• [Exchange 2013/2016] Un outil de migration des dossiers publics vers Exchange Online

    Microsoft a annoncé la disponibilité d’un outil moderne de migration des dossiers publics vers Exchange Online. Pour cela, il faudra valider les prérequis suivants :

    • Exchange Server 2013 CU15 (ou plus), Exchange Server 2016 CU4 (ou plus)
    • Un environnement Exchange on-premises hybride configuré avec Exchange Online

    Pour voir la méthode de migration, on retrouve deux articles :

    • 30/4/2017
  • Résumé des chemins d’obtention des statuts MCSE et MCSD.

    Microsoft a publié un visuel représentant les différents chemins permettant l’obtention des derniers statuts de certification MCSE et MCSD. On retrouve notamment :

    • MCSE Mobility
    • MCSE Cloud Platform & Infrastructure
    • MSCE Productivity
    • MCSE Data Mgmt & Analytics
    • MCSD App Builder
    • MCSE Business Applications

    Source : https://borntolearn.mslearn.net/b/weblog/posts/update-on-certification-paths-new-paths-new-opportunities

    • 30/4/2017
  • [Azure] Mise à jour (Avril 2017) des plages d’adresses IP des datacenters Microsoft Azure

     Microsoft vient de mettre à jour la liste des plages adresses IP utilisées pour ses différents Datacenters Microsoft Azure. Cette liste peut vous être utile pour configurer des exceptions firewall entre votre organisation et d’éventuelles machines présentes dans le cloud de Microsoft.

    Télécharger :

    • 29/4/2017
  • [DPM 2016] Comment augmenter l’espace du réplica lors de l’utilisation de Modern Backup Storage

    L’équipe DPM a publié un billet expliquant dans System Center 2016 Data Protection Manager (DPM) l’échec de certains jobs de restauration ou de synchronisation à cause d’un espace inadéquat sur la réplication dans le cas où la source de données protégée est sous allouée ou subie une augmentation importante des données protégées. Ceci survient notamment dans les scénarios de protection de restauration Bare Metale.

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/dpm/2017/04/14/how-to-increase-dpm-2016-replica-when-using-modern-backup-storage-mbs/

    • 29/4/2017
  • [Azure] Mise à jour (2.6) des icones et Stencils pour Microsoft Azure/Intune/Office 365, etc.

    Microsoft a publié une mise à jour (2.6) des ensembles de symboles/icones pour représenter les fonctionnalités et systèmes de Microsoft Azure. Ces Stencils et icones peuvent notamment être utilisée dans Visio pour créer vos schémas ou dans PowerPoint pour vos présentations. Ce même groupement comprend des éléments pour :

    • Microsoft Azure
    • L'entreprise
    • Les symboles généraux
    • Microsoft Intune
    • Operations Management Suite
    • Operations Manager
    • D'autres produits Microsoft
    • System Center

     

    Télécharger Microsoft Azure, Cloud and Enterprise Symbol / Icon Set - Visio stencil, PowerPoint, PNG, SVG

    • 28/4/2017
  • [Windows 10] Mise à jour de la documentation pour la compatibilité des Surface et des versions LTSB

    Microsoft a publié une mise à jour de la documentation publiée il y a quelques mois pour parler de la compatibilité des Surface avec la version LTSB de Windows 10. Le support est le suivant :

    • Les périphériques Surface fournissent une meilleure expérience quand ils sont utilisés avec les options de déploiement Semi-annual Channel (Pilot)/Current Branch (CB) et Semi-annual Channel (Broad)/Current Branch for Business (CBB).
    • Avec la version LTSB, plusieurs fonctionnalités importantes à Windows 10 requises par les périphériques Surface, ne sont pas disponibles et réduisent ainsi le niveau de fonctionnalité.
    • Si vous devez utiliser de nouveaux drivers ou firmware pour corriger des problèmes techniques ou si vous remplacer d’anciens matériels, vous allez peut-être devoir mettre à jour vers une version plus récente de Windows 10.

    Outre ces éléments, l’article précise les éléments suivants :

    • Ce n’est pas recommandé d’utiliser Windows 10 Enterprise LTSB avec des périphériques qui exécutent la suite Office ou d’autres outils de productivité.
    • Le Windows Store n’est pas présent dans Windows 10 Enterprise LTSB donc si vous devez exécuter des applications du Windows Store, il n’est pas recommandé d’utiliser cette version.
    • Si vous devez naviguer sur Internet pour des réseau sociaux ou des recherches, ceci indique que le périphérique n’est pas en adéquation avec Windows 10 LTSB.

    Lire Surface Device Compatibility with Windows 10 Long-Term Servicing Branch

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/surface/2017/04/11/documentation-updates-for-surface-and-windows-10-ltsb-compatibility/

    • 27/4/2017
  • [Windows 10] Windows Insider for Business : S’enregistrer avec compte Azure AD

    Microsoft l’avait annoncé, c’est désormais possible à partir de Windows 10 Insider Preview 16170. Vous pouvez maintenant utiliser un compte Azure Active Directory pour s’enregistrer au programme Windows Insider. Ce choix vous donnera plus de visiblité lorsque vous faites des retours dans l’application Feedbacks.

    Pour s’enregistrer :

    • Visitez https://insider.windows.com/ForBusiness
    • Cliquez sur Register Today et enregistrez-vous avec compte Azure Active Directory.
    • Dans Windows 10 Insider Preview 16170, ouvrez Settings \ Updates & Security \ Windows Insider Program avec un compte qui a les droits d’administration sur la machine.
    • Sélectionnez Get Started et renseignez vos identifiants d’entreprise.

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/windowsitpro/2017/04/10/sign-up-for-the-windows-insider-program-for-business/

    • 27/4/2017
  • Des outils et des scripts pour migrer d’AD RMS vers Azure Information Protection

    Microsoft a mis à jour les outils permettant la migration d’un environnement On-Premises Active Directory Rights Management Services (AD RMS) vers Azure Information Protection tout en préservant l’accès aux données protégées.

    Plus d’informations sur : https://docs.microsoft.com/rights-management/plan-design/migrate-from-ad-rms-to-azure-rms

    Télécharger Azure RMS Migration Guidance

    • 26/4/2017
  • [Windows 10] Des vidéos de présentation des nouveautés de Windows Defender ATP et conversion UEFI avec MBR2GPT

    Microsoft a publié deux vidéos présentant quelques nouveautés apportées par Windows 10 1703 (Creators Update). On retrouve notamment les nouveautés de Windows Defender ATP, sa solution de sécurité post-breach qui permet notamment de faire du forensic, etc. En outre, une vidéo présente le nouvel outil en ligne de commande MBR2GPT permettant la conversion du BIOS vers l’UEFI sur une machine sans modifier ou supprimer de données du disque.

    • 26/4/2017
  • [SCCM 1702+] Un script pour identifier les systèmes de site non compatibles

    Microsoft a publié un script SQL permettant facilement d’identifier les systèmes de site System Center Configuration Manager qui exécute une version de système d’exploitation non supportée par la version 1702. Le script peut être utilisé à deux moments :

    • Avant la mise à jour pour identifier les éléments qui bloqueraient la mise à jour.
    • Lors de la mise à jour et lorsque le vérificateur de prérequis vous a renvoyé un état d’avertissement ou d’échec concernant des systèmes non supportés.

    Pour rappel, Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2 ne sont plus supportés pour les serveurs de site ou systèmes de site (à l’exception du rôle point de distribution et State Migration Point.)

    Télécharger ListAllSiteRolesWithUnsupportedOS Script

    • 25/4/2017
  • [SCCM] La Technical Preview 1704 de System Center Configuration Manager est disponible

     

    Microsoft vient de mettre à disposition la Technical Preview 1704 (5.0.8514.1000) de System Center Configuration Manager. Pour rappel, ConfigMgr a subi une refonte de sa structure pour permettre des mises à jour aisées de la même façon que l’on peut le voir avec Windows 10. Si vous souhaitez installer cette Technical Preview, vous devez installer la Technical Preview 5 (équivalent de la TP1603) puis utiliser la fonctionnalité Updates and Servicing (nom de code Easy Setup).

    System Center Configuration Manager TP 1704 comprend les nouveautés suivantes :

    • Amélioration du support des hautes résolutions (High DPI) par la console d'administration
    • L’inventaire matériel collecte les informations SecureBoot via la classe SMS_Firmware.

    • PowerShell peut être utilisé pour ajouter des méthodes de détection pour le déploiement d’application. On retrouve les cmdlets :
      • New-CMDetectionClauseDirectory (MSI, Script)
      • New-CMDetectionClauseFile (MSI, Script)
      • New-CMDetectionClauseMacBundle (Mac)
      • New-CMDetectionClauseMacPackage (Mac)
      • New-CMDetectionClauseRegistryKey (MSI, Script)
      • New-CMDetectionClauseRegistryKeyValue (MSI, Script)
      • New-CMDetectionClauseWindowsInstaller (MSI, Script)
    • Rechanger les images de démarrage avec la version Windows PE courante. Lors de l’exécution de la fonction Update Distribution Points sur les images de démarrage, vous pouvez choisir de les rechercher avec la dernière version de Windows PE à partir du répertoire d’installation de l’ADK Windows.
    • Une nouvelle colonne OS Version a été ajouté aux images et packages de mises à jour de système d’exploitation.
    • La journalisation est plus efficace dans le fichier Smsts.log. En effet, les entrées CCM_CIVersionInfo.PolicyID ne sont plus écrites dans le fichier afin de ne pas polluer les journaux.
    • Ajout d’une nouvelle tâche de séquence de tâches permettant d’exécuter une autre séquence de tâches. Ceci permet de créer une relation parent/enfant entre séquences de tâches et de donner des scénarios plus granulaires. Par exemple, vous pouvez créer une séquence de tâches d’installation des différents drivers pour les modèles de matériel que vous supportez et d’appeler cette séquence de tâches à partir de l’ensemble de vos autres séquences de tâches. Avec cette nouvelle méthode, les séquences de tâches parent et enfant sont combinées dans une seule stratégie que le client exécute. Vous devez prendre en compte les éléments suivants :
      • Ce n’est pas supporter d’ajouter une séquence de tâches enfant qui est elle-même parent d’une autre séquence de tâches.
      • L’environnement est global. Les variables définies par la séquence de tâches parent et modifiée dans la séquence de tâches enfant gardent cette dernière valeur.
      • Les messages d’état sont envoyés pour une seule opération de la séquence de tâches.
      • Une nouvelle entrée dans le journal rend plus clair lorsqu’une séquence de tâches enfant est lancée.

    Note : Dans cette Technical Preview, si les séquences de tâches enfants qui référencent des packages et que vous exécutez la séquence de tâches parent depuis le Software Center, le client ne trouvera pas le contenu du package quand la séquence de tâches enfant s’exécute. Dans ce scénario, vous devez exécuter la séquence de tâches en mode PXE ou depuis un média.

    Parmi les fonctionnalités hybrides ajoutées, on retrouve :

    • Configuration des applications Android avec des stratégies de configuration applicatives. Cette fonctionnalité est disponible pour les périphériques gérés via Android for Work et s’applique aux applications approuvées dans le Google Play for Work.

    Plus d’informations sur : https://docs.microsoft.com/en-us/sccm/core/get-started/capabilities-in-technical-preview-1704

    • 25/4/2017
  • [Azure] Fin de support pour DirSync et Azure AD Sync – Blocage imminent

    Microsoft a annoncé la fin de support de l’utilisation des anciens outils de synchronisation d’annuaire DirSync et Azure Active Directory Sync. Les outils ne sont plus supportés depuis le 13 Avril 2017. Microsoft annonce qu’à partir du 31 décembre 2017, il bloquera les tentatives de connexions à partir de ces outils. Vous devez donc impérativement mettre à jour les outils avant cette date.

    Voici la procédure à suivre : Upgrade Windows Azure Active Directory Sync and Azure Active Directory Sync

    • 24/4/2017
  • [SCCM 2007/2012/Current Branch] Rappel : Configuration Manager et la dépréciation de SHA-1

    Microsoft a publié des déclarations à propose de System Center Configuration Manager et la dépréciation de SHA-1. Normalement, il ne devrait pas y’avoir d’effet particulier.

    System Center Configuration Manager 2007 ne supporte pas SHA-2 mais continue de fonctionner avec SHA-1 puisque la dépréciation concerne des certificats au travers d’Internet Explorer 11 et Microsoft Edge.

    ConfigMgr 2007: https://blogs.technet.microsoft.com/configurationmgr/2017/03/13/configuration-manager-2007-and-windows-enforcement-of-sha1-certs/

    ConfigMgr 2012: https://technet.microsoft.com/en-us/library/gg699362.aspx

    Current Branch: https://docs.microsoft.com/en-us/sccm/core/plan-design/network/pki-certificate-requirements

    • 24/4/2017
  • [SCCM] Maintenir les heures de travail (Business Hours) définies par l’utilisateur à travers les mises à niveau.

    Dans System Center Configuration Manager, l’utilisateur peut définir via le Centre Logiciels (Software Center) ses heures de travail (Business Hours) qui sont ensuite utilisées lors des rappels de déploiement pour définir le comportement d’installation avant la date butoir. Ces paramétrages ne sont malheureusement pas conservés lors des mises à niveau de client. L’augmentation des versions de Configuration Manager Current Branch, rend difficile ce cas d’usage puisque le paramétrage est réinitialisé à chaque fois. Scott Breen (MSFT) a publié un script permettant de conserver les paramétrages lors de la mise à niveau. Il écrit les paramétrages définis par l’utilisateur dans une clé de registre et les restaure lorsqu’ils sont réinitialisés à la valeur par défaut.

    En outre, vous pouvez voter pour la prise en compte de ce besoin dans UserVoice.

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/configmgrdogs/2017/04/13/maintaing-user-defined-business-hours-during-configuration-manager-upgrades

    Télécharger Backup and Restore Configuration Manager Client Business Hours

    • 23/4/2017
  • [ASR] L’Update Rollup 17 d’Azure Site Recovery est disponible

    Microsoft a publié l’Update Rollup 17 d’Azure Site Recovery (ASR). On retrouve les ameliorations suivantes :

    Microsoft Azure Site Recovery Provider

    • Amélioration des messages d’erreur pour les échecs de protection afin d’aider le dépannage

    Microsoft Azure Site Recovery Unified Setup

    • Amélioration de la détection des prérequis pour les options régionales du système, les configurations IIS et les stratégies de groupe incompatibles.
    • Gestion des cas de protection de machines virtuelles qui ont des périphériques USB connectés. ASR filtrera maintenant les périphériques USB au lieu de renvoyer un échec de protection des machines virtuelles

    Mobility Service

    • Support de SUSE Linux Enterprise Server 11 SP4.
    • Amélioration de la fiabilité pour la protection de machines virtuelles qui ont plusieurs cartes réseaux. L’agent sélectionne de manière intelligente les plages d’adresses IP supportées tout en filtrant celles non supportées comme les adresses APIPA. Ceci améliore le niveau de succès de la protection de machines virtuelles qui ont plusieurs configurations réseaux et supprime la dépendance de de voir désactiver les cartes réseaux.
    • Amélioration dans la collection de diagnostic Mobility Service pour améliorer la mesure des métriques de performance.
    • Correction des scénarios Linux où l’adresse IP modifiée était incorrectement reportée par Mobility Service. Après que la découverte ait eu lieu, dans certains cas l’adresse IP modifiée n’était pas envoyée au service et une entrée périmée était récupérée du cache. Ceci engendrait un échec de protection.
    • Correction d’un problème pour Red Hat Enterprise Linux Server 7.2 exécutant le kernel 3.10.0-514 où le driver Mobility Service filter ne se charge pas. Ceci engendre un blocage de la réplication.
    • L’installation de Mobility Service échoue. Vous recevez le message :

    MSI (s) (10:50) [time]: Executing op: ActionStart(Name=Invoke_DataPoolSize,,)CAQuietExec:  C:\Program Files (x86)\Microsoft Azure Site Recovery\agent>exit /B 0

    MSI (s) (10:50) [time]: Executing op: CustomActionSchedule(Action=Invoke_DataPoolSize,ActionType=3073,Source=BinaryData,Target=CAQuietExec,CustomActionData="C:\Program Files (x86)\Microsoft Azure Site Recovery\agent\GetDataPoolSize\DataPoolSize.bat" "C:\Program Files (x86)\Microsoft Azure Site Recovery\agent\GetDataPoolSize")

    MSI (s) (10:88) [time]: Invoking remote custom action. DLL: C:\Windows\Installer\MSIB628.tmp, Entrypoint: CAQuietExecCAQuietExec:  Error 0x80070003: Command line returned an error.CAQuietExec:  Error 0x80070003: CAQuietExec Failed

    • L’installation de Mobility Service échoue si le dossier %ProgramData% n’est pas localisé sur le disque système.
    • La mise à jour de Mobility Service échoue et vous recevez le message :

    time: Either Installation directory/Agent Role/CSIP/CSPort/GUID vaule is null/invalid. Can't proceed ahead with upgrade.

    time: registration with Configuration Server has failed.

    time: Removing InMage Agent registry hive.

    time: Unable to remove Agent registry hive.

    time: Exception Occured: System.ArgumentException: Cannot delete a subkey tree because the subkey does not exist.

       at Microsoft.Win32.RegistryKey.DeleteSubKeyTree(String subkey)

       at UnifiedAgent.UAInstallActionProcessess.DeleteAgentRegistry()

    time: installation has failed.

    time: File C:\Temp\ASRSetup\Passphrase.txt doesn't exist.

    time: File C:\Temp\ASRSetup\Passphrase.txt doesn't exist.

    time: Application Ended

    time: Exit code returned by unified agent: 0(Successful) 

    Microsoft Azure Site Recovery (Correctif côté service)

    • Support des ensembles de disponibilité pour les déploiements ARM. Les utilisateurs peuvent maintenant assigner des ensembles de disponibilité dans les propriétés des machines virtuelles avant de faire la bascule.
    • Activer de la restauration après désastre peut être ressayer pour les scénarios VMware. Si la protection échoue, vous pouvez redémarrer le job au lieu de devoir désactiver/réactiver la protection.
    • Ajout d’une vérification dans le portail qui survient si l’utilisateur choisit de basculer vers un point de restauration consistent. Cela vérifie qu’au moins un point existe sur la machine virtuelle.
    • Les vérifications pour la disponibilité de la taille d’une machine virtuelle dans l’abonnement est améliorée notamment quand vous changez les paramétrages de la machine virtuelle et quand vous effectuez une bascule.
    • Pour les machines virtuelles Hyper-V et lorsque vous planifier une bascule ou lorsque l’option d’arrêt est choisie après une bascule, les machines virtuelles sources seront arrêtées de force même si elles sont verrouillées.
    • Une bascule non planifiée est renommée en bascule.

    Ce dernier s’applique à :

    • Microsoft Azure Site Recovery Provider for System Center Virtual Machine Manager (3.3.x.x)
    • Microsoft Azure Site Recovery Hyper-V Provider (4.6.x.x)
    • Microsoft Azure Site Recovery Provider (5.1.x.x)

    Télécharger Update Rollup 17 pour Azure Site Recovery

    • 23/4/2017
  • [WSUS] Déplacement de la base de données WSUS vers SQL Always On

    Matt Garton (MSFT – groupe ECM) a publié un billet sur la procédure à adopter pour déplacer la base de données WSUS vers SQL Server Always On. Son article revient sur les grandes étapes qu’il a adopté notamment lors du déplacement des bases de données ConfigMgr vers Azure avec SQL Always On Availability Groups.

    Lire Moving the WSUS database to SQL Always On

    • 22/4/2017
  • [SCOM 2016] Nouvelle version de Maintenance Mode Scheduler

    Tim Mcfadden a sorti une nouvelle version de son outil Maintenance Mode Scheduler. Cette version permet d’apporter le support de System Center 2016 Operations Manager. Maintenance Mode Scheduler permet la planification de mise en mode maintenance pour des objets ou des groupes d’objets (machines) par les administrateurs et opérateurs de l’entreprise. Parmi les nouveautés, on retrouve :

    • Accès facilité à la version Web depuis n’importe quel navigateur (Chrome, FireFox, Safari, et IE).
    • Programmer des mode maintenance pour les ordinateurs Windows/Unix, Groupes et objets comme pour les bases de données SQL en quelques secondes.
    • Import de CSV comprenant une liste d’ordinateurs ou groupes.
    • Mode Maintenance instantané :
      • Les administrateurs de serveur et d’application peuvent instantanément placer un serveur en mode maintenance lors d’un redémarrage ou une fenêtre de maintenant sans avoir les privilèges d’administrateur sur ce serveur.
      • Apparition de paramètres d’URL permettant de spécifier le nom de l’ordinateur, l’identifiant, l’action, etc.
      • Possibilité d’appeler l’Instant MM depuis un script VB, PowerShell ou du code.
    • Tableau de bord intégré dans la console SCOM.
    • Manage Page permet de voir et gérer facilement les fenêtres de maintenance qui vont arriver.

    Pour rappel, System Center 2016 Operations Manager comprendra une fonction permettant de planifier des modes maintenance.

    Une version d’évaluation (30 jours) est disponible

    Plus d’informations sur : https://www.scom2k7.com/new-version-scom-2016-maintenance-mode-scheduler

    • 22/4/2017
  • [Intune] Les changements d’interface entre l’ancien portail et le portail Azure

    L’équipe Intune a publié un article dans la documentation pour faire le résumé des fonctionnalités présentes dans l’ancien portail Microsoft Intune et leur nouvel emplacement dans le portail Azure. Ceci constitue une bonne référence pour retrouver les fonctionnalités que vous aviez l’habitude d’utiliser.

    Lire Where did my Intune feature go in Azure?

    • 21/4/2017
  • [Windows 10] Challenge de l’option Defer Upgrades (Double Scan WSUS, etc.)

    Les entreprises se sont penchées depuis quelques temps sur l’intégration de Windows 10 dans leur système d’information. On retrouve différents modèles de déploiement CB, CBB, etc. Une option permet à l’utilisateur ou à l’administrateur d’ajourner les mises à jour (Defer Upgrades) et mises à niveau pendant un certain temps. L’activation de cette option passe le système en mode de déploiement Current Branch for Business. Ce paramètre peut aussi être contrôlé par stratégie de groupe (GPO).

    Alors pourquoi cela pose de problème ?

    Le problème survient lorsque vous utilisez ce paramètre en conjonction avec WSUS ou System Center Configuration Manager (SCCM) pour déployer les mises à jour. En effet, lors de l’activation des paramétrages Windows Update for Business (WUfB) dont ce paramétrage Defer Upgrades, le client effectue une double analyse systématique de son catalogue de mises à jour. Ceci a pour effet d’impacter le trafic réseau généré.

    La recommandation est de ne pas activer les paramétrages Windows Update for Business (WUfB) lorsque vous utilisez WSUS ou SCCM. Ça c’est pour la partie administrateur. Malheureusement dans Windows 10 1507, 1511, 1607, l’utilisateur peut cocher la case Defer Upgrades de lui-même dans la partie paramétrages.

    Dans ce cas de figure, un paramétrage de GPO Remove access to use all Windows Update features a été introduit pour Windows 10 1607 (avec correctif cumulative) et 1703.

    Ceci permet de contrôler l’installation des mises à jour.

     

    Pour les versions précédentes de Windows 10 1507 et 1511, vous devez donc mettre à jour vers une version plus récente pour mieux gérer ce cas de figure.

     

    • 21/4/2017
  • [SCCM/Intune] Mise à jour de l’application du portail d’entreprise pour Windows 10

    L’équipe du support Microsoft Intune a publié un article pour détailler comment mettre à disposition la nouvelle version du portail d’entreprise pour Windows 10. L’article revient sur les grands thèmes suivants :

    Comment déployer le nouveau portail sur des machines Windows 10 qui ne l’avait pas déjà ?

    • En téléchargement direct depuis le Windows Store
    • Par déploiement via le Windows Store for Business avec Microsoft Intune ou Configuration Manager
    • Par déploiement direct via Microsoft Intune ou Configuration Manager

    Comment mettre à jour le portail d’entreprise pour des utilisateurs qui ont déjà installé une ancienne version ?

    Si l’utilisateur a déjà téléchargé la version Windows 8.1 ou Windows Phone 8.1, cette dernière devrait être automatiquement mis à jour sans action nécessaire de la part de l’administrateur ou de l’utilisateur.

    Comment mettre à jour une version préchargée du portail d’entreprise Windows 8.1 vers le portail d’entreprise Windows 10 ?

    Microsoft recommande la suppression par la création d’un déploiement avec l’option Uninstall afin de désinstaller. L’administrateur peut ensuite déployer la nouvelle version avec une des trois méthodes citées plus haut.

    Comment mettre à jour une version préchargée et signée du portail d’entreprise Windows 8.1 vers le portail d’entreprise Windows 10 ?

    Microsoft recommande la suppression par la création d’un déploiement avec l’option Uninstall afin de désinstaller. L’administrateur peut ensuite déployer la nouvelle version avec une des trois méthodes citées plus haut. Dans le cas contraire, il vous faudra signer la nouvelle version du portail d’entreprise avec votre certificat pour le mettre à jour.

     

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/intunesupport/2017/03/13/updating-your-windows-10-company-portal-app/

    • 20/4/2017
  • [Intune] Téléchargez le portail d’entreprise pour Android (5.0.3649.0)

     Microsoft a publié une mise à jour de l’application du portail d’entreprise pour les périphériques Android téléchargeable depuis le centre de téléchargement. Ce dernier est déjà téléchargeable depuis le store Google Play. Vous pouvez directement récupérer les sources apk pour les périphériques mobiles qui n’auraient pas accès au Google Play. Cette nouvelle version apporte notamment une nouvelle interface et expérience utilisateur.

    Télécharger Microsoft Intune Company Portal for Android

    • 20/4/2017
  • DSCEA : Un analyseur d’environnement DSC

    Ralph Kyttle (PFE – Microsoft) vient de publier en Open Source un module PowerShell qui utilise Desired State Configuration (DSC) pour analyser les systèmes dans un environnement en utilisant un fichier MOF de référence afin de générer des rapports de conformité. DSC Environment Analyzer (DSCEA) inclut un moteur de reporting personnalisable qui fournit des rapports sur la conformité et détails sur des ressources DSC non conformes.

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/askpfeplat/2017/04/04/introducing-dscea/

    Télécharger DSC Environment Analyzer (DSCEA)

    • 19/4/2017
  • Database Experimentation Assistant : Technical Preview de l’outil de test pour la mise à niveau SQL Server

    Microsoft propose une Technical Preview de la version 2.0 de son outil de test pour la mise à niveau de SQL Server. Database Experimentation Assistant (DEA) permet d’utiliser des métriques d’analyse comme des requêtes qui ont des erreurs de compatibilité, des requêtes dégradées, et des plans d’exécution.

    Cette version apporte les éléments suivants :

    • L’installation intégrée des dépendances DEA
    • Support de plusieurs captures et replays depuis l’interface graphique
    • Simplification du replay à travers l’interface DEA
    • Reventilassions de l’interface utilisateur pour les analyses.
    • Corrections de bugs de DEA 1.0

    Télécharger Microsoft® Database Experimentation Assistant Technical Preview 2

    • 19/4/2017
  • [Intune] Portail Silverlight et Firefox

    Firefox vient de publier une nouvelle version (52) qui désactive le support des plugins NPAPI. Ceci a un impact puisque vous ne pouvez plus charger le portail d’administration Microsoft Intune en Silverlight. En attendant que Microsoft migre tous les tenants vers le nouveau portail dans Azure, Microsoft recommande l’usage de Firefox Extended Support Release (ESR) plutôt qu’une version périmée.

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/configmgrdogs/2017/03/16/install-firefox-v52-extended-support-release-to-continue-managing-intune-silverlight-console

    • 18/4/2017
  • [SCVMM 2012 R2 UR11] Le correctif 1 ajoute le support de Windows Server 2016

    Microsoft vient d’annoncer le support de Windows Server 2016 par System Center 2012 R2 Virtual Machine Manager (SCVMM) avec l’application du correctif 1 sur l’Update Rollup 11. Ce correctif permet la création de machines virtuelles Windows Server 2016.

    Télécharger Hotfix 1 for Update Rollup 11 of System Center 2012 R2 Virtual Machine Manager

    • 18/4/2017