• [SCCM 2012 R2/CB] Nouvelle version (5.0.7958.2432) des clients UNIX/Linux pour Configuration Manager

    Microsoft vient de publier une nouvelle version du client ConfigMgr pour les serveurs UNIX/Linux. Cette version (5.0.7958.2432) peut être utilisée pour System Center Configuration Manager 2012 SP1, SP2, R2 SP1 et Current Branch.

    Elle ajoute le support d’Ubuntu 16.04 (x86/x64). Elle retire le support de AIX version 5.3, Solaris version 9, HP-UX on PA-RISC hardware, HP-UX version 11iv2, et SLES version 9 qui ne sont plus supportés par les vendeurs.

    Enfin, on retrouve diverses corrections de bugs.

    Télécharger Microsoft System Center Configuration Manager - Clients for Additional Operating Systems

    • 31/8/2017
  • [Intune] Les nouveautés du mois d’Août 2017

    Microsoft vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouvel ensemble de fonctionnalités pour Microsoft Intune.

    Les fonctionnalités suivantes sont ajoutées :

    Enregistrement

    • Amélioration à la vue Device Overview qui affiche maintenant maintenant les périphériques enregistrés mais exclue ceux gérés par Exchange ActiveSync. Ces périphériques n’ont pas les mêmes options de gestion que ceux enregistrés.

    Gestion des périphériques

    • Amélioration de l’inventaire collecté par Intune avec les informations suivantes :
      • Pour Android, vous pouvez ajouter une colonne à l’inventaire de périphérique afin de montrer le dernier niveau de patch (Security patch level) de chaque périphérique.
      • Vous pouvez maintenant filtrer les périphériques par la date d’enregistrement (exemple les périphériques enregistrés après une certaine date).
      • Amélioration du filtre Last Check-in Date.
      • Dans la liste de périphérique, vous pouvez afficher le numéro de téléphone des périphériques d’entreprise. Vous pouvez aussi filtrer sur cet attribut.
    • Support de l’accès conditionnel pour les périphériques Mac. Vous pouvez maintenant configurer des stratégies d’accès conditionnel demandant à ce que le Mac soit enregistré dans Microsoft Intune et conforme aux stratégies. L’utilisateur doit pour cela, télécharger l’application portail d’entreprise pour macOS et enregistrer leur Mac dans Intune. Intune évalue alors la conformité comme le PIN, le chiffrement, la version du système et l’intégrité du système. Ce support est apporté pour macOS 10.11+, Safari et les applications Office 2016 pour Mac en version
      • Outlook v15.34 and later
      • Word v15.34 and later
      • Excel v15.34 and later
      • PowerPoint v15.34 and later
      • OneNote v15.34 and later

    • Nouveaux paramétrages de restriction Windows 10 dans les catégories :
      • Windows Defender SmartScreen
      • App store

    • Mise à jour du profil de paramétrages BitLocker dans Windows 10 endpoint protection device:
      • Quand vous sélectionnez Block sur le paramétrage BitLocker with non-compatible TPM chip, ceci engendrait en réalité l’autorisation de BitLocker.
      • Le paramétrage Certificate-based data recovery agent permet de bloquer explicitement certificate-based data recovery agent. Par défaut, l’agent est autorisé.
      • Sous BitLocker fixed data-drive settings pour l’agent data recovery, vous pouvez maintenant explicitement bloquer l’agent de restauration de données.

    Gestion des applications

    • Une nouvelle expérience de connexion pour le portail d’entreprise Android. Celle-ci permet de voir les applications, gérer les périphériques et voir les informations du service informatique sans avoir à enregistrer le périphérique Android dans la solution d’administration. Si un utilisateur a déjà une application protégée par les stratégies de protection des applications et qu’il lance le portail d’entreprise Android, il n’est pas non plus incité à enregistré son périphérique.
    • Support des identités multiples (personnels et professionnels) pour OneNote pour iOS.

    En outre, on retrouve les changements suivants :

    Plus d’informations sur : https://docs.microsoft.com/en-us/intune/whats-new

    • 31/8/2017
  • [Intune] Migration de DEP/VPP/DEM vers Intune sur Azure

    Microsoft planifie la migration des paramétrages Apple’s Device Enrollment Program (DEP), Volume Purchase Program (VPP), et les gestionnaires d’enregistrement de périphérique (DEM) vers Microsoft Intune sur Azure. Cette migration aura lieu entre le lundi 11 et vendredi 22 septembre 2017.

    Si vous n’utilisez pas ces éléments ou vous ne comptez pas les utiliser dans le mois à venir, vous n’êtes pas concernés.

    Dès lors que les paramétrages auront été migrés, il ne sera possible de les utiliser que depuis Intune sur Azure. Après la migration, vous aurez besoin d’assigner un profil avant d’activer les périphériques DEP. Pour la fonctionnalité VPP, vous allez devoir suivre les instructions pour activer le token VPP. De plus, le portail Azure ne supporte pas le profil d’enregistrement de périphérique d’entreprise par défaut pour les périphériques DEP.

    • 30/8/2017
  • [Intune] Support d’Android Oreo

    Microsoft vient d’annoncer le support d’Android Oreo (8.0) par Microsoft Intune et System Center Configuration Manager et ce dès la sortie du système. Les utilisateurs peuvent donc mettre à jour leur téléphone sans craindre de mettre en péril la gestion du périphérique. Tous les scénarios ont été testés (MDM, MAM, etc.)

    On retrouve plusieurs considérations :

    • Vous devez mettre à jour le portail d’entreprise à partir du Google Play Store.
    • Les permissions pour les sources inconnues (Unknown Sources) ont été déplacées. Ceci peut être nécessaire si vous devez déployer des applications métiers (APK) sans Android for Work. Dans les précédentes versions, le paramètre était défini au niveau du périphérique. A partir d’Android O, les permissions « Install Unknown apps » est gérées par application. Pour cela, vous devez naviguer dans Settings > Apps & notifications > Special app access > Install unknown apps > Company Portal
    • Le paramétrage de conformité Block apps from unknown sources ne fonctionne pas sur Android 8.0. Ceci est dû au changement de comportement pour les sources inconnues. Il n’est plus possible pour le portail d’entreprise de détecter si la permission a été attribuée.

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/intunesupport/2017/08/21/android-8-0-o-behaviour-changes-and-microsoft-intune/

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/enterprisemobility/2017/08/21/microsoft-intune-provides-support-for-android-oreo/

    • 30/8/2017
  • [SCOM 2016] Correction du Management Pack pour le problème de moniteur WMI Health

    Microsoft a publié un correctif pour le Management Pack embarqué dans System Center 2016 Operations Manager concernant le problème de supervision de l’état de santé WMI.

    En l’occurrence le moniteur WMI health ne fonctionnait pas dans les conditions suivantes :

    • WinRM est configuré pour utiliser HTTPS uniquement
    • Le Service Principal Name (SPN) était enregistré avec http/servername sur le compte utilisateur

    Le problème provenait du protocole utilisé par le script qui engendrait des échecs. En lieu et place, il utilise maintenant le protocole DCOM comme dans SCOM 2012 R2.

    Microsoft a mis à jour les packs intégrés suivants qui doivent donc être mis à jour par un import :

    • SystemCenter.2007.mp - 7.2.11907.0
    • SystemCenter.Internal.mp 7.0.8437.10

    Télécharger Microsoft System Center Operations Manager 2016 inbox MP hotfix for WMI health monitor issue

    • 29/8/2017
  • [WSUS/SCCM] Correctif pour les problèmes d’utilisation CPU/Mémoire avec WSUS après les mises à jour d’Août.

    Au mois d’août, Microsoft a publié un nouveau bulletin de sécurité avec les mises à jour associées. Ce dernier a engendré une augmentation de l’utilisation CPU et mémoire sur les serveurs WSUS (toutes versions). Ceci a aussi touché les environnements System Center Configuration Manager qui utilisaient la fonctionnalité de gestion des mises à jour logicielles (SUM).

    Le problème a été engendré par les mises à jour de Windows 10 1607 (par exemple KB4022723, KB4022715, KB4025339, etc) ou Windows 10 1511. Ces mises à jour contiennent un grand nombre d’éléments pour les métadonnées des paquets dépendants (enfants) car ils regroupent un grand nombre de binaires. Windows 10 1703 n’est pas touché car plus récent et ne dispose pas de packages aussi larges.

    Dans ce cas de figure, vous observez :

    • Une forte utilisation du CPU de 70 à 100% par le processus w3wp.exe qui héberge WsusPool
    • Une consommation mémoire importante par le processus w3wp.exe qui héberge WsusPool (jusqu’à 24 GB)
    • Un recyclage constant de w3wp.exe qui héberge WsusPool (identifiable par le PID)
    • Les clients échouent le scan des mises à jour et renvoient des timeouts (8024401c) dans le fichier WindowsUpdate.log
    • De nombreuses erreurs 500 pour des requêtes sur /ClientWebService/Client.asmx dans les fichiers de journalisation IIS.

    Note ce problème peut aussi survenir si vous avez trop de mises à jour remplacées. Dans ce cas la procédure est différente. Voir The Complete Guide to Microsoft WSUS and Configuration Manager SUP maintenance

    Outre les mises à jour à appliquer si après, vous pouvez augmenter le timeout d’ASP.NET et superviser les métadonnées WSUS. Pour en apprendre plus sur l’origine du problème et les autres éléments qui peuvent être mis en place : https://blogs.technet.microsoft.com/askcore/2017/08/18/high-cpuhigh-memory-in-wsus-following-update-tuesdays/

    Télécharger :

    • 29/8/2017
  • [Windows 10] Microsoft répond à vos questions sur Windows 10 pour le monde de l’éducation

    Microsoft propose un événement de questions/réponses sur Windows 10 dans le monde de l’éducation. Cet évènement aura lieu le jeudi 31 août de 18h à 19h (heure française). Ask Microsoft Anything est une belle opportunité pour poser des questions sur Windows 10 avec les sujets suivants :

    • Les configurations recommandées et les bonnes pratiques de déploiements pour les périphériques Windows 10 dans le monde de l’éducation.
    • Le provisionnement des périphériques et l’application Set up School PCs
    • La gestion des périphériques avec Microsoft Intune for Education
    • Microsoft Store for Education
    • Microsoft School Data Sync
    • La différence entre Windows 10 Pro for Education, Windows 10 Pro et Windows 10 S.

    Vous devez être membre de Tech Community pour poster vos questions via l’adresse : http://aka.ms/community/Windows10

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/windowsitpro/2017/08/16/save-the-date-windows-10-for-education-ama-on-august-31st/

    • 28/8/2017
  • [SCOM 2012/2016] Public Preview (1.0.0.6) du Management Pack pour Operations Management Suite (OMS) Service Map integration

    Microsoft vient de publier une Public Preview (1.0.0.6) du pack d’administration ou Management Pack (MP) SCOM pour Operations Management Suite (OMS) afin d’apporter une intégration avec Service Map. Cette intégration permet de créer dynamiquement des applications distribuées à partir des system maps. Elle ne fonctionne qu’avec System Center 2012 R2 Operations Manager et plus. Pour rappel, System Center Operations Manager (SCOM) fait partie de la gamme System Center, il propose une supervision souple et évolutive de l’exploitation au niveau de toute l’entreprise, réduisant la complexité liée à l’administration d’un environnement informatique, et diminuant ainsi le coût d’exploitation. Ce logiciel permet une gestion complète des événements, des contrôles proactifs et des alertes, et assure une gestion des services de bout en bout. Il établit des analyses de tendance et des rapports, et contient une base de connaissances sur les applications et le système.

    Pour rappel, Service Map découvre les composants des applications sur Windows et Linux et map les communications entre les différents services afin de voir les interconnexions entre systèmes.

    Lisez le guide associé au Management Pack pour mettre en œuvre la supervision et activer les règles nécessaires.

    Télécharger System Center Operations Manager Management Pack for Operations Management Suite (OMS) Service Map integration - Public Preview

    • 28/8/2017
  • [Windows 10 1709] Les prochains mécanismes de sécurité dans Windows 10 Fall Creators Update

    Microsoft a communiqué sur les prochains mécanismes de sécurité qui seront présents dans Windows 10 1709 ou Fall Creators Update. Ces derniers viennent enrichir la gamme Windows Defender et les différents bundles proposés par Microsoft.

    Parmi les nouveautés, on retrouve :

    • Windows Defender Application Guard (WDAG) permettant d’isoler Microsoft Edge dans un environnement conteneurisé. Ceci évite qu’un logiciel malveillant qui exécute du code à partir du navigateur puisse se propager au système. Cette fonctionnalité nécessite Hyper-V pour fonctionner et par conséquent le matériel adéquat.
    • Windows Defender Exploit Guard (WDEG) est l’équivalent d’Enhanced Mitigation Experience Toolkit directement inclus dans Windows 10. Il permet de se protéger contre certaines techniques communément utilisées pour l’exploitation de vulnérabilités. Cette solution de type Host Based Intrusion Prevention System (HIPS) s’intègre au Microsoft Intelligent Security Graph pour réduire la surface d’attaque avec des règles intelligentes.

    Parmi les services déjà implémentés mais qui comportent des nouveautés, on retrouve Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP) est une solution d’analyse, d’investigation et de réponse (forensic) permettant d’améliorer la détection et l’alerting, d’offrir des actions de réponse et d’offrir une vision courante des attaques possibles. Cette version est complétée par les éléments suivants :

    • Les alertes Windows Defender SmartScreen sont visibles dans la console afin de voir si un utilisateur a cliqué sur une URL en dépit des avertissements.
    • Les détections et actions réalisées par l’antivirus Windows Defender ainsi que les connexions bloquées par le pare-feu sont affichées dans la console.
    • Les événements Device Guard mettant en avant les applications non autorisées qui ont été bloquées ainsi que les informations d’audit ou de blocage provenant de Windows Defender Exploit Guard sont proposées dans la console.
    • De la même façon, les alertes et événements de Windows Defender Application Guard sont rapatriées dans la console.
    • Il va devenir possible d’activer à la demande Device Guard sur un périphérique donné directement depuis la console ATP. De la même façon, il sera possible de générer automatique la liste des applications autorisées basée sur la réputation des applications.
    • En outre, on retrouve de nouveaux indicateurs d’attaques (IoA) comme des règles de détections pour des attaques basées sur des scripts dynamiques, de l’exploration réseaux ou des alertes de Key Koggers.
    • De nouvelles vues sont proposées pour les opérationnels de sécurité.
    • On retrouve de nouvelles APIs permettant d’intégrer les SIEM ou obtenir des informations.
    • Enfin, la solution est étendue à Windows Server 2012 R2 et 2016 ainsi que d’autres plateformes qui vont au-delà de Windows (sans plus de détails)

     

     

    Une vidéo de présentation de Windows Defender Application Guard:

    Lire un showcase Microsoft IT sur Windows Defender ATP.

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/mmpc/2017/06/27/whats-new-in-windows-defender-atp-fall-creators-update/

    • 24/8/2017
  • [SCCM Current Branch] Fin de support annoncée pour catalogue d’applications (Silverlight)

    Microsoft a annoncé la dépréciation du catalogue d’applications Silverlight de System Center Configuration Manager en décembre dernier. Maintenant on sait que ce catalogue sera retiré avec la première version de Configuration Manager publiée en 2018.

    Il est donc recommandé de passer par le nouveau Centre Logiciels/Software Center qui inclut nativement les capacités de déploiement en libre-service sur l’utilisateur. Vous pouvez l’activer par défaut via les paramétrages du client dans Computer Agent > Use new Software Center.

    Le retrait de la partie Silverlight du catalogue d’applications ne veut pas dire que les rôles puisque le nouveau centre logiciel se base sur ces derniers :

    • Application Catalog Web Service Point
    • Application Catalog Web Site Point

    Source : https://docs.microsoft.com/en-us/sccm/core/plan-design/changes/removed-and-deprecated-features

    • 23/8/2017
  • [SCCM] De nouveaux cours MOC sur System Center Configuration Manager

    Microsoft est en train de publier de nouveaux cours MOC sur System Center Configuration Manager.

    On retrouve les deux cours suivants :

    • 20703-1A: Administering System Center Configuration Manager (Déjà disponible)
    • 20703-2A: Integrating MDM and Cloud Services with System Center Configuration Manager (A partir du 17 octobre 2017)

    Ces cours vont remplacer le cours 20696C: Administering System Center Configuration Manager and Intune.

    • 22/8/2017
  • [SCCM 1602+] L’installation du client échoue sur Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008 SP2

    J’ai rencontré un problème avec l’installation du client System Center Configuration Manager qui touche toutes les versions à partir de la 1602 pour des machines Windows Server 2008 SP2 ou Windows 7 SP1.

    Le problème peut subvenir dans toutes les situations :

    • Installation du client sur une machine existante.
    • Installation du client lors du déploiement de système d’exploitation (OSD)

    En regardant le fichier ccmsetup.log, vous pouvez voir :

    MSI: Action 17:56:36: Rollback. Rolling back action:

    File C:\Windows\ccmsetup\{CA4329EC-A4F5-4E5E-A9FE-EFAAE88B0D67}\client.msi installation failed. Error text: ExitCode: 1603

     

    En regardant le fichier ClientMSI.log, vous pouvez observer :

    Compiling Sql CE script file: C:\Windows\CCM\StateMessageStore.sqlce into database C:\Windows\CCM\StateMessageStore.sdf

    ERROR: Failed to execute SQL statement:

                DROP TABLE CCM_StateMsg;

            with error (0x80040e37).

    WARNING: Failed to compile

                DROP TABLE CCM_StateMsg;

            . Error code = 0x80040e37.

    This script is marked as ignore on failure. Continue with other scripts.

    Action ended 17:56:36: InstallFinalize. Return value 3.

    MSI (s)    128 (0x80)    Product: Configuration Manager Client -- Installation operation failed.

    MSI (s)    128 (0x80)    Windows Installer installed the product. Product Name: Configuration Manager Client. Product Version: 5.00.8458.1000. Product Language: 1033. Installation success or error status: 1603.

    Pour résoudre ce problème, vous devez installer manuellement la mise à jour suivante KB3179560 Update for Visual C++ 2013 and Visual C++ Redistributable Package

    Dans le cas du déploiement de système d’exploitation, vous devez installer la mise à jour avant de procéder à l’installation du client et donc avant l’étape Setup Windows and Configuration Manager.

    Source : KB4015968 Installation of Configuration Manager Client current branch 1602 to 1702 or LSTB version 1606 fails in Windows Server 2008 SP2

    • 21/8/2017
  • [OMS] Ingérer des informations provenant de System Center Configuration Manager

    Brad Watts (PFE MSFT) a publié un billet visant à étendre l’Operations Management Suite (OMS) avec des informations provenant de System Center Configuration Manager. Il utilise pour cela l’API d’ingestion OMS et exécute des requêtes sur la base Configuration Manager qu’il convertit au format JSON.

    Il fournit un script d’exemples

    Plus d’informations sur son billet : https://blogs.technet.microsoft.com/askpfeplat/2017/06/26/extending-oms-with-sccm-information/

    • 20/8/2017
  • Windows Server 2016 intègre la page d’historique des mises à jour de Windows 10

    Windows Server 2016 intègre une base partagée à Windows 10 1607. Pour cette raison, Microsoft a mis à jour la page de suivi des versions et mises à jour pour intégrer Windows Server 2016 au travers des différentes Builds et KB qui peuvent être publiées.

    Vous pouvez donc suivre les corrections inclues ainsi qu’éventuellement les problèmes connues et détectées pour une mise à jour donnée.

    La page est donc à garder en favoris : Windows 10 and Windows Server 2016 update history

    • 19/8/2017
  • [SCCM 1610+] Changement de niveau de compatibilité de la base de données lors des mises à niveau

    Il y a quelques mois, Microsoft publiait un article dans la base de connaissances concernant System Center Configuration Manager et le niveau de compatibilité à adopter pour la base de données de site en fonction de la version de SQL Server utilisée. Ainsi, il n’était pas garanti que l’exécution de Configuration Manager sur SQL Server 2016 avec le niveau de compatibilité associé, offre les meilleures performances.

    Beaucoup d’entreprise ont adapté le niveau de compatibilité en conséquence. Microsoft a néanmoins fait les adaptations nécessaires sur le code de System Center Configuration Manager 1610 pour que les requêtes s’exécutent au mieux en fonction de la version.

    Outre ces changements, Microsoft a introduit une routine qui vise à changer le niveau de compatibilité (Database Compatibility Level) lors de la mise à niveau du site via la fonctionnalité intégrée à la console Updates and Servicing :

    • Le produit configure le niveau de compatibilité au niveau le plus adéquat (exemple : Pour SQL Server 2016 => Niveau de compatibilité à 130).
    • SI vous faites la mise à niveau de SQL Server après l’installation ou la mise à niveau, aucun changement n’est détecté et effectué. Le changement aura lieu à la prochaine mise à niveau.

    Il se peut que dans de rares cas, un niveau de compatibilité plus bas soit encore requis. Dans ce cas, il faudra penser à changer le niveau de compatibilité après chaque mise à niveau de site.

    • 18/8/2017
  • [Windows 10 1709] Changement dans la routine de mise à niveau de Windows 10 Fall Creators Update

    Microsoft a annoncé des changements sur le moteur de mise à niveau de Windows 10 par le biais de son application Feedbacks. Ces changements seront effectifs à partir de Windows 10 1709 (Fall Creators Update). Le but est de réduire le temps d’indisponibilité du système en passant certaines opérations dans la phase en ligne pour que l’utilisateur puisse continuer à travailler

    Auparavant, on retrouvait les opérations suivantes :

    • Phase en ligne (système chargé)
      • Le PC vérifie les mises à jour (manuellement ou automatiquement)
      • Téléchargement les mises à jour du média
      • Le PC attend le redémarrage requis pour lancer l’installation
    • Phase hors ligne
      • Le PC redémarre et lance le processus d’installation (manuellement ou automatiquement)
      • Le contenu utilisateur (apps/settings/configurations) est sauvegardé
      • Les nouveaux fichiers du système sont déposés
      • Les Drivers et les autres fichiers systèmes sont migrés.
      • Le contenu utilisateur est restauré.
      • Le PC redémarre et finalise la mise à niveau

    Le nouveau processus est le suivant :

    • Phase en ligne (système chargé)
      • Le PC vérifie les mises à jour (manuellement ou automatiquement)
      • Téléchargement des mises à jour
      • Le contenu utilisateur (apps/settings/configurations) est sauvegardé
      • Les nouveaux fichiers du système sont déposés
      • Le PC attend le redémarrage requis pour lancer l’installation
    • Phase hors ligne
      • Le PC redémarre et lance le processus d’installation (manuellement ou automatiquement)
      • Les Drivers et les autres fichiers systèmes sont migrés.
      • Le contenu utilisateur est restauré.
    • 17/8/2017
  • [Intune] Précision sur le nœud Discovered Apps

    L’équipe Intune a publié un billet pour préciser le comportement des informations affichées dans le portail Microsoft Intune dans Microsoft Azure et notamment les applications découvertes/inventoriées. La vue Discovered Apps présente sur chaque périphérique enregistré dans Microsoft Intune offre une vision des applications renvoyées lors du dernier inventaire matériel avec :

    • Les applications déployées par Microsoft Intune uniquement si le périphérique est marqué comme Personal
    • Toutes les applications si le périphérique est marqué comme Corporate.

    Sachez que l’inventaire est réalisé tous les 7 jours et la liste des applications peut ne pas refléter la réalité à la date de visualisation.

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/intunesupport/2017/07/17/discovered-apps-node-in-microsoft-intune-on-azure-console/

    • 16/8/2017
  • [SCCM CB] Un script pour créer des objets de configuration (Cis) à partir des stratégies de groupe (GPO)

    Sam Roberts (MSFT) a créé un script permettant de transformer des paramétrages configurés dans des stratégies de groupe (GPO) en objets de configuration (Cis) dans System Center Configuration Manager. Son script peut vous faire gagner beaucoup de temps si vous souhaitez convertir les GPOs compatibles en Configuration Items afin de configurer les clés de registre associées.

    Le script utilise les modules Configuration Manager et Active Directory pour se connecter et voir les clés de registre associées aux stratégies de groupes et créer les objets de configuration. Il prend en paramétres :

    • GroupPolicy [Optionnel] : Permet de sélectionner une seule stratégie de groupes
    • GpoTarget [Requis à moins que ResultantSetOfPolicy soit utilisée] : Nom de la stratégie de groupe
    • ResultantSetOfPolicy [Optionnel] – Utilise un résultat de stratégie de groupe
    • ComputerName [Requis avec ResultantSetOfPolicy] : Nom du système utilisé pour exécuter le RSOP.
    • DomainTarget [Requis] – Nom domaine pleinement qualifié (FQDN)
    • SiteCode [Requis] - ConfigMgr site code
    • Remediate [Optionnel] – Active la remédiation sur les objets de configuration.
    • Severity [Optionnel] – Configure la sévérité des objets de configuration.  (None, Informational, Warning or Critical)
    • ExportOnly [Optionnel] – Export les objets de configuration dans un CAB pour les importer manuellement.

    Exemples :

    • .\Convert-GPOtoCI.ps1 -GpoTarget "Windows 10 Settings" -DomainTarget contoso.com -SiteCode T01
    • .\Convert-GPOtoCI.ps1 -GpoTarget "Windows 10 Settings" -DomainTarget contoso.com -SiteCode T01 -Remediate

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/samroberts/2017/06/19/create-configmgr-configuration-items-from-group-policy-object/

    Télécharger le script Convert-GPOtoCI_1.2.1

    • 15/8/2017
  • [Intune] Changement sur l’application Microsoft Intune Software Publisher (MISPA) pour les partenaires

    Pour les entreprises qui utilisent encore l’ancien portail Silverlight de Microsoft Intune, Microsoft va opérer un changement sur l’application Microsoft Intune Software Publisher (MISPA). Cette dernière permet d’ajouter des applications. Le changement concerne les partenaires qui géreraient plusieurs tenants. Auparavant, l’application permettait de choisir le tenant cible. A partir de Septembre 2017, les partenaires ne pourront plus voir la liste des tenants auxquels ils peuvent ajouter des applications.

    Cette application est encore nécessaire :

    • Un tenant n’a pas été migré vers le portail Azure.
    • Un tenant a été migré mais vous devez toujours publier des applications pour des PC gérés avec le client Intune.

    Dans ces deux cas de figure, le partenaire devra se connecter sur le portail Silverlight spécifiquement dans le tenant du client.

    • 14/8/2017
  • [Windows 10 1703] Les améliorations apportées à la pile réseau dans la Creators update

    L’équipe Networking a publié un billet pour détailler les améliorations apportées à la pile réseau dans Windows 10 1703 (Creators Update).

    Sur la partie TCP, on retrouve :

    • Support et mise à jour de TCP Fast Open (TFO)
    • Support expérimental de l’algorithme de contrôle de la congestion High Speed Cubic
    • Amélioration de TCP autotuning logic.
    • Nouvelle API SIO_TCP_INFO permettant aux développeurs de requêter des informations sur les connexions TCP en utilisant une option socket.

    Sur la partie IPv6, on retrouve :

    • Support de la RFC 6106
    • Configuration des labels Flow
    • ISATAP et 6to4 sont désactivés par défaut
    • Support amélioré de 464XLAT

    Sur les configurations à plusieurs interfaces, on retrouve :

    • Amélioration de l’algorithme Dead Gateway Detection (DGD) utilisé pour passer d’une gateway à l’autre.
    • Intégration de Fast connection teardown permettant de donner l’ordre à la couche de transport de Windows d’opérer une transition rapide.
    • Amélioration des diagnostics avec la commande Test-NetConnection.

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/networking/2017/07/13/core-network-stack-features-in-the-creators-update-for-windows-10/

    • 13/8/2017
  • Une application de diagnostic des Microsoft Surface

    Microsoft a publié une nouvelle version de l’application permettant de réaliser un diagnostic des Microsoft Surface. Cette application est disponible dans le Windows Store et est à destination de tous les périphériques Surface récents (Surface Pro 3, Surface Pro 4, Surface Book, Surface Laptop, etc.).

    L’application réalise notamment les vérifications suivantes :

    • Vérification de la version courante de Windows utilisée
    • Vérification des drivers installés
    • Vérification des mises à jour de système d’exploitation
    • Vérification et détection du tactile multipoints

    Télécharger Surface Diagnostic Toolkit dans le Windows Store

    • 12/8/2017
  • De nouvelles solutions Software Defined pour Windows Server

    Microsoft a annoncé que trois nouveaux types de solutions de type software-defined datacenter allaient être proposés par les partenaires concernant Windows Server. On retrouve notamment DataON, Fujitsu, HPE, Lenovo, QCT, et Supermicro. Ces solutions hyper convergées permettant de déployer plus facilement et rapidement du calcul, du stockage et du réseau dans les datacenters.

    On retrouve :

    • Hyper-Converged Infrastructure (HCI) Standard : Les calculs et le stockage hautement virtualisés sont combinés dans le même cluster, ce qui les rend plus faciles à déployer, à gérer et à mettre à l'échelle.
    • Hyper-Converged Infrastructure (HCI) Premium : Un «software-defined datacenter in a box» comprend des fonctionnalités de sécurité et de mise en réseau définies par logiciel pour HCI Standard.
    • Software-Defined Storage (SDS): Construit sur des clusters de noeuds de serveurs, cette solution de stockage partagée remplace le périphérique de stockage externe traditionnel à un coût beaucoup plus faible, tandis que le support pour les lecteurs NVMe offre des performances inégalées.

    Plus d’informations sur : Datacenter efficiency gets easier with new Windows Server Software Defined partner solutions.

    • 11/8/2017
  • L’importance de la télémétrie dans la construction d’un service

    Je n’ai pas l’habitude d’encenser un discours mais Brad Anderson (VP Corporate Enterprise Mobility) revient sur le changement de mentalité opéré chez Microsoft pour construire les produits sur l’usage et l’expérience. C’est selon moi un élément essentiel qui démontre aujourd’hui le changement d’avis des entreprises et utilisateurs sur Microsoft. Cette transformation initiée par Satya Nadella est en partie dû à l’arrivée du Cloud.

    La télémétrie est souvent vue comme un élément négatif, d’intrusion dans la vie privée. Cette image véhiculée par l’utilisation parfois malsaine d’autres leaders du secteur, a mis du plomb dans l’aile à la philosophie. Pourtant depuis que Microsoft a introduit de la télémétrie, on retrouve clairement des produits plus adaptés. Microsoft développait auparavant des fonctionnalités sans savoir le taux d’adoption, les problèmes, etc. Les seuls retours pouvaient être faits par la communautés, les entreprises embarqués dans des programmes TAP, etc. On retrouvait aussi des produits largement achetés ou acquis par le biais de bundles mais qui n’ont jamais été déployés en entreprise.

    La transformation globale force les commerciaux de Microsoft à s’attacher à non plus vendre mais faire adopter les services. Ainsi avec une telle stratégie qui part des équipes de développement jusqu’aux équipes de vente, Microsoft a pu voir 2 millions de licences Intune supplémentaires activées et utilisées sur le seul mois de Juin 2017. Brad Anderson explique ainsi que l’usage de la gestion des périphériques (Microsoft Intune) va grossir de 150% dans les prochains mois. La suite EMS a subi une augmentation de 57% sur la dernière année avec 52 000 nouvelles entreprises.

    Pour plus d’informations sur cette transformation, je vous invite à lire : Our Obsession with Usage and Customer Experience

    • 10/8/2017
  • Support de Windows Information Protection (WIP) par Office 365 ProPlus (C2R)

    Microsoft vient de sortir la current channel Version 1707 (Build 8326.2059) de la version Click-To-Run (C2R) du client Office 365 ProPlus apportant le support de la fonctionnalité Windows Information Protection (WIP) de Windows 10.

    Avant ce support, il était possible de définir Office comme application gérée via WIP mais tous les mécanismes n’étaient pas totalement gérés. Ceci inclut notamment la notion de multi-identités, etc. Le client Office 365 ProPlus est maintenant une Microsoft enlightened apps.

    Avec l’arrivée de Windows 10 1607, Microsoft introduit une protection de la donnée sur le système entre les applications. Windows Information Protection (WIP) ancienne Enterprise Data Protection (EDP) est intégré dans le système et permet la protection de n’importe qu’elles applications Win32 et universelles. Avec Windows 10 1703, il est même possible de faire de la protection d’applications mobiles sans enregistrement à une solution d’administration telle que Microsoft Intune.

    Cette technologie permet de définir une liste d’applications comme étant de la sphère entreprise afin que les données qui soient générées puissent être chiffrées par EFS. En outre, cela permet à l’administrateur d’appliquer des stratégies pour contrôler les échanges (copier/coller, etc.) ou la sauvegarde des données dans des emplacements définis par l’administrateur. Cette technologie limite par exemple l’extraction de données lorsque l’employé quitte l’entreprise.

    • 9/8/2017
  • Une mise à jour à destination des utilisateurs de déduplication dans Windows Server 2016

    Microsoft a publié une mise à jour visant à empêcher une corruption de données critique avec les fichiers SPARSE NTFS dans Windows Server 2016. Ceci survient avec la déduplication de données (Data Déduplication). Le problème survient parce qu’NETFS supprime incorrectement des clusters en cours d’utilisation par le fichier et il n’y a pas de capacité d’identifier quels clusters ont été retirés incorrectement. La KB est en téléchargement séparé pour l’instant mais sera intégré dans le Patch Tuesday d’Août 2017.

    Malheureusement la mise à jour ne corrige pas les problèmes sur des corruptions existantes. La corruption est particulièrement difficile à détecter puisque silencieuse. Elle n’est pas détectée par le job weekly Dedup integrity scrubbing. La mise à jour inclut un changement sur chkdsk pour détecter et identifier les fichiers corrompus.

    Télécharger la KB4025334

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/filecab/2017/07/20/windows-server-2016-ntfs-sparse-filedata-deduplication-users-please-install-kb4025334/

    • 8/8/2017