actuelle. Vous pouvez utiliser cet outil pour migrer DPM à partir de la version 2007 RTM. Vous devez y fournir des informations comme la version du système d’exploitation, la localisation de la base de données ou la langue du système d’exploitation.

    Pour rappel, System Center Data Protection Manager 2010 est RTM et téléchargeable en version d’évaluation.

    Télécharger DPM 2010 Upgrade Advisor

     

    • 29/4/2010

    De tous nouveaux Coachs gratuits sur Windows 7 et Windows Server 2008 R2 débarquent sur TechNet et MSDN !

     

    Suite au succès retentissant du premier coach sur TechNet et MSDN, découvrez de tous nouveaux ateliers gratuits de formation avec le nouvel opus du coach Windows 7 sur TechNet et MSDN, mais également (grande première sur TechNet), le coach Windows Server.

     

    Le Principe :

    « Comment administrer et dépanner simplement Windows 7 ? Comment faire ses premiers pas avec Hyper-V ?  Déployer son annuaire AD ?

    Les nouveaux ateliers gratuits de formation sont là pour vous accompagner pas à pas sur toutes ces questions.

     

    N’oubliez pas :

    ·         Coach Windows 7 - Tout sur l’administration, le dépannage, la sécurité et mobilité, mais aussi le développement optimisé autour du nouvel OS –  Ces ateliers aborderont notamment toutes les facettes de l’utilisation de PowerShell, et prochainement, le contrôle des performances, points de restauration système, ainsi que le paramétrage niveau sécurité et mobilité.

    ·         Tout sur Windows Server 2008 R2 - Vous pouvez dès à présent suivre l’atelier pas à pas sur Windows Server 2008 R2 - Active Directory que ce soit en terme de déploiement et de migration, et prochainement faire vos premiers pas avec Hyper-V (configuration, migration vers 2008 R2,…).

     

    • 29/4/2010

    [SCCM] Un SuperFlow pour mettre en place du déploiement PXE

     

    La recherche dans la documentation ou sur Technet n’est pas votre fort ? Les SuperFlows sont fait pour vous !
    En effet, ces modules SuperFlows permettent de donner simplement toutes les informations concernant un sujet allant des différentes opérations à exécuter aux différentes méthodes de dépannage de la fonctionnalité. 
    Ceux-ci permettent de bien comprendre le processus engagé pour la fonctionnalité et de la présenter sous forme d’une documentation évoluée.

    Chaque SuperFlow fournit aussi un ensemble de ressources (documents Word, Excel, Visio, Pages internet) permettant de bien comprendre la fonctionnalité.

    Les SuperFlows sont l’équivalent de la documentation CHM mais présentés de façon plus « sexy ».

    Le superflow qui vient d’être publié s’adresse à System Center Configuration Manager 2007. Il permet de détailler les opérations nécessaires à la mise en place de la fonctionnalité de déploiement de systèmes d’exploitation par PXE.

    Télécharger SuperFlow for Operating System Deployment via PXE

     

    • 29/4/2010

    Les analyseurs de bonnes pratiques pour Windows Server 2008 R2 sont disponibles

    Microsoft vient de publier des mises à jour pour ces célèbres analyseurs de bonnes pratiques ou Best Practices Analyser (BPA). Ces outils permettent d’analyser la configuration du serveur et de son rôle pour vérifier que ceux-ci respectent les bonnes pratiques définies par Microsoft. Ce composant s’ajoute à chaque rôle dela console d’administration du serveur (Server Manager). Microsoft distingue deux états : Compliant (Conforme), Noncompliant (Non Conforme).

     

    Ainsi des BPA ont été publiés pour les rôles suivants :

    ·         Hyper-V

    ·         Network Policy and Access Services

    ·         Application Server

    ·         Active Directory Rights Management Server (RMS)

    ·         File Services

    ·         DHCP Server

    ·         Windows Server Update Services (WSUS)

     

     

    • 28/4/2010

    Les modèles d’administrations et l’outil de personnalisation pour Office 2010 sont disponibles

     

    Microsoft vient de publier la version finale des modèles d’administrations (ADM, ADMX, ADML) Active Directory et l’outil de personnalisation pour les produits Office 2010. L’outil de personnalisation Office permet de créer un fichier msp permettant la personnalisation de l’installation d’Office lorsque celui-ci est déposé dans le dossier Updates des sources d’installation. Il est par exemple possible de spécifier la clé produit, les logiciels à installer, et leurs paramètres. Les modèles d’administrations pour Active Directory permettent d’ajouter les paramètres permettant de personnaliser les valeurs de registre dédiées aux logiciels de la gamme Office.

     

    Pour rappel, le fichier regroupant les paramètres de stratégie de groupes dédiés à Office 2010 est disponible.

    Télécharger Office 2010 Administrative Template files (ADM, ADMX/ADML) and Office Customization Tool.

     

    • 28/4/2010

    Un Management Pack SCOM pour Sharepoint 2010 est disponible

    L’équipe System Center vient de publier les packs d’administration (Management Pack) pour les produits Microsoft Sharepoint 2010 en version 14.0.4745.1000. Pour rappel Sharepoint 2010 est la nouvelle solution de portail collaboratif proposée par Microsoft. System Center Operations Manager (SCOM) 2007 fait partie de la gamme System Center, il propose une supervision souple et évolutive de l’exploitation au niveau de toute l’entreprise, réduisant la complexité liée à l’administration d’un environnement informatique, et diminuant ainsi le coût d’exploitation. Ce logiciel permet une gestion complète des événements, des contrôles proactifs et des alertes, et assure une gestion des services de bout en bout. Il établit des analyses de tendance et des rapports, et contient une base de connaissances sur les applications et le système.

     

    Ce Management Pack supporte les fonctionnalités suivantes :

    ·         Supervise l’état de santé des serveurs Sharepoint 2010, Project 2010, Search 2010 et Office Web Apps.

    ·         Surveille les évènements et services et alerte quand des arrêts de service sont détéctés

    ·         Supervise les performances et alerte les utilisateurs quand les performances de Sharepoint sont critiques

    ·         Redirige les administrateurs à la base de connaissances Technet mise à jour.

    Il supervise les services suivants :

    ·         Access Services

    ·         Document Conversions Launcher Service

    ·         Document Conversions Load Balancer

    ·         Excel Calculation Services

    ·         InfoPath Forms Service

    ·         Managed Metadata Web Service

    ·         One Note Service

    ·         PerformancePoint Service

    ·         PowerPoint Web Service

    ·         Project Server Service

    ·         Project Server Events Service

    ·         Project Server Queuing Service

    ·         Secure Store Service

    ·         SharePoint Server Search

    ·         User Profile Service

    ·         Visio Graphics Service

    ·         Word Conversion Service

    ·         Word Viewing Service

     

    Télécharger le Management Pack pour les produits Microsoft Sharepoint 2010

    • 28/4/2010

    Un SuperFlow pour le séquencement d'applications pour App-V

     

     

    La recherche dans la documentation ou sur Technet n’est pas votre fort ? Les SuperFlows sont fait pour vous !
    En effet, ces modules SuperFlows permettent de donner simplement toutes les informations concernant un sujet allant des différentes opérations à exécuter aux différentes méthodes de dépannage de la fonctionnalité. 
    Ceux-ci permettent de bien comprendre le processus engagé pour la fonctionnalité et de la présenter sous forme d’une documentation évoluée.

    Chaque SuperFlow fournit aussi un ensemble de ressources (documents Word, Excel, Visio, Pages internet) permettant de bien comprendre la fonctionnalité.

    Les SuperFlows sont l’équivalent de la documentation CHM mais présentés de façon plus « sexy ».

    Le premier Superflow est disponible pour Microsoft Application Virtualization (App-V). Il détaille les étapes liées au processus de séquencement d’applications.

    Télécharger Application Virtualization Sequencing SuperFlow

     

    • 27/4/2010

    Volume Activation Management Tool (VAMT) 2.0 est disponible !

     

     

    Tout juste deux semaines après le passage en RTM d’Office 2010, l’outil d’activation utilisé par le processus Volume Activation 2 : Volume Activation Management Tool (VAMT) est disponible en version 2.0. La principale nouveauté apportée par cette version : Office 2010. Ce produit fait donc son entrée dans le système Volume Activation. Mais qu’es ce que cela signifie ? Simplement que chaque installation d’Office 2010 devra être activée comme c’est déjà le cas avec Windows. Ceci va générer les mêmes problèmes qu’avec Windows : La gestion de l’activation ! Cet outil sous forme d’une console d’administration Microsoft (MMC) permet ainsi d’administrer les clés d’activation en installant des clés KMS et MAK sur les clients et en procédant à leurs activations.

    On distingue donc deux sortes de clés :

    ·         Les « Clés d’activation Multiples » (MAK) sont utilisées dans un environnement disposant un nombre restreint de machines.  Vous utilisez une clé afin d’activer d'un nombre spécifique d’ordinateurs.

    ·         Les clés Key Management Service (KMS ou Service gestionnaire de clés) permettent l’activation des clients sans qu’ils aient besoin de contacter Microsoft. L’entreprise n’a besoin que d’une seule clé (licence en volume) pour l’ensemble des postes de son parc.
    Cette clé est installée sur un seul hôte KMS, qui communiquera avec les serveurs d’activation de Microsoft.

    VAMT 2.0 apporte aussi un outil en ligne de commande permettant d’automatiser et programmer des tâches sans une interaction avec l’interface graphique.

     

    Télécharger Volume Activation Management Tool 2.0

    Voir mon article sur Volume Activation 2.0

     

    • 26/4/2010

    [MMS2010] Quoi de neuf dans SCVMM vNext et SCOM vNext ?

     

    J’en parlais hier dans mon post traitant de SCCM vNext, la conférence MMS 2010 a été riche en nouvelles concernant l’avenir de la gamme System Center. Aujourd’hui je vous propose de voir quelques nouveautés de System Center Virtual Machine Manager (SCVMM) vNext et System Center Operations Manager (SCOM) vNext, tous deux attendus pour 2011.

    SCVMM vNext introduit :

    ·         La gestion du cycle de vie du service (SLM ou Service lifecycle management) incluant la création, le déploiement et la mise à jour des applications/services dans le cloud. Le but est de tirer profit des technologies de virtualisation applicative (App-V) et de la modélisation de service pour opérer la composition de services à base d’images.

    ·         La création de nuages privés (private cloud) afin d’opérer de l’Infrastructure as a service pour les datacenters d’entreprise et permettre les scénarii self-service : Découverte et assignement de réseaux virtuels ou logiques et pools de stockage à une application ou un service.

    ·         La fédération à travers les nuages permettant le déplacement de la charge de travail entre l’entreprise, un fournisseur de service et un nuage public (comme Windows Azure) de manière sécurisée.

    ·         Une politique fondée sur l'optimisation dynamique des ressources. Le but est de s’assurer de l’utilisation optimale des ressources du datacenter (exemple avec des règles de gestion de l’énergie) , et une intégration plus forte d’Operations Manager/PRO

    ·         Intégration plus forte d’Opalis pour l'orchestration et l'automatisation accrue dans de multiples sous-systèmes

     

    Côté SCOM vNext, il introduit :

    ·         Supervision unifiée des ressources de l’entreprise et du nuage (cloud) permettant la mise en place de scénarii de déploiement hybride de nuage avec une surveillance « single pane of glass” (c’est à dire sur un seul panneau)

    ·         Suivi de l’expérience utilisateur pour les services géo distribués dans les nuages (basé sur les transactions synthétiques)

    ·         Service orienté réseau et sur le suivi de stockage (par exemple, suivre et résoudre les problèmes réseau et des pools de ressources de stockage affectés à des services)

    Vous l’avez vu les nouveautés de SCOM et SCVMM sont centrés sur la notion de cloud ! Microsoft confirme sa stratégie de miser sur le cloud computing.

    Voir la vidéo sur la vision des datacenter, de SCVMM et SCOM vNext par Microsoft : http://edge.technet.com/Media/Microsoft-on-Whats-Next-for-Managing-Datacenters-and-the-Cloud/

     

    • 25/4/2010

    [MMS2010] Quoi de neuf dans SCCM vNext ?

     

    Une semaine palpitante vient de se terminer puisqu’avait lieu à Las Vegas le Microsoft Management Summit (MMS) 2010. Cette conférence a pour but de montrer, présenter et discuter des produits Microsoft dédiés à l’administration des ressources Informatique. On retrouve ainsi au cœur de cette conférence, les produits de la gamme System Center et notamment System Center Configuration Manager (SCCM). C’est au travers de cet événement qu’a été lancée la bêta de SCCM 2007 R3. Mais un évènement plus important se profile en 2011 puisque la prochaine version (vNext) de SCCM y est attendue. Cette conférence a eu le mérite d’apporter des informations supplémentaire sur SCCM Vnext (2011 ?). Microsoft a écouté ses clients pour fournir de nouvelles fonctionnalités à ce produit phare de la gamme System Center.

    Aujourd’hui SCCM est « Device Centric » c’est-à-dire que les diverses tâches d’administration opérées ciblent les machines et non l’utilisateur. Ainsi la prochaine version sera « User Centric », le but est d’appliquer des tâches d’administration (déploiement d’applications, mises à jour …) en fonction de l’utilisateur et des machines qu’il peut utiliser. On le sait les besoins en entreprises ont changé, les utilisateurs sont mobiles. Ils peuvent utiliser plusieurs périphériques pour travailler (workstation, ordinateur portable, PDA …) dans des localisations géographiques différentes. Ainsi l’équipe SCCM compte revoir la notion de catalogue d’applications. Ce catalogue réunira des applications pré-approuvées par l’administrateur et installable par les utilisateurs en fonction des besoins métier. Un autre concept apporté par vNext sera la possibilité par l’utilisateur de définir comment et quand ils souhaitent installer les applications. L’idée est de dire que si un utilisateur ne souhaite pas se voir installer une application durant les heures de travail, il a la possibilité de configurer lui-même ce genre de chose. Concernant les administrateurs, la notion de « User Device Affinity » est introduite. Comme expliqué précédemment, les utilisateurs utilisent aujourd’hui plusieurs périphériques pour travailler. Ceci pose les problématiques : « Comment déterminer quelle machine est la machine principale de l’utilisateur » ou « Quel utilisateur est l’utilisateur principal de la machine ? ». Ceci permettra de mieux délivrer les applications aux utilisateurs. Il sera ainsi possible de créer des règles de déploiement comme : « N’installer cette application pour un utilisateur que si c’est sa machine principale. » Le but est aussi d’éviter d’installer les applications sur toutes les machines auxquelles un utilisateur peut se connecter lors de ses déplacements. Toujours côté Administrateurs, la notion de packages est supprimée pour être remplacée par celle d’« Application ». Les applications disposent d’une signature qui est utilisée par une « méthode de détection » (détection method) permettant de déterminer si l’application est présente sur le système. Ceci s’apparente au système Windows Update permettant la détection des mises à jour. Le but est simple : Ne pas installer une application si elle est déjà présente. Si une application requise pour un utilisateur est désinstallée, elle sera réinstallée automatiquement.  

    Pour résumer, on retiendra :

    ·         Le passage au système « User Centric ». L’attribution des applications pour déploiement est faite en fonction de l’utilisateur. Les applications suivent donc l’utilisateur sur les différentes machines où il se connecte.

    ·         Workflow d’administration unifié pour les systèmes serveurs, postes de travail et mobiles.

    ·         Les packages disparaissent et sont remplacés par la notion d’application.

    ·         La notion de User Device Affinity apparaît pour permettre de déterminer ou assigner une machine comme périphérique principal de l’utilisateur.

    ·         Le déploiement d’application utilisera des Detection rules ou « Règles de détection ». Il sera donc possible de déployer en installant une application ou mettant à disposition une application App-V streamée en fonction de ces règles. Si par exemple le poste client est sur un site distant, vous pouvez lui installer l’application, si le poste est sur le site central vous pouvez choisir de lui streamer l’application. Ainsi les critères suivants pourront être utilisés pour déterminer les conditions du déploiement : La connexion réseau, les prérequis systèmes, les dépendances applicatives …

    ·         Le site central n’existe plus et est remplacé par un serveur CAS pour Client Administrative Server (CAS).

    ·         Le reporting est remplacé par la fonctionnalité Reporting Services au travers de SQL Server Reporting Services.

    ·         La gestion des périphériques mobiles est améliorée en donnant la possibilité d’appliquer des paramètres de sécurité ou en monitorant la conformité.

    ·         La gestion des configurations désirées permettra de faire de l’auto remédiation en appliquant des modifications sur les systèmes cibles pour les rendre conforme aux politiques définies.

    ·         On apprend le support de l’administration des périphériques mobiles Nokia Symbian

    ·         Les points de distribution disposeront de senders

    ·         Les sites secondaires seront créés par défaut avec un Management Point et un point de distribution.

    ·         Les sites secondaires disposeront d’une base de données SQL.

    ·         La notion de réplication de fichiers au travers des mailbox de SCCM 2007 disparait pour laisser placer à une réplication SQL.

    ·         Enfin et il en est pas des moindres, SCCM vNext sera en 64 bits pour offrir les meilleurs performances possibles.

     

    Stay Tuned :)


    • 25/4/2010

    Poc Jumpstart pour faire le tour d’horizon des nouvelles technologies de postes de travail Microsoft

     

    Microsoft vient de publier une ressource appelée Poc Jumpstart Kit. Ce kit de plus de 10 Go permet de fournir les ressources nécessaires à la mise en place des derniers produits et technologies de postes de travail Microsoft. Le but est de fournir un POC (Proof of Concept) ou Preuve de concept afin de pouvoir facilement déployer Windows 7, Office 2010 Pro Plus, Internet Explorer 8, et App-V en utilisant MDT sur une série de machines dans un but de convaincre à migrer les parcs informatique des entreprises. Ce package rassemble plusieurs disques virtuels (VHD) pouvant être utilisés avec Virtual PC SP1.

    Les machines virtuelles rassemblent l’ensemble de ces technologies :

    ·         Microsoft Windows Server 2008 Enterprise Edition.

    ·         Microsoft Assessment and Planning Toolkit (MAP).

    ·         Microsoft Application Compatibility Toolkit (ACT).

    ·         Microsoft Office Migration and Planning Manager (OMPM).

    ·         Microsoft Deployment Toolkit.

    ·         Windows 7 Enterprise.

    ·         Microsoft Office Professional Plus 2010.

    ·         Office 2010 avec Application Virtualization (App-V.

    ·         Microsoft SQL Server 2005 Express Edition pour ACT.

    ·         Microsoft SQL Server 2008 Express Edition pour MDT.

    ·         Microsoft SQL Server 2008 Evaluation Edition pour MAP.

    Télécharger Proof of Concept Jumpstart Kit v1.0

     

    • 24/4/2010

    Un livre blanc sur les solutions de virtualisation pour Internet Explorer

     

     Microsoft vient de publier un livre blanc afin de fournir différentes solutions pour créer un environnement virtuel afin d’exécuter des versions précédentes d’Internet Explorer. Ce WhitePaper est donc un document important si vous souhaitez migrer vers Windows 7 mais que vous expérimentez des problèmes de compatibilité avec Internet Explorer 8. Il traite ainsi de Windows XP Mode, Microsoft Enterprise Desktop Virtualization (MED-V), Microsoft Virtual Desktop Infrastructure (VDI).

     

    Télécharger le whitepaper Solutions for Virtualizing Internet Explorer

     

    • 24/4/2010

    Utilisez SCCM pour résoudre le problème de suppression svchost.exe engendré par McAfee

     

    Si vous suivez l’actualité informatique, vous avez dû entendre parler du problème engendré par une mise à jour de définition (5958 DAT) publiée dans la nuit de mardi à mercredi engendrant un faux positif. Ce faux positif entraine la mise en quarantaine ou suppression du fichier svchost.exe du répertoire c:\Windows\System32 sur les machines Windows XP SP3. La suppression de ce fichier primordial au fonctionnement du système engendre le redémarrage en boucle du système et des BSOD.

    McAfee identifie le fichier svchost.exe comme le virus w32/wecorl.a (voir : https://kc.mcafee.com/corporate/index?page=content&id=KB68780)

    Imaginez les problèmes que ça a engendrés auprès des particuliers mais aussi des entreprises … Résoudre le problème à l’échelle d’un poste c’est quelque chose mais à celle d’un parc informatique de 1000 machines, c’est tout autre chose !

    Pour résoudre ce problème de manière relativement rapide à grande échelle, vous pouvez utiliser la puissance des séquences de tâches. Pour cela, il suffit de démarrer la machine sur le réseau et de copier le fichier svchost.exe dans le répertoire voulu.

    Pour cela, suivez les opérations suivantes (merci à Frank Rojas, Ingénieur d’escalade chez Microsoft) :

    ·         Créez une séquence de tâches :

    1.       Téléchargez et décompressez le fichier EXTRA.zip à partir du lien McAfee. Le fichier contient un fichier appelé EXTRA.DAT et permettant d’empêcher le problème de se reproduire.

    2.       Dans la console d’administration SCCM, Naviguez vers "Computer Management" --> "Software Distribution" --> "Packages".

    3.       Dans le nœud  "Packages", créez un package contenant le fichier EXTRA.DAT. Il n’est pas nécessaire de créer un programme pour ce package.

    4.       Dans la console d’administration SCCM, Naviguez vers "Computer Management" --> "Operating System Deployment" --> "Task Sequences".

    5.       Cliquez droit sur le nœud "Task Sequences" et choisissez "New" --> "Task Sequence"

    6.       Dans l’assistant de création d’une séquence de tâches, sélectionnez "Create a new custom task sequence" et cliquez sur le bouton "Next >".

    7.       Dans le champ "Task Sequence name:", donnez le nom que vous souhaitez.

    8.       Passez à "Boot image:", cliquez sur "Browse..." et choisissez l’image de boot x86.

    9.       Cliquez sur "Next >" et sur le bouton "Close".

    10.   Cliquez droit sur la nouvelle séquence de tâches et sélectionnez Edit.

    11.   Cliquez sur le menu "Add" et choisissez "General" --> "Run Command Line".

    12.   Dans la tâche "Run Command Line" renseignez les champs comme suit :

    Name:  Copy svchost.exe

    Command line:  xcopy "C:\Windows\System32\dllcache\svchost.exe" "C:\Windows\System32\*.*" /Y

    13.   Cliquez sur l’onglet « options »

    14.   Sélectionnez « Add Condition » et « Task Sequence Variable »

    15.   Dans la fenêtre "Task Sequence Variable", entrez les informations suivantes :

    Variable: _SMSTSInWinPE

    Condition:  equals

    Value: true

    16.   Cliquez sur le bouton OK

    17.   Cliquez sur le menu "Add" et choisissez "General" --> "Run Command Line".

    18.   Dans la tâche "Run Command Line" renseignez les champs comme suit :

    Name:  Copy McAfee Extra.dat file

    Command line: xcopy ".\EXTRA.DAT" "C:\Program Files\Common Files\McAfee\Engine\*.*" /Y

    19.   Cliquez sur le bouton "Browse..." de l’option Package et sélectionnez le package créé lors de l’étape 3. Puis cliquez sur le bouton OK.

    20.   Cliquez sur le bouton "OK" pour sauver la séquence de tâches.

    21.   Appliquez la séquence de tâches à une collection contenant les ordinateurs affectés. Quand vous créez l’advertisement, assurez-vous de cocher l’option "Make this task sequence available to boot media and PXE".

     

    • 24/4/2010

    [SCCM] Erreur « Image does not contain OS architecture information »

     

    Quand vous déployez une image Wim contenant une image d’installation de systèmes d’exploitation et une image de données, le déploiement peut échouer et la séquence de tâches renvoi les erreurs suivantes dans le fichier smsts.log :

    Opening image file C:\_SMSTaskSequence\Packages\<WIM_Image_Package_ID>\<Image>.wim ApplyOperatingSystem

    Image file <WIM_Image_Package_ID> version "" will be applied ApplyOperatingSystem

    Image does not contain OS architecture information. Unable to verify that the OS will be compatable with the target machine. ApplyOperatingSystem

    Starting to apply image <Image_Index> from <Image>.wim to C:\ ApplyOperatingSystem

    Wiping C:\ ApplyOperatingSystem

    Set "C:\_SMSTaskSequence" to not be wiped ApplyOperatingSystem

    Set "%OSDStateStorePath%" to not be wiped ApplyOperatingSystem

    Set "%_SMSTSClientCache%" to not be wiped ApplyOperatingSystem

    Set "%_SMSTSNewClientCachePathToCleanup%" to not be wiped ApplyOperatingSystem

    Skipping C:\_SMSTaskSequence for wipe ApplyOperatingSystem

    Calculating expected free space. ApplyOperatingSystem

    Reporting deletion progress. ApplyOperatingSystem

    Successfully wiped C:\ ApplyOperatingSystem

    Applying image to C:\ ApplyOperatingSystem

    Applying image <Image_Index> to volume C: ApplyOperatingSystem

    Successfully applied image to C:\ ApplyOperatingSystem

    pOs != NULL, HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\framework\osdcore\offlineos.cpp,92) ApplyOperatingSystem

    Unable to find a Windows system root at C:\.

    Element not found. (Error: 80070490; Source: Windows) ApplyOperatingSystem

    OSD::Utility::OfflineOS::CreateInstance( this->targetVolume, true, rpNewOs), HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\client\osdeployment\applyos\installimage.cpp,395) ApplyOperatingSystem

    this->getTargetOs(pNewOs), HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\client\osdeployment\applyos\installimage.cpp,892) ApplyOperatingSystem

    Failed to find the system root for the applied OS.

    Element not found. (Error: 80070490; Source: Windows) ApplyOperatingSystem

    SetupNewOs(), HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\client\osdeployment\applyos\installimage.cpp,1434) ApplyOperatingSystem

    Configure(), HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\client\osdeployment\applyos\installimage.cpp,1465) ApplyOperatingSystem

    Installation of image 2 in package <WIM_Image_Package_ID> failed to complete..

    Element not found. (Error: 80070490; Source: Windows) ApplyOperatingSystem

    installer.install(), HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\client\osdeployment\applyos\installimage.cpp,1527) ApplyOperatingSystem

    Closing image file C:\_SMSTaskSequence\Packages\<WIM_Image_Package_ID>\<Image>.wim ApplyOperatingSystem

    Entering ReleaseSource() for C:\_SMSTaskSequence\Packages\<WIM_Image_Package_ID> ApplyOperatingSystem

    reference count 1 for the source C:\_SMSTaskSequence\Packages\<WIM_Image_Package_ID> before releasing ApplyOperatingSystem

    Released the resolved source C:\_SMSTaskSequence\Packages\<WIM_Image_Package_ID> ApplyOperatingSystem

    InstallImage( g_InstallPackageID, g_ImageIndex, targetVolume, ImageType_OS, g_ConfigPackageID, g_ConfigFileName, bOEMMedia ), HRESULT=80070490 (e:\nts_sms_fre\sms\client\osdeployment\applyos\applyos.cpp,373) ApplyOperatingSystem

    Process completed with exit code 2147943568 TSManager

    !--------------------------------------------------------------------------------------------! TSManager

    Failed to run the action: Apply Operating System.

    Element not found. (Error: 80070490; Source: Windows) TSManager

    The execution of the group (Install Operating System) has failed and the execution has been aborted. An action failed.

    Operation aborted (Error: 80004004; Source: Windows) TSManager

    Failed to run the last action: Apply Operating System. Execution of task sequence failed.

    Element not found. (Error: 80070490; Source: Windows) TSManager

     

    Pour résoudre le problème :

    ·         Ouvrez la console d’administration de SCCM ("Computer Management" --> "Operating System Deployment" --> "Operating System Images"). Cliquez droit sur l’image et choisissez « Properties ».

    ·         Cliquez sur l’onglet « Images »

    ·         Sous l’option « Select image you want to view : », changez entre les différentes images (1-1 ou 2-2). Déterminez quelle image contient l’image d’installation du système d’exploitation. Contrairement à l’image de données, l’image contenant l’OS aura des informations dans les champs « OS version », « Architecture », « HAL Type », et « Description ».

    ·         Editez la séquence de tâches

    ·         Sélectionnez la tâche « Apply Operating System »

    ·         Sous l’option « Apply operating system from a captured image », assurez-vous que l’image contenant le système d’exploitation est correctement sélectionnée.

    ·         Cliquez sur OK pour sauvegarder la séquence de tâches

     

    • 24/4/2010

    La désinstallation du client App-V 4.6 peut poser problème !

     

    La désinstallation du client App-V 4.6 peut échouer sans renvoyer de messages d’erreur. En collectant les logs MSI en mode verbeux, vous pouvez voir ceci :

    SoftGrid Action: IsRuntimePackagePolicyCfgValid Details: NET_DOTIMEOUTMINUTES(#0) is invalid

    Vous pouvez voir ce problème en mettant à jour une version précédente vers App-V 4.6.

    Pour résoudre ce problème, vous devez modifier la base de registre :

    1.       Ouvrez regedit et naviguez dans l’arborescence :

    ·         Pour les clients 32 bits : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Softgrid\4.5\Client\Network\

    ·         Pour les clients 64 bits :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Wow6432Node\Microsoft\SoftGrid\4.5\Client\Network

    2.       Changer la valeur de « DOTimeoutMinutes » à 129600 (en décimal) ou 1fa40 (en hexa).

    3.       Redémarrez le client.

     

    • 22/4/2010

    Les temps changent ! Microsoft Online Services est là pour vous accompagner

     

    Microsoft France vient de lancer une campagne qui reflète bien certaines réalités du monde de l'entreprise. Je vous propose de les regarder :


    Les Temps changent... 1/5


    Les Temps changent... 2/5


    Les Temps changent... 3/5


    Les Temps changent... 4/5


    Les Temps changent... 5/5

    • 22/4/2010

    Vous avez passez la certification 71-669 en bêta ? Les résultats sont disponibles !

    En février dernier commençait la phase de bêta de la certification 71-669, prérequis nécessaire à l’obtention du statut Microsoft Certified IT Professional (MCITP) : Windows Server 2008 R2, Virtualization Administrator. Pour les chanceux qui ont pu passer cette certification, les résultats viennent d’être publiés sur le site de Prometric (partie : View/Print Receipt ou Candidate History) et envoyés par email.

    Pour rappel, l’obtention du statut MCITP n’a lieu que si vous obtenez les certifications :

    ·         70-659 : TS : Windows Server 2008 R2, Server Virtualization (ou de 70-652)

    ·         70-669 : TS : Desktop Virtualization traite de VDI, MED-V, RDS et App-V

    ·         70-693 : PRO : Windows Server 2008 R2, Virtualization Administrator

     

    La certification 70-669 devrait être disponible prochainement sur le site de prometric.

     

     

    • 21/4/2010

    La bêta de System Center Configuration Manager (SCCM) 2007 R3 est disponible !

     

    Microsoft profite du 40ème anniversaire de la journée de la Terre et de la conférence Microsoft Management Summit (MMS) 2010 de Las Vegas pour mettre à disposition une première bêta publique de System Center Configuration Manager (SCCM) 2007 R3. La publication en cette journée n’est pas anodine puisque la Release 3 (une première dans l’histoire des produits de Microsoft) de Configuration Manager est centrée sur la gestion de l’énergie. Ceci a pour but de réduire les coûts financiers ainsi que l’impact sur l’environnement ! Pour rappel, SCCM est un produit d’administration du parc informatique client et serveur.

    Il offre les possibilités suivantes :

    • Inventaire Matériel
    • Inventaire Logiciel
    • Déploiement de mises à jour
    • Déploiement de systèmes d’exploitation
    • Télédistribution d’applications
    • Télédistribution d’applications virtuelles
    • Gestion de configurations désirées
    • Gestion des périphériques mobiles (PDA, smartphones…)
    • Gestion hors bande des postes clients
    • Gestion des licences avec Asset Intelligence
    • Intégration de la fonctionnalité NAP
    • Intégration de Forefront Client Security
    • Reporting avancé

     

    Parmi les nouveautés de cette Release 3, on retrouve :

    • Gestion de l’énergie :
      • Donne la possibilité de définir une stratégie de gestion l’énergie sur la base des nouvelles fonctionnalités offertes par Windows (notamment Windows 7). Cette stratégie est adaptable à l’aide des fonctionnalités de monitoring de d’utilisation de l’énergie.
      • Possibilité de créer et déployer des plans de gestion de l’énergie à des collections. Il est possible de déployer plusieurs plans en fonction des heures de la journée (heures de travail ou non)
      • Donne des rapports détaillés sur la gestion de l’énergie (Consommation, rejet de CO²…)
    • Des améliorations liées au déploiement de Windows 7 avec une nouvelle fonctionnalité permettant de construire des images OEM à délivrer aux partenaires qui fournissent le matériel. Ceci permet de fournir aux intégrateurs OEM, une image d’installation qui sera pré-chargée sur les machines avant réception. Le but reste toujours le même : réduire les coûts et les opérations nécessaires au maintien du parc informatique passant par le cycle perpétuel de migration des postes de travail.
    • Support jusqu’à 300 000 clients par site.
    • Delta Active Directory Discovery : Le but de la découverte Active Directory est de découvrir les changements et ajout opéré sur l’annuaire Active Directory. Aujourd’hui, la découverte Active Directory a deux tâches :
      • Faire un scan complet de tout l’annuaire pour remonter les machines et utilisateurs avec les informations qui les concernent
      • Découvrir les changements opérés sur les utilisateurs ou les machines.

    Le scan complet d’Active Directory est une opération longue. L’ajout d’une opération de découverte en opérant le Delta permet d’alléger la tâche de découverte.

    • Fast Collections : Cette option peut être activée sur chaque collection pour dynamiquement ajouter les nouvelles ressources à la collection. Ceci s’applique uniquement aux machines nouvelles comme celles découvertes, fraichement déployées, ou encore lors de la mise à jour du client SCCM. Ceci réduit le temps de découverte à 5 minutes et permet donc une application plus rapide des advertisements et des déploiements qui pourraient en découler.

    sccm_r3_4 

    • Amélioration de la console d’administration : Plusieurs améliorations ont été effectuées sur la console d’administration de SCCM pour permettre à l’administrateur de gagner du temps. Par exemple, l’équipe a ajouté au clic droit dans la partie collection, la possibilité d’ajouter ou supprimer une ressource d’une collection ; qu’elle soit nouvelle ou non.

    sccm_r3_1 

    Télécharger la Bêta de System Center Configuration Manager (SCCM) 2007 R3

    • 21/4/2010

    SQL Server 2008 R2 est RTM !

    Le mois d’avril n’a pas été de tout repos pour les ingénieurs de chez Microsoft puisque les RTM se suivent depuis quelques jours. Un an et demi après la sortie de SQL Server 2008, voici que la Release 2 (R2) (nom de code « kilimanjaro ») pointe le bout de son nez. C’est une grande première pour SQL Server qui n’a jamais vu de Release 2 dans ses versions précédentes.

    Parmi les avancées majeures de cette version, on retrouve :

    ·         Augmentation du nombre de processeurs logiques supportés de 64 à 256.

    ·         Nouvelles vues de Tableau de bord (DashBoard) permettant d’identifier les possibilités de consolidation.

    ·         Nouvelles extensions dans SQL Server Management Studio.

    ·         Support des données géospatiales

    ·         La gestion complète par Microsoft SharePoint lui donne la capacité de contrôler et fixer tous les apports de la Business Intelligence

    ·         Simplification de la gestion de fermes de serveur et du déploiement des applications sur celles-ci.

    ·         Réduction du temps consacrés au développement de rapport en donnant aux utilisateurs la capacité de designer leurs propres requêtes, rapports, et tableaux

    ·         Nouvelle extension d’analyse pour Excel 2010 permettant l’analyse et le bilan d’un nombre important de données.

    ·         Les nouvelles possibilités de mâche de données « vers le haut » simplifieront des tâches longues de rassemblement et de consolidation de données.

    ·         Possibilité de paralléliser certaines requêtes sur de multiples serveurs.

    ·         Intégrez les données des sources multiples, y compris des bases de données d'entreprise et des sources extérieures, utilisant les outils puissants dans Microsoft Excel.

    ·         Nouveaux outils de collaboration permettant le partage de rapports et données au travers Office SharePoint Server où ils seront automatiquement rafraichi

     

    Pour savoir quelle édition de SQL Server 2008 R2 choisir, je vous invite à consulter le lien suivant : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc645993(v=SQL.105).aspx

    Télécharger :

    ·         SQL Server 2008 R2 - Management Studio Express (l’outil d’administration des bases de données SQL Server)

    ·         Microsoft SQL Server 2008 R2 - Express with Management Tools

    ·         Microsoft SQL Server 2008 R2 Evaluation : Trial Experience for IT Professionals

    ·         Microsoft SQL Server 2008 R2 Evaluation : Trial Experience for Developers

    ·         Microsoft SQL Server2008 R2 - Express with Advanced Services

    Télécharger un Ebook MSPress GRATUIT sur SQL Server 2008 R2

     

    • 20/4/2010

    System Center Service Manager (SCSM) 2010 est RTM !

     

    Microsoft continue les annonces sur la gamme System Center au travers de l’évènement Microsoft Management Summit (MMS) à Las Vegas. Cette fois-ci, c’est Bob Muglia, Président de la division Outils et Serveur qui annonce la version finale (RTM) de System Center Service Manager (SCSM) 2010. Longtemps attendu par les entreprises, ce produit comblera un manque dans la gamme de produit d’administration de Microsoft jusqu’alors dépourvue d’un produit dédié au Help Desk.

    Ce produit permet de gérer les scénarii suivants :

    ·         Gestion des incidents

    ·         Gestion du cycle de vie des ressources

    ·         Portail en self-service pour les utilisateurs

    ·         Gestion du changement

    ·         Gestion des immobilisations

    ·         Base de connaissances pour le support

    ·         Base de gestion de configuration

    A noter que ce produit a pour but d’être un point central de la gamme System Center puisqu’il permettra de centraliser les informations (inventaires, alertes …) remontées par System Center Configuration Manager (SCCM) et System Center Operations Manager (SCOM).

     

    Télécharger et Tester System Center Service Manager (SCSM) 2010 RTM (version d'évaluation)

    Télécharger la documentation de SCSM 2010

    • 20/4/2010

    Un webcast sur les certifications Microsoft

    Je vous propose de voir un Webcast sur les certifications professionnelles Microsoft afin de mieux comprendre leurs fonctionnements :

    http://www.microsoft.com/showcase/fr/fr/details/f2fc5df8-f720-4509-a8e5-84011aba4cb2

    • 20/4/2010

    Nouveau connecteur Visio 2010 pour System Center Operations Manager

     

    Microsoft publie un connecteur Visio pour System Center Operations Manager suite à la collaboration des équipes Operations Manager et Visio afin de le rendre disponible tout de suite après l’atteinte du statut RTM de Visio 2010. Vous pouvez ainsi créer vos diagrammes d’objets SCOM et afficher leur état de santé.

    Un fournisseur de services Visio est disponible pour SharePoint 2010 afin d’intégrer le diagramme directement dans un portail.

    Télécharger Visio 2010 Add-in for System Center Operations Manager

     

    • 19/4/2010

    Microsoft lance la bêta d’un nouveau service d’administration des postes de travail !

     

    Microsoft vient de lancer la phase de beta testing d’un nouveau service dédié à l’administration des postes de travail. Ce service appelé Windows Intune est tout comme Asset Inventory Services (présent dans MDOP), un produit hébergé dans le cloud par Microsoft. Il prend part à l’offre Microsoft Online Services et se base sur Asset Inventory Services 2.0 en proposant une console d’administration Web disponible au travers d’une application Silverlight.  Windows Intune  s’adresse aux petites et moyennes entreprises de 25 à 500 machines. Microsoft souhaite toucher des entreprises qui n’ont pas le budget ni l’infrastructure de mettre en place une solution d’administration des postes de travail et de fournir ainsi une solution complète.

    Windows Intune offre les services :

    ·         Administration des PCs au travers d’une console web Silverlight

    ·         Gestion des mises à jour : Les administrateurs peuvent gérer centralement le déploiement des mises à jour et services pack à l’ensemble des PCs

    ·         Protection contre les logiciels malveillants : Windows Intune permet de gérer la protection des PCs à l’aide du moteur Microsoft Malware Protection à partir de la console d’administration.

    ·         Superviser de manière proactive les PCs : Reception d’alertes et

    ·         Fournit une assistance à distance : Résout les problèmes indépendamment de la situation géographique de l’utilisateur à l’aide de l’assistance à distance.

    ·         Opère un inventaire matériel et logiciels : Tout comme Asset Inventory Service, Windows Intune fournit des fonctionnalités d’inventaire matériel et logiciels.   

    ·         Gestion des licences : Windows Intune fournit des fonctionnalités de gestion des licences et des contrats d’entreprise.

    ·         Fixer des stratégies de sécurité : Gère centralement les stratégies de mise à jour, du firewall et de la protection contre les logiciels malveillants et ce même pour les machines en dehors du réseau de l’entreprise.

     

     

     

    Voir la vidéo de présentation : http://windowsteamblog.com/blogs/windows7/archive/2010/04/19/microsoft-takes-desktop-management-to-the-cloud-introducing-windows-intune.aspx

    Ce produit n’est disponible en phase de bêta testing que pour les entreprises du continent Américain.

    Voir le site Internet de Windows Intune