Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)
    • 9/2/2012

    [App-V] Séquencer la console d’administration de System Center 2012 Configuration Manager (SCCM)

     

    Ce billet a pour but de couvrir le séquencement de la console d’administration de System Center 2012 Configuration Manager (SCCM) avec Microsoft Application Virtualization 4.6 SP1.
    Commencez par installer une machine virtuelle avec un système d’exploitation qui sera la cible de votre bulle App-V. Dans mon cas de figure, je vais utiliser Windows 7 SP1 x64. Installez ensuite le séquenceur App-V 4.6 SP1. Pour rappel, vous devez avoir une partition supplémentaire qui doit disposer de la lettre Q:\. En outre, si la machine a déjà été utilisée pour séquencer une application vous devez revenir à son état originel ou procéder à la réinstallation complète du système.
    La console d’administration de System Center 2012 Configuration Manager nécessite le .NET Framework 4.0 pour fonctionner. Dans ce cas de figure, la virtualisation de l’application a aussi se prérequis qui peut être couvert de trois façons :
    • Séquencer le Framework .NET 4.0 afin de faire communiquer les deux bulles applicatives avec Dynamic Suite Composition
    • Faire communiquer la bulle avec le système d’exploitation et le composant .NET installé en activant les interactions local (Option Local Interaction Allowed)
    • Créer un seul package App-V comprenant le .NET Framework 4.0 et la console d’administration (je déconseille cette méthode)
    Cet article se concentrera sur la première méthode. Pour cela, je vous invite à vous référer à mon article permettant de séquencer le .NET Framework 4.0 (http://www.windowstouch.fr/archive/2012/02/08/app-v-s-233-quencer-le-framework-net-4-0.aspx). Ceci est un prérequis à la lecture de ce billet.
    Une fois votre package .NET créé, ouvrez le séquenceur App-V. Cliquez sur Tools => Expand Package to Local System…
    Sélectionnez le package .NET. Cette opération va permettre d’installer localement la bulle App-V pour pouvoir respecter le prérequis nécessaire à l’installation de la console d’administration ConfigMgr 2012.
    Choisissez ensuite « Create a New Virtual Application Package ». L’assistant de création d’un package s’ouvre, cochez Create Package (Default) et cliquez sur Next.
     
    La page Prepare Computer permet de valider que votre ordinateur est conforme à la création d’une bulle App-V. Vous devrez en autre :
    • Fermer toutes les applications
    • Arrêter le service Windows Search
    • Ne pas avoir de redémarrage en attente
     
     
    Sur l’écran Type of Application, Choisissez Standard Application (default) puis cliquez sur Next.
     
    Récupérez ensuite les sources d’installation dans le répertoire d’installation du serveur de site (%ProgramFiles%\Microsoft Configuration Manager\tools\ConsoleSetup).
    A l’étape Select Installer, Sélectionnez l’installeur ConsoleSetup.exe du dossier précédemment copié et passez à l’étape suivante :
     
    Entrez ensuite le nom du package et l’assistant vous créé automatiquement un répertoire pour l’application virtuelle sur le lecteur Q:\ correspondant au nom du package.
     
    L’assistant lance l’installeur, Vous devez dérouler l’installation de la console Configuration Manager :
     
    Entrez le nom du serveur de site cible :
     
    Sur l’écran Installation Folder, changez le répertoire d’installation pour cibler le dossier de l’application virtuelle sur le lecteur Q:\ :
     
    Sur la page CEIP, choisissez si vous souhaitez participer au programme d’amélioration de l’expérience utilisateur :
     
    Enfin, cliquez sur Install :
     
    Sur l’écran final, décochez la case « Start the Configuration Manager console after you close the Setup Wizard” et sélectionnez Finish.
    Dans l’assistant du séquenceur App-V, cochez « I am finished installing » et cliquez sur Next. Le séquenceur commence ensuite à collecter les différents changements sur le système.
    Sur la page Configure Software, sélectionnez les différents programmes (Console et Remote Control Viewer) et lancez-les un par un pour terminer la configuration de l’application virtuelle.
      
    L’assistant affiche ensuite un rapport sur l’installation et vous notifie notamment de l’exclusion de plusieurs fichiers (dont notamment des fichiers temporaires).
    Sur l’écran Customize, sélectionnez Customize et passez à l’édition des raccourcis. Sur l’écran qui suit vous pouvez modifier les différents raccourcis et choisir où ils seront publiés.
     
    Sur la page Streaming, lancez les applications et naviguez dans les différentes parties pour optimiser les fonctions de Streaming offertes par App-V.
    A l’étape Target OS, vous pouvez cocher les différents systèmes qui seront en capacité d’exécuter la bulle App-V. Notez qu’en cochant d’autres systèmes, vous n’êtes pas garantie que la bulle App-V pourra s’exécuter.
     
    Pour l’écran final Create Package, choisissez de sauvegarder le package dans un répertoire que vous aurez choisi et cliquez sur Create.
     
    Fermez l’écran Completion en cliquant sur Close.
     
    Notre application virtuelle est créée et nous allons maintenant l’associer avec la bulle .NET. Pour ce faire télécharger Microsoft Application Virtualization Dynamics Suite Composition Tool.
    Ouvrez l’outil et acceptez le contrat de licence.
    1. Cliquez sur Select dans la partie Package Root(s) et sélectionnez les deux bulles du .NET Framework 4.0 et de la console d’administration System Center 2012 Configuration Manager.
    2. Dans le secteur Primary Package, sélectionnez le package virtuel correspondant à la bulle de la console d’administration System Center 2012 Configuration Manager
    3. Dans le listing des applications disponibles, sélectionnez l’application virtuelle du .NET Framework 4 et cliquez sur Add  pour la faire passer dans les dépendances de l’application principale.
    4. Cochez la dépendance pour la rendre obligatoire.
    5. Sauvegardez la modification en cliquant sur Save.

     

    Si vous essayez d’ouvrir les fichiers osd des applications de la console d’administration avec Notepad, on peut y voir une dépendance pour l’application DotNetFx40.
    Nous avons vu comment créer une bulle App-V pour la console d’administration ConfigMgr 2012 et l’associer à la bulle virtuelle du .NET Framework 4.0.

     

    • 8/2/2012

    [App-V] Séquencer le Framework .NET 4.0

     

    Ce billet a pour  but de couvrir le séquencement du .NET Framework 4.0 avec Microsoft Application Virtualization 4.6 SP1.

    Commencez par installer une machine virtuelle avec un système d’exploitation qui sera la cible de votre bulle App-V. Dans mon cas de figure, je vais utiliser Windows 7 SP1 x64. Installez ensuite le séquenceur App-V 4.6 SP1.

    Ouvrez ensuite la base de registre et naviguez vers la clé :

    • Système 32 bits :HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\SoftGrid\4.5\Sequencer
    • Système 64 bits : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Wow6432Node\Microsoft\SoftGrid\4.5\Sequencer

    Procédez ensuite à la création d’une valeur de registre de type String (Reg_SZ) appelée DllDependencies et comprenant pour valeur mscoree.dll.

    Vous devez ensuite procéder à l’installation d’une mise à jour :

    Note : pour le service pack 1 de Windows 7 et Windows Server 2008 R2, sélectionnez la mise à jour Windows6.1-KB958488-v6001-x64.msu.

     

    Notre système est prêt à séquencer le .NET Framework 4.0. Téléchargez les sources complètes : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=0a391abd-25c1-4fc0-919f-b21f31ab88b7&displaylang=en

    Lancez le séquenceur App-V et sélectionnez « Create a New Virtual Application Package ». L’assistant de création s’ouvre et sélectionnez l’option « Create Package (default) ».

    La page Prepare Computer permet de valider que votre ordinateur est conforme à la création d’une bulle App-V. Vous devrez en autre :

    • Fermer toutes les applications
    • Arrêter le service Windows Search
    • Ne pas avoir de redémarrage en attente

    L’écran Type of Application vous permet de sélectionner la catégorie dont votre application fait partie. Sélectionnez Middleware.

    A l’étape suivante, sélectionnez l’installeur dotNetFx40_Full_x86_x64.exe que vous avez précédemment téléchargé et cliquez sur Next.

    Sur la page Package Name, entrez le nom du package et l’assistant vous créé automatiquement un répertoire pour l’application virtuelle correspondant au nom du package.

     

    Sur l’écran Installation, attendez que le séquenceur procède au lancement du Setup. Cochez I have read and accept the license terms et cliquez sur Install. Une fois l’installation terminée, cliquez sur Finish. Cochez “I am finished installing” et cliquez sur Next.

    Le séquenceur collecte ensuite tous les changements opérés sur le système. Il affiche ensuite un rapport sur l’installation et vous notifie notamment de l’exclusion de plusieurs fichiers (dont notamment des fichiers temporaires).

     

    A l’étape Target OS, vous pouvez cocher les différents systèmes qui seront en capacité d’exécuter la bulle App-V. Notez qu’en cochant d’autres systèmes, vous n’êtes pas garantie que la bulle App-V pourra s’exécuter.

     

    Sur l’écran Create Package, sélectionnez « Continue to modify package without saving…” et cliquez Next puis Close. Ouvrez ensuite l’onglet Virtual Services et ouvrez les propriétés de Microsoft .NET Framework NGEN v4.0<…>.

    Dans l’onglet General, passez l’option Startup Type d’Automatic à Disabled. Répétez l’opération pour les deux services.

    Enfin, sauvegardez le package.

    Le but est d’utiliser cette bulle App-V en l’associant à d’autres applications virtuelles par le biais de Dynamics Suite Composition (DSC). Par défaut, l’option Middleware ne créé pas de fichier OSD nécessaire à l’association de plusieurs bulles virtuelles. Nous allons donc ajouter une application virtuelle factice. Pour cela, cliquez sur File => Open

    Ajoutez ensuite une nouvelle application au package et sélectionnez le package précédemment sauvegardé. Enchainez les étapes de l’assistant comme vu précédemment avec les options suivantes :

    • Packaging Method : Create Package (Default)
    • Prepare Computer : Cliquez sur Next
    • Type of Application : Standard Application (default)
    • Select Installer: Sélectionnez l’option Perform a custom installation
    • Ne procédez à aucune operation et laissez le sequenceur vous redirigez sur la page permettant de sélectionner « I am finished installing » et Next

     

    • Passez l’écran Configure Software
    • Passez le rapport d’installation
    • Sur la page Customize, sélectionnez Customize.

     

    • A l’étape Edit Shortcuts, cliquez sur Add.
      Sur la fenêtre :
      • Sélectionnez un fichier texte par exemple
      • Entrez le nom, la version et le nom de fichier OSD
      • Cliquez sur Add

     

    • Cliquez sur le nœud Shortcuts puis Edit Locations…
    • Désélectionnez Start Menu.

     

    • Cliquez sur Next pour passer à l’écran suivant.
    • Passez l’étape Streaming
    • Choisissez ensuite de sauvegarder le package et cliquez sur Create
    • Sur la page Completion, cliquez sur Close.

     

    Votre package comprend maintenant un fichier OSD factice est prêt à être utilisé dans le cadre d’une association de bulle applicatives avec Dynamic Suite Composition.

     

     

    • 7/2/2012

    [SCCM 2012] Erreur Reporting Service Point “Cannot impersonate user for data source”

    J’ai rencontré une erreur un peu spéciale lors de l’utilisation du Reporting Service Point dans System Center 2012 Configuration Manager (SCCM). Contrairement à la version 2007, l’installation de ce rôle est beaucoup plus simple puisqu’un compte de service vous est demandé pour donner accès aux différents rapports et à la source de données utilisés. Le compte est ensuite ajouté au composant SQL Server Reporting Services sans aucune manipulation supplémentaire de votre part.

    J’ai rencontré des erreurs lors de la génération des rapports :

    Cannot impersonate user for data source 'DataSource1'. (rsErrorImpersonatingUser)

    En outre, on retrouve une erreur :

    Logon failure : the user has not been granted the requested logon type at this computer

    Il s’avère que ma plateforme est consolidée sur un contrôleur de domaine Active Directory. Cette configuration n’est pas recommandée mais permet de ne pas multiplier les éléments si vous devez vous construire un lab. Du coup, les contrôleurs de domaine sont soumis à des contraintes de sécurité plus importantes que les autres machines du domaine. Vous devez donner au compte de service utilisé, les droits nécessaires pour se connecter localement à la machine par le biais d’une stratégie de groupe ou des stratégies locales.

    Les rapports sont ensuite générés sans aucune erreur :

     

    • 6/2/2012

    [SCCM/OSD] Installer des applications spécifiques aux ordinateurs avec SCCM/MDT

    L’équipe des DeploymentGuys nous propose un article sur une fonctionnalité peu connue de Microsoft Deployment Toolkit permettant de réinstaller automatiquement des applications qui étaient présentes sur la machine. Le principe est d’utiliser la base de données MDT avec la table PackageMapping et la procédure stockées RetrievePackages. Ce processus s’appelle Zero Touch Applications (ZTA). Ainsi une requête est utilisée pour récupérer la liste des applications associées à une adresse MAC dans la base de données ConfigMgr et le processus fait ensuite le différentiel avec les packages présents dans la table pour remplir automatiquement la variable PACKAGES.

    Je vous invite à consulter le billet du blog pour en apprendre plus : http://blogs.technet.com/b/deploymentguys/archive/2012/02/02/dynamically-installing-computer-specific-applications-using-configuration-manager-with-mdt.aspx

     

    • 5/2/2012

    [SCOM] les scripts du Management Pack SCCM n’arrêtent pas de remonter en erreur

    On le sait le pack d’administration pour System Center Configuration Manager 2007 est un cauchemar. Il est issu de la conversion d’un pack d’administration originellement créé pour MOM 2005. Daniele Grandini nous offre aujourd’hui un addendum pour ce Management Pack (version converted 6.0.6000.3) pour corriger un problème avec les scripts du pack d’administration remontant en erreur.  Le pack d’administration nécessite de connaître le type d’architecture du processus. Pour cela, il utilise une requête WMI qui peut parfois remonter en erreur ou faire un timeout. Daniele a décidé de désactiver les règles qui génèrent des alertes et d’être notifié seulement quand les échecs se répètent.

    Pour en apprendre plus et télécharger son Addendum : http://nocentdocent.wordpress.com/2012/02/03/sccm-mp-scripts-keep-failing/  

     

    • 5/2/2012

    [SCCM] La KB2509007 ne s’installe pas correctement lorsqu’elle est installée avec la KB977203 ou KB977384

    Je l’ai toujours dis l’application des correctifs pour System Center Configuration Manager 2007 est un casse-tête. On se retrouve avec une dizaine de correctifs à appliquer aux clients au cours ou après son installation. Le séquencement d’installation est important car certains fichiers sont remplacés et écrasés. Aujourd’hui, Franck Rojas du support OSD/SCCM nous publie un article qui confirme ceci. Habituellement, on utilise l’option PATCH dans la tâche « Setup Windows and ConfigMgr » pour installer le client tout en le mettant à jour. Il s’avère que si vous installez les correctifs suivants : KB2509007, KB977203 et KB977384 l’installation de la KB2509007 n’est pas opérationnelle comme souhaité.

    Pour résoudre le problème, vous devez :

    ·         Installer un autre correctif entre KB977203/KB977384 et KB2509007

    ·         Installer les correctifs dans leur ordre de publication.

     

    Pour en apprendre plus, je vous invite à lire son article : http://blogs.technet.com/b/system_center_configuration_manager_operating_system_deployment_support_blog/archive/2012/02/03/kb2509007-does-not-install-correctly-when-installed-at-the-same-time-as-kb977203-or-kb977384.aspx

    Note : La gestion des correctifs devrait être un peu plus simple dans ConfigMgr 2012 avec un nouveau mécanisme de mise à jour automatique.

     

    • 4/2/2012

    [DPM 2010] Correctif d’interopérabilité pour Data Protection Manager 2012 Release Candidate

    Parmi les nouveautés de System Center Data Protection Manager (DPM) 2012, on retrouve la possibilité d’administrer de manière centralisée les différents serveurs DPM 2012 et 2010. Aujourd’hui, Microsoft publie le correctif d’interopérabilité à appliquer sur les serveurs DPM 2010 et permettant d’assurer la gestion centralisé de ces serveurs par une console DPM2012. Le correctif (KB2615782) est disponible en Release Candidate et n’est pas à appliquer sur les agents.
    Il existe en outre un certain nombre de correctifs supplémentaires à appliquer si le serveur DPM 2010 est hébergé sur une machine Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2.

     

    • 4/2/2012

    [SCOM] Mise à jour du management pack pour Microsoft SQL Server 2008 R2 Parallel Data Warehouse Appliance

    En octobre dernier Microsoft publiait une version du pack d’administration ou Management Pack (MP) pour Microsoft SQL Server 2008 R2 Parallel Data Warehouse Appliance. Aujourd’hui, la version 1.0.774.0 est rendue disponible. Pour rappel, System Center Operations Manager (SCOM) 2007 fait partie de la gamme System Center, il propose une supervision souple et évolutive de l’exploitation au niveau de toute l’entreprise, réduisant la complexité liée à l’administration d’un environnement informatique, et diminuant ainsi le coût d’exploitation. Ce logiciel permet une gestion complète des événements, des contrôles proactifs et des alertes, et assure une gestion des services de bout en bout. Il établit des analyses de tendance et des rapports, et contient une base de connaissances sur les applications et le système.

    Ce management pack apporte les fonctionnalités suivantes :

    ·              Découverte des appliances SQL Server PDW incluant le fabricant du matériel

    ·              Supervision des composants matériels et logiciels de l’appliance. Ceci inclut :

    o   La possibilité de voir les informations de santé de manière globale pour les composants matériels et logiciels.

    o   La possibilité de détecter et superviser les nœuds qui appartiennent à des failover clusters SQL Server PDW différent.

    o   Des vues de diagrammes personnalisées pour représenter la hiérarchie des appliances PDW comprenant des composants matériels et logiciels.

    ·              Un modèle d’email personnalisé pour fournir plus de détail sur les alertes

    ·              Des tâches intégrées aux différentes vues de la console d’administration

    ·              Un Run As profil pour sécuriser la connexion à l’appliance PDW pour la découverte et la supervision.

    Cette version apporte des correctifs notamment pour les découvertes :

    ·              Des Appliances PDW pour AU3 sans base de données dwsys

    ·              Des nœuds d’appliance AU3

    Vous devez importer le pack d’administration SQL Server Appliance Base Management Pack avant de mettre en œuvre ce management pack.

    Télécharger System Center Monitoring Pack for Microsoft SQL Server 2008 R2 Parallel Data Warehouse Appliance

     

     

    • 3/2/2012

    [SCSM 2012] Publication du pack de processus System Center Cloud Services

     

    Il y a quelques semaines, Microsoft révélait sa stratégie en matière de private cloud plus que jamais tournée vers la gamme System Center. Aujourd’hui c’est un pack de processus pour System Center 2012 Service Manager (SCSM) qui devient disponible en Release Candidate (RC). Son but est de fournir les différents processus de demandes.

    Le pack contient :

    • Des vues
    • Le modèle de données pour stocker les informations dans la CMDP
    • Les modèles de demandes de service (Création d’un projet, provisionning/deprovisionning de VMs…)
    • Des offres de services
    • Des workflows automatiques
    • Des Runbooks permettant d’être importés dans Orchestrator pour répondre automatiquement aux demandes.

     

    Télécharger  System Center Cloud Services Process Pack

     

    • 3/2/2012

    Mise à jour du ebook gratuit sur SQL Server 2012

    En octobre dernier, l’équipe Microsoft Press annonçait la mise à disposition du premier brouillon d’un livre sur SQL Server 2012. Voici une seconde version du livre qui intègre de nouveaux chapitres. Il écrit par Ross Mistry et Stacia Misner.

    Voici la liste des chapitres :

    PART I Database Administration

    • Chapter 1. Denali Editions and Enhancements
    • Chapter 2. High Availability and Disaster Recovery Enhancements
    • Chapter 3. Scalability and Performance
    • Chapter 4. Security Enhancements
    • Chapter 5. Beyond Relational

    PART II Business Intelligence Development

    • Chapter 6. Integration Services
    • Chapter 7. Data Quality Services
    • Chapter 8. Master Data Services
    • Chapter 9. Analysis Services
    • Chapter 10. PowerPivot
    • Chapter 11. Reporting Services

     

    Les chapitres 2, 3, 4, 6, 7 et 8 sont disponibles.

    Télécharger Introducing Microsoft SQL Server 2012

     

     

    • 3/2/2012

    La documentation SCCM de Janvier 2012 est disponible

    Comme chaque mois la documentation de System Center Configuration Manager est mise à jour. Ces derniers mois, l’équipe se focalise sur la mise à jour de la documentation dédiée à ConfigMgr 2012 mais on retrouve quelques sujets sur SCCM 2007.

    What's New in the Configuration Manager 2007 Documentation Library for January 2012

    La liste des sujets suivants a été mise à jour depuis Juillet 2011.

    Configuration Manager 2007 SP2 Supported Configurations

    - Mise à jour pour les versions suivantes: SQL Server 2008 SP3, and SQL Server 2008 R2 SP1. Le support de Windows Embedded inclut Thin PC, Windows Embedded POSReady7, et Windows Embedded Standard 7 SP1.

    About Network Discovery

    - Mise à jour pour clarifier comment la découverte réseau trouve les masques de sous-réseau.

    How to Install Configuration Manager Clients Using Group Policy

    - Modification du terme publication en assignation du client SCCM pour les utilisateurs lorsqu’on utilise le déploiement par stratégie de groupe.

    Ports Used by Configuration Manager

    - Ajout du port TCP 53 en plus du port UDP 53, pour DNS.

    Software Distribution Security Best Practices and Privacy Information

    - Suppression de la référence activant Real Time Streaming Protocol (RTSP) et RTSP over TLS (RTSPS) pour les applications virtuelles. Ces protocoles ne sont pas supportés par Configuration Manager 2007.

    What's New in the Documentation Library for System Center 2012 Configuration Manager, January 2012

    La liste des sujets suivants a été mise à jour depuis décembre 2011.

    Supported Configurations for Configuration Manager

    - Mise à jour du tableau dans la section Site and Site System Role Scalability pour inclure plus de rôles de système de site et pour mettre à jour le nombre de clients qu’un rôle de système de site au niveau d’un site secondaire peut supporter.

    Technical Reference for Accounts Used in Configuration Manager

    - Nouveau sujet qui liste les groupes et comptes utilisés par Configuration Manager.

    What’s New in Configuration Manager

    - Mise à jour pour clarifier qu’un point de distribution en NLB n’est plus supporté et que cette configuration n’est plus disponible à travers les propriétés du composant Management Point.

    Planning for Communications in Configuration Manager

    - Mise à jour avec le nouveau comportement des clients basés sur Internet (ICBM) qui essaye d’abord de télécharger les mises à jour depuis Microsoft Updates lorsque Configuration Manager détecte ses clients sur Internet.  Seulement si ceci échoue, ils essayent ensuite de télécharger à partir d’un point de distribution basé sur Internet. Le tableau inter forêt a aussi été mis à jour pour clarifier les scenarios supports.  

    Step-by-Step Example Deployment of the PKI Certificates for Configuration Manager: Windows Server 2008 Certification Authority

    - Mise à jour de la procédure pour le certificat du serveur web pour clarifier que quand vous spécifiez un subject alternative name (SAN), la valeur du sujet reste vide. Quand un SAN est spécifié dans un certificat de PKI, Configuration Manager n’utilise pas le sujet du certificat, Ce pourquoi il peut rester vide.

    Introduction to Client Deployment in Configuration Manager

    - Mise à jour avec une nouvelle section “Considerations for Managing the Configuration Manager Client in a Virtual Desktop Infrastructure”, pour ce qui utilise du VDI.

    Prerequisites for Client Deployment in Configuration Manager

    - Ajout des informations à propos du correctif KB2552033, qui doit être installé sur les serveurs de site qui exécute Windows Server 2008 R2 quand l’installation poussée du client est activée. Ajout des permissions de sécurité requises pour configurer l’enregistrement des périphériques mobiles et pour gérer les périphériques mobiles enregistrés.

    About Client Settings in Configuration Manager

    - Mise à jour pour clarifier que le paramétrage du client Agent extensions manage the deployment of applications and software updates s’applique uniquement aux mises à jour et aux applications requises. Ce paramétrage n’a pas d’effet sur les applications disponibles et l’utilisateur peut toujours les demander au travers du catalogue d’applications. Ce paramétrage ne s’applique pas non plus aux packages/programmes et séquences de tâches.

    How to Enroll Mobile Device Clients in Configuration Manager 2012

    - Mise à jour avec l’information que la fonction remote wipe du catalogue d’application utilisé l’affinité utilisateur périphérique, qui est automatiquement configurée pour les périphériques mobiles qui se connecte sur un serveur Exchange on-premise.  Pour les périphériques mobiles qui se connecte à Exchange Online, vous devez manuellement configure cette affinité périphérique.

    Introduction to Application Management in Configuration Manager

    - Mise à jour pour clarifier que lorsqu’une application avec plusieurs types de déploiements est déployées, chaque type de déploiement est évalué dans l’ordre défini par l’administrateur. Le type de déploiement avec la plus haute priorité qui respecte les prérequis est installé.   

    How to Manage User Device Affinity in Configuration Manager

    - Mise à jour avec la recommandation de configurer le paramétrage du client : User device affinity threshold (days) à la valeur minimale de 7 jours. Cette valeur minimale aide à éviter les situation où l’affinité utilisateur périphérique configurée automatiquement peut être perdue lorsque l’utilisateur ne s’est pas connecté du weekend par exemple.  

    Operating System Deployment in Configuration Manager

    - Cette section a été mise à jour avec les sujets suivants :

    Introduction to Out of Band Management in Configuration Manager

    - Ajout d’une nouvelle section, “Extending Out of Band Management in Configuration Manager” pour donner des informations à propos du support d’Intel et de leur application qui étend la gestion hors bande pour les ordinateurs vPro.

    Prerequisites for Endpoint Protection in Configuration Manager

    - Mise à jour pour clarifier que le rôle de système de site Endpoint Protection point site system role doit être installé sur un site d’administration central (CAS, ou si vous n’avez pas de CAS sur le site primaire de votre hiérarchie.

    How to Configure Endpoint Protection in Configuration Manager

    - Mise à jour pour clarifier la planification pour les mises à jour de définition.

    Microsoft System Center 2012 Configuration Manager Privacy Statement

    - Mises à jour mineures et une nouvelle section pour l’installation des mises à jour.  

    Microsoft System Center 2012 Configuration Manager Privacy Statement - Mobile Device Addendum

    - Mise à jour pour expliquer que les informations sur le respect de la vie privée sont disponible à partir de Microsoft Download Center.

    Frequently Asked Questions for Configuration Manager

    - Mise à jour avec les questions suivantes :

    • Where is the documentation for Setup?
    • How can I monitor and troubleshoot replication in Configuration Manager?
    • How do clients find management points and has this changed since Configuration Manager 2007?
    • What is the difference between DirectAccess and Internet-based client management?
    • Where is the documentation for mobile devices?
    • Can you change a simulated application deployment to a standard application deployment?
    • What changes have been made in System Center 2012 Configuration Manager to manage superseded software updates?
    • How are superseded and expired software updates removed in System Center 2012 Configuration Manager?
    • What do the software update group icons represent in Configuration Manager?
    • Are malware notifications faster in System Center 2012 Endpoint Protection than in Forefront Endpoint Protection 2010?

     

     

     

    • 2/2/2012

    [DPM 2012] La console crash quand un sous menu est affiché plus d’une fois

    L’équipe DPM vient de publier un nouvel article dans la base de connaissances concernant Data Protection Manager 2012 (DPM). La console d’administration peut crasher lorsque une options de sous menu (Expand All ou Collapse All) peut apparaître plus d’une fois dans le menu view. Ce problème survient car la console n’arrive pas à rafraichir les options du menu principal. L’erreur est connue par l’équipe DPM et sera résolue dans une prochaine mise à jour.

    Voir la KB2666436 : System Center 2012 Data Protection Manager console sub menu items may show up more than once

     

    • 2/2/2012

    [SCOM 2012] Un utilisateur non autorisé peut lancer des actions DPM 2012

     

    Si vous utilisez System Center 2012 Operations Manager (SCOM) pour gérer Data Protection Manager 2012. Vous pouvez utiliser le pack d’administration pour opérer différentes actions sur les serveurs DPM. Si vous utilisez le modèle RBAC pour restreindre à des utilisateurs le droit de pouvoir faire des actions DPM, certains d’entre eux peuvent noter que l’action exécutée renvoie un succès. Il s’avère en réalité que le job n’a jamais été lancé sur l’infrastructure DPM et que l’information renvoyée n’est pas la bonne. Le problème provient de ce que renvoie DPM à l’agent OpsMgr. Ce problème sera résolu dans un prochain correctif pour DPM 2012.

     

    Pour voir la KB2665983 : System Center 2012 Operations Manager incorrectly reports that a restricted System Center 2012 Data Protection Manager action completed successfully

     

    • 2/2/2012

    L’outil de diagnostic WMI (WMIDiag) est disponible en version 2.1

     

    La base WMI est un composant utilisé par bon nombre de produits dont System Center Configuration Manager. L’intégrité de cette base est donc nécessaire pour un fonctionnement optimal du système. Microsoft vient de publier une mise à jour de l’outil de diagnostic WMI qu’il propose. Celui-ci vérifie différents éléments :

    • L’environnement machine
    • Les fichiers MOF
    • Des paramétrages de registre
    • La configuration DCOM
    • L’état des services
    • Les différents espaces de nom de la machine

    Il ressort ensuite un rapport avec mine d’informations et les différents avertissements et erreurs reportés. Les erreurs listées ne sont pas forcément importante dans le cadre de votre environnement mais le caractère complet des vérifications peut vous aider à dépanner vos problèmes.

    Je vous conseille fortement de lire le guide associé pour pouvoir correctement utiliser l’outil et interpréter les résultats.

     

    Télécharger The WMI Diagnosis Utility -- Version 2.1

     

    • 1/2/2012

    [SCCM 2012] La vérification des prérequis et les droits de publication dans Active Directory

    Lors de l’installation de System Center 2012 Configuration Manager, un assistant de vérification des prérequis est lancé juste avant de commencer l’installation. Le but est de valider la bonne configuration du serveur de site. Il existe un règle de vérification qui s’assurer que le serveur de site dispose bien des droits nécessaires à la publication de ses informations dans Active Directory. Le but est de valider que vous avez bien configuré le conteneur System Management et donner les droits de lecture/écriture à la machine. Dans certains scénarios, l’assistant peut vous lever l’avertissement « Verify Site server permissions to publish to Active Directory » même si vous avez correctement donné les permissions au serveur de site.

    Voici les cas où cet avertissement peut être levé :

    • Vous avez donné les droits à la machine à un niveau plus élevé que le conteneur System Management lui-même. Vous avez bien entendu activé l’héritage des permissions pour que celles-ci soient effectives au niveau du conteneur.
    • Vous avez créé un groupe de sécurité qui accueille les serveurs de site. Vous avez donné les permissions de sécurité nécessaires à ce groupe sur le conteneur ou à un niveau supérieur avec héritage.

    Il s’avère que l’assistant de vérification des prérequis ne vérifie pas ces deux cas de figure mais uniquement le compte machine sur lequel vous souhaitez installer le site a bien les droits. Si vous êtes dans un des cas de figure cité,  vous pouvez donc aisément ignorer l’avertissement.