Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

[SCCM 2012 SP1] La gestion des ordinateurs Mac – Partie 1 : Aperçu

 

Table des matières

  1. Introduction
  2. Fonctionnement
  3. Préparation des prérequis d’infrastructure
    1. Prérequis des systèmes de site
    2. Création des certificats pour les systèmes de site
    3. Installation des systèmes de site
    4. Modification des communications clientes
  4. Préparation des prérequis clients
    1. Prérequis matériel et logiciels
    2. Création du modèle de certificat
    3. Modification de la stratégie pour l’enregistrement
    4. Installation du client ConfigMgr pour Mac

  5. Aperçu des fonctionnalités
    1. Inventaire matériel et logiciels
    2. Déploiement d’applications
    3. Gestion de la conformité
  6. Dépannage du client ConfigMgr pour Mac
  7. La protection antivirale avec EndPoint Protection 2012
  8. Conclusion

Télécharger la version PDF (disponible prochainement)

System Center 2012 Configuration Manager se voit octroyer de nouvelles capacités avec l’arrivée du Service Pack 1. Ce produit fait partie de la gamme de gestion de l’infrastructure System Center de Microsoft. Il permet la gestion du cycle de vie des ressources (postes de travail, serveurs, périphériques mobiles…) de l’entreprise. On retrouve notamment la possibilité de déployer des systèmes d’exploitation, des logiciels, des mises à jour logiciels, de prendre le contrôle à distance, d’inventorier le matériel et les logiciels, ou encore de vérifier la conformité de la ressource. Cette nouvelle version ouvre notamment la voie à l’interopérabilité vers des systèmes d’exploitation qui n’étaient jusqu’alors pas couverts. Cette série d’articles visera à présenter et couvrir l’implémentation et les possibilités offertes pour chacun des systèmes. Nous commencerons ainsi par les systèmes Mac OS. L’introduction de ce système était attendue par nombre d’entreprises qui ne possédaient pas de solution d’administration pour ces périphériques. Qui n’a pas rencontré des infographistes ou des VIPs qui ont fait des pieds et des mains pour obtenir cette exception. Ce phénomène va s’accentuer lorsque les entreprises prendront le pas de la consumérisation (BYOD), laissant ainsi aux utilisateurs le choix de son outil de travail.

Cette première version apporte les fonctionnalités suivantes :

  • Découverte des périphériques Mac OS joints à l’annuaire Active Directory ou présents sur le réseau
  • Inventaire Matériel
  • Inventaire des logiciels au travers de l’inventaire matériel et des classes Add/Remove Programs. Il n’existe pour pas d’inventaire logiciel analysant le disque pour rechercher des fichiers (exécutables par exemple) comme celui présent sur les clients Windows.
  • Déploiement d’applications via le nouveau modèle introduit avec ConfigMgr 2012
  • Gestion de la conformité et des paramétrages
  • La protection antivirale avec System Center 2012 Endpoint Protection

Microsoft a pour objectif d’enrichir la liste des fonctionnalités au gré des versions pour atteindre un niveau similaire à celui proposé pour les clients Windows.

System Center 2012 Configuration Manager Service Pack 1 supporte les versions suivantes de Mac OS X :

  • Snow Leopard (10.6)
  •  Lion (10.7)

La version 10.8 n’est toujours pas supportée mais devrait l’être prochainement.

System Center 2012 EndPoint Protection Service Pack 1 supporte les versions suivantes de Mac OS X :

  • Snow Leopard (10.6)
  • Lion (10.7)
  • Mountain Lion (10.8)

 

 

Fonctionnement


La gestion des ordinateurs Mac reprend le concept introduit pour la gestion native des périphériques mobiles. Ainsi, un client spécifique est installé sur l’ordinateur et permet le dialogue avec le Device Management Point, sous composant du rôle de système de site Management Point. Le client l’interroge pour obtenir les stratégies pouvant inclure :

  • Les paramètres à appliquer sur le client ConfigMgr
  • Les déploiements d’applications qui ciblent la machine
  • Les lignes de base que le client doit valider

Le client peut renvoyer des informations à ce rôle pour informer l’infrastructure sur :

  • L’état des déploiements exécutés
  • Le résultat des lignes de base
  • Les messages d’état divers et variés
  • Le résultat de l’inventaire matériel

Le Device Management Point est indispensable à la gestion des ordinateurs Mac. En outre, le client peut être amené à dialoguer avec un Distribution Point pour récupérer les sources nécessaires à l’installation des applications qui lui sont déployées.

Toutes les communications entre le client Mac et l’infrastructure sont chiffrées et authentifiées via l’utilisation de certificats et du protocole HTTPS.

Enfin, on retrouve les rôles de système de site Enrollment Point et Enrollment Proxy Point qui servent à l’enregistrement des clients auprès de l’infrastructure ConfigMgr. Il facilite notamment le déploiement des certificats nécessaires à la communication du client avec son Device Management Point. Ces rôles ne sont pas obligatoires à l’administration de ces périphériques. Ils évitent néanmoins des opérations manuelles nécessaires au déploiement du certificat d’entreprise.

Cet article détaillera la mise en œuvre de tous ces rôles.

Facebook Like
Anonymous