Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)
    • 13/9/2018

    [SCOM 2012 R2+] Community Technical Preview (7.0.9.0) des Management Packs SQL Server 2012, 2014, 2016, et 2017

    Microsoft vient de proposer une nouvelle CTP pour le pack d’administration ou Management Pack (MP) SCOM pour superviser les composants pour SQL Server 2012, 2014, 2016 et 2017 en version 7.0.9.0. Cette version apporte les changements suivants :

    • Ajout d'une nouvelle propriété, appelée "Versions of SQL Server to be excluded", dans "SQL Server on Windows Local DB Engine Discovery" pour exclure les versions spécifiées de SQL Server de la découverte
    • Ajout du moniteur "Database Log Backup Status" pour vérifier quand le journal des transactions a été sauvegardé pour la dernière fois
    • Ajout du moniteur "Database Backup Status" pour vérifier l'âge de la dernière sauvegarde d'une base réplica
    • Ajout du support des Distributed Availability Groups dans SQL Server 2016 et supérieur
    • Ajout de règle de performance et d’un moniteur pour surveiller le nombre des VLF - respectivement "Virtual Log File Count" et "DB Virtual Log File Count"
    • Ajout du support pour AG Configuration-Only replica dans SQL Server sous Linux
    • Ajout d'une vérification supplémentaire dans chaque workflow pour s'assurer qu'ils ne s'exécuteront pas contre une version SQL Server non supportée
    • Amélioration de la façon dont les workflows obtiennent des informations sur les espaces de noms SQL Server disponibles dans WMI
    • Mise à jour du moniteur "Product Version Compliance" afin de vérifier les instances de SQL Server 2012 et ultérieures
    • Mise à jour de certaines chaînes de caractères
    • Correction : La mise au point sort de la fenêtre de la console SCOM lors de l'ouverture de l'Assistant Monitoring.
    • Correction : La découverte de "DB Engine Seed" ne lève pas de message d'erreur lorsque le compte d'action n'a pas assez de permissions pour accéder aux clés requises dans le registre Windows. 

    Télécharger Microsoft System Center Management Pack (Community Technology Preview) for SQL Server

    • 9/9/2018

    Annonce de Windows Server 2019 Essentials

    Microsoft vient d’annoncer que Windows Server 2019 Essentials sortirait d’ici la fin de l’année. Cette version a pour vocation de remplacer Small Business Server (SBS). Windows Server 2019 Essentials permettra (comme la version 2016) de gérer jusqu’à 25 utilisateurs et 50 périphériques. Les utilisateurs peuvent ainsi accéder aux données depuis n’importe où ou bien sauvegarder les données de façon sécurisée. Il supporte la connexion à des services en lignes comme Office 365, les emails hébergés, aux services de collaboration et au CRM. Ce produit ne requière pas de CAL pour les utilisateurs.

    Cette version apporte des avancées comme le support de nouveaux matériels, de nouvelles fonctionnalités et améliorations inclues aussi dans la version Standard comme Storage Migration Services, System Insights, etc.

    La version 2019 ne comprendra plus le rôle Essentials Expérience qui permettait la gestion simplifiée des périphériques et des partages de fichiers. Microsoft propose maintenance Windows Admin Center.

    On retrouve les mêmes limitations que la version 2016 où le serveur s’il est contrôleur de domaine doit être le seul et comporter tous les rôles FSMO et ne peut avoir de relations d’approbation bidirectionnelles avec d’autres domaine.

    Source : Windows Server 2019 Essentials update

    • 8/9/2018

    [Windows 10] App Health Analyzer Toolkit : Un outil d’analyse de la compatibilité des applications

    Microsoft a publié App Health Analyzer toolkit for M365 Update Readiness. Cet outil permet d’évaluer les problèmes de compatibilité pour des applications Win32. Le but est de connaître l’effort de validation nécessaire pour des applications dont des applications métiers en fournissant un niveau de risque avec des solutions de remédiation.

    Télécharger App Health Analyzer Toolkit

    • 8/9/2018

    [Intune] Une nouvelle expérience de support pour les clients Premier

    Microsoft harmonise ses systèmes de support. Avec Microsoft Intune, les clients peuvent ouvrir des tickets via l’interface du portail Azure. Les entreprises ayant souscrites un contrat de support Premier, pouvaient aussi ouvrir des tickets via le portail Premier (MPO). L’équipe du support Intune vient d’annoncer qu’à partir du 3 décembre 2018, les clients Premier pourront uniquement ouvrir des demandes de support pour Microsoft Intune via le portail Intune sur Azure.

    Ceci va permettre aux équipes d’avoir directement les bonnes informations et de router le ticket à l’équipe du support Intune.

    Les clients étaient déjà redirigés vers le portail Azure mais pouvaient potentiellement continuer l’ouverture du ticket sur MPO.

    Pour obtenir plus d’information sur l’expérience de création d’un ticket dans Azure, je vous invite à lire le billet : Coming soon: New Intune support experience for Premier customers

    • 7/9/2018

    [Intune] L’équipe Intune détaille comment bien utiliser la fonction de dépannage des stratégies

    Microsoft a développé un outil intégré à Microsoft Intune qui permet de dépanner les stratégies iOS ou Android qui ne s’appliqueraient pas sur des périphériques. On retrouve un tableau de bord qui permet en sélectionnant l’utilisateur d’avoir des détails concrets qui font le tour d’horizon des éventuels problématiques.

    Je vous invite à lire : Support tip: Troubleshooting iOS or Android policies not applying to devices

    • 7/9/2018

    [SCOM] Un modèle de rapport sous forme de tableau de bord Power BI

    Christopher Scott (PFE Microsoft) a développé un tableau de bord Power BI à destination de System Center Operations Manager. Ce dernier donne un aperçu général de l’environnement avec des éléments importants de la configuration. On retrouve par exemple :

    • Nombre d’agents
    • Un diagramme des alertes par sévérité
    • La capacité de filtré par groupes d’applications
    • Le nombre d’alertes sur les 7 derniers jours
    • Le TOP20 des générations d’alertes
    • Le nombre d’alertes par Management Pack
    • Le nombre d’agents par versions
    • Le nombre de machines qui requièrent une attention
    • L’état de santé des agents
    • Le nombre de transactions de mode maintenance par mois.
    • Etc

    Plus d’informations sur : https://blogs.technet.microsoft.com/askpfeplat/2018/08/27/a-new-tool-for-your-toolbox-scom-dashboard-report-template-in-powerbi/

    Télécharger SCOM Overview Dashboard Template

    • 6/9/2018

    Nouvelle version 17.9 de SQL Server Management Studio

    SQL Server Management Studio a été décorrélé de l’installation de SQL Server depuis la version 2016, il est maintenant possible de télécharger l’outil séparément. La version 17.9 a été mise à disposition et permet de se connecter de SQL Server 2008 à SQL Server 2017.

    Cette nouvelle version apporte :

    • Amélioration de la fonctionnalité ShowPlan pour permettre l’affichage de IsMemoryGrandFeedbackAdjusted et LastRequestedMemory au élément XML du plan d’exécution MemoryGrandInfo.
    • Support des SKUs vCore dans la création de base de données Azure.
    • D’autres améliorations et corrections de bugs
      • Replication Monitor : Correction d'un problème qui empêchait le démarrage de Replication Monitor (SqlMonitor.exe).
      • Import Flat File Wizard : Correction du lien vers la page d'aide de la boîte de dialogue "Flat File Wizard". Correction d'un problème où l'assistant ne permettait pas de changer la table de destination alors que la table existait déjà : cela permettait aux utilisateurs de réessayer sans avoir à quitter l'assistant, supprimer la table en échec, puis saisir à nouveau les informations dans l'assistant.
      • Import/Export Data-Tier Application : Correction d'un problème (dans DacFx) qui causait l'importation d'un fichier.bacpac pouvait échouer avec un message comme "Error SQL72014: .Net SqlClient Data Provider: Msg 9108, Level 16, State 10, Line 1 This type of statistics is not supported to be incremental. "lorsqu'il s'agit de tables avec des partitions définies et aucun index sur la table
      • Intellisense : Correction d'un problème où la complétion d'Intellisense ne fonctionnait pas lors de l'utilisation de AAD avec MFA.
      • Object Explorer : Correction d'un problème où le "Filter Dialog" s'affichait sur les écrans aléatoirement au lieu de l’écran où le SSMS fonctionnait (systèmes multi-écrans).
      • Azure SQL :
        • Correction d'un problème lié à l'énumération des bases de données dans les "Available Databases" où "master" n'était pas affiché dans le menu déroulant lorsqu'il était connecté à une base de données spécifique.
        • Correction d'un problème où la génération d'un script ("Data" ou "Schema and Data") échouait puis connecté à la base de données SQL Azure en utilisant AAD avec MFA.
        • Correction d'un problème dans le View Designer (Vues) où il n'était pas possible de sélectionner "Add Tables" dans l'interface utilisateur lors de la connexion à une BD SQL Azure.
        • Correction d'un problème où l'éditeur de requêtes SSMS fermait et rouvrait silencieusement les connexions pendant le renouvellement des tokens MFA. Cela empêchera les effets secondaires inconnus de l'utilisateur (comme la fermeture d'une transaction et le fait de ne plus jamais la rouvrir) de se produire. Le changement ajoute le temps d'expiration du token à la fenêtre des propriétés.
        • Correction d'un problème où le SSMS n'imposait pas les demandes de mot de passe pour les comptes MSA importés pour AAD avec login MFA.
      • Activity Monitor : Correction d'un problème qui faisait que "Live Query Statistics" ne fonctionnait pas au lancement depuis Activity Monitor et l'authentification SQL était utilisée.
      • Intégration Microsoft Azure : Correction d'un problème où SSMS n'affiche que les 50 premiers abonnements (boîtes de dialogue Always Encrypted, Sauvegarde/Restauration à partir des boîtes de dialogue URL, etc). Correction d'un problème où SSMS lançait une exception (" Index out of range ") en essayant de se connecter à un compte Microsoft Azure qui n'avait pas de compte de stockage (dans la boîte de dialogue Restaurer la sauvegarde depuis une URL)
      • Object Scripting : Lors de la création de scripts "Drop and Create", SSMS évite désormais de générer des T-SQL dynamiques. Lors de la création d'un script pour un objet de base de données, SSMS ne génère plus de script pour définir les configurations de portée de la base de données, si elles sont définies à des valeurs par défaut.
      • Aide : Correction d'un problème de longue date où "Help on Help" ne respectait pas le mode online/offline. En cliquant sur "Help | Community Projects and Samples", le SSMS ouvre maintenant le navigateur par défaut qui pointe vers une page Git et ne montre aucune erreur/avertissement dû à l'ancien navigateur utilisé.

     

    Plus d’informations sur la Release Notes

    Télécharger SQL Server Management Studio (SSMS) 17.9

    • 6/9/2018

    [Azure] Mise à jour (Août 2018) du guide pour les développeurs sur Microsoft Azure

    Microsoft a publié une mise à jour (août 2018) à un ebook gratuit à destination des développeurs qui s’intéressent à Microsoft Azure. The Developer’s Guide to Microsoft Azure correspond à la seconde édition. Elle est écrite par Michael Crump et Barry Luijbregts et comprend les chapitres suivants :

    1. The Developer’s Guide to Microsoft
    2. Getting started with Microsoft Azure
    3. Securing your application
    4. Adding intelligence to your application
    5. Working with and understanding IoT
    6. Where and how to deploy your Microsoft Azure services
    7. Microsoft Azure in Action
    8. Summary and Where to go next

    Télécharger le livre

    • 5/9/2018

    Nouvelle Preview (1.2018.831.0) de l’outil de packaging MSIX

    Microsoft peaufine son outil de packaging et vient de mettre à disposition une nouvelle préversion (1.2018.831.0) de l’outil de packaging MSIX (MSIX Packing Tool) depuis le Microsoft Store. Cet outil permet de prendre un package d’application Win32 existant et de la convertir au format MSIX. Vous utilisez pour cela une machine de référence pour exécuter l’outil et obtenir le package MSIX que vous pouvez ensuite déployer à la main, par votre outil de télédistribution ou depuis le Microsoft Store.

    Pour rappel, le format MSIX est un nouveau format standardisé lancé par Microsoft pour remplacer l’ensemble des formats de packaging existants tout en bénéficiant des avancés des différentes solutions : Click-To-Run (C2R), App-V, APPX et plus généralement du Framework d’applications universelles (UWP). Il offre donc des mécanismes de conteneurisation et les bénéfices des applications universelles avec une installation, mise à jour et désinstallation aisée sans laisser aucune trace sur le système. Il fournit aussi des mécanismes de sécurisation avancés permettant de valider l’intégrité du code exécuté. Ce format permet aussi de créer des personnalisations pour les applications packagées et de les faire perdurer au travers des différentes mises à jour de l’application.

    Cette préversion ajoute les fonctionnalités :

    • Mise à jour du schéma de la ligne de commande avec l’ajout de l’attribut TemplatePath, le renommage de Path à PackagePath
    • Mise à jour de l’interface pour l’épurer
    • Capacité de manuellement éditer le manifest dans l’éditeur de package

    Ceci s’ajoute aux capacités principales existantes :

    • Packaging d’applications au format MSI, EXE, App-V 5.x) vers MSIX
    • Créer un package de modification pour un package nouvellement créé via l’option Modification Package
    • L’ouverture d’un package MSIX pour voir et éditer les propriétés via l’option Open package editor.
    • Ajout du support de l’invite de commande
    • Ajout de la capacité d’utiliser une machine virtuelle locale existante pour l’environnement de packaging
    • Ajout de la possibilité de vérifier les informations de l’éditeur dans le manifest avec un certificat de signature afin d’éviter les problèmes de signature
    • Ajout de mise à jour mineur à l’interface pour la clarifier.

    Il n’est pour l’instant pas possible de convertir des packages App-V 4.6 SP3, d’avoir accès à l’interface en ligne de commande, de packager sur un machine virtuelle existant, et certaines options ne permettent pas encore d’ajout ou supprimer des fichiers virtuels ou des éléments dans le registre virtuel.

    Pour accéder à l’outil, vous devez :

    • Participer au programme Windows Insider Fast ou Slow Ring
    • Avoir Windows 10 17701 ou plus
    • Avoir les droits d’administrateur sur la machine
    • Avoir un compte Microsoft pour accéder au Microsoft Store.

    Plus d’informations sur : MSIX Packaging Tool (Preview) is now available from the Microsoft Store

    Plus d'éléments sur le format MSIX sur MSIX Intro

    Télécharger MSIX Packing Tool

    • 5/9/2018

    [Intune] Les mises à jour ne sont pas installées sur des périphériques iOS 11.4 ou plus

    L’équipe du support Microsoft Intune a publié un billet concernant un problème avec les mises à jour qui doivent être installées sur des périphériques iOS. Ceci concerne les périphériques iOS 11.4 ou plus qui sont dans un état verrouillé et qui ont un code d’accès. Les administrateurs peuvent voir des erreurs dans la console d’administration quand les mises à jour sont planifiées pour ces périphériques et non installées.

    Comme solution, les utilisateurs peuvent manuellement installer les mises à jour depuis Settings > General > Software Update.

    Apple est au cours du problème dans iOS.

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/intunesupport/2018/08/22/known-issue-updates-are-not-installed-for-ios-devices-11-4-and-higher/

    • 4/9/2018

    Un ouvrage sur PowerShell DSC

    Thierry BOLLET (Architecte Système que j’ai côtoyé en projet) a sorti un nouveau livre sur PowerShell Desired State Configuration (DSC). Cet ouvrage est conçu de manière simple et pratique avec des procédures simples et détaillées (pas à pas). Le lecteur est alors invité à monter son environnement de laboratoire pour ensuite tester et apprendre les différents concepts et composants essentiels. Le livre est particulièrement complet et bien écrit afin d’appréhender cette technologie.
    Pour rappel, DSC permet d’assurer la configuration correcte des composants du Datacenter avec PowerShell.

    Les chapitres du livre :
     
    Chap. 1 : Plateforme de tests Windows
    Chap. 2 : Présentation DSC
    Chap. 3 : Méthode Push
    Chap. 4 : Comprendre les ressources
    Chap. 5 : Utiliser les fonctions et commandes du module DSC
    Chap. 6 : Déployer et Utiliser DSC
    Chap. 7 : Utiliser DSC, méthode avancée
    Chap. 8 : DSC pour Linux
    Chap. 9 : Audit et rapports DSC
    Chap. 10 : Troubleshooting DSC
    Chap. 11 : Pour aller plus loin

    Il est disponible sur :

    • 4/9/2018

    Un sondage sur le Cloud Hybride (Janvier 2018)

    Microsoft a réalisé un sondage auprès de Kantar TNS en janvier 2018 sur l’état du Cloud Hybride. Plus de 1700 personnes ont répondu parmi des professionnels de l’informatique (IT), des développeurs, des décisionnaires, etc. pour connaître leur perception du Cloud hybride et la volonté de l’adopter. Le sondage a été réalisé sur des participants aux Etats-Unis, en Angleterre en Inde et en Allemagne.

    Le résultat est que 67% des sondés utilisent ou planifient de déployer un cloud Hybride. La plupart des utilisateurs du Cloud hybride, ont sauté le pas récemment avec 54% dans les deux dernières années. Le coût, l’expérience IT consistante et la capacité à s’adapter rapidement, sont toutes des raisons invoquées. La sécurité améliorée est vu comme l’un des principaux bénéfices en Angleterre et en Allemagne ; alors qu’aux Etats-Unis, c’est une meilleure adaptativité des ressources de calcul.

    Le stockage des données est vu comme un cas d’usage important pour 71% des sondés, suivi par la sauvegarde et la restauration après désastre à 69%.

    Pour plus d’informations, vous pouvez regarder le webinar : Among the Clouds: Enterprises Still Prefer Hybrid in 2018.

    Source : https://azure.microsoft.com/en-us/blog/a-quick-take-on-the-state-of-hybrid-cloud-survey/

    • 3/9/2018

    [SCCM 1806] Publication du Correctif (KB4459354) pour Configuration Manager 1806

    L’équipe ConfigMgr a publié un correctif à destination de System Center Configuration Manager 1806. Cette mise à jour (284366B8-7D7C-41FF-A407-A3D61EF98C85) s'adresse à ceux qui ont téléchargé cette version entre le 10 août et le 24 août 2018. Le correctif s’applique au serveur de site, aux consoles, et aux clients.

    Note : les sites secondaires doivent être mis à jour manuellement et une procédure permet de vérifier la mise à jour effective de leurs bases de données.

    Parmi les corrections, on retrouve :

    • Les séquences de tâches qui ont une action de redémarrage avant une action d'installation de packages peuvent échouer.  Les messages d'erreur suivants sont enregistrés dans le fichier smsts.log :

    Query = 'CCM_UUPPSFXConfig.SiteSettingsKey="1"'

    WMI error reading policy, hr=0x80041010

    Class CCM_UUPPSFXConfig does not exist in name space 'root\ccm\policy\machine' because client has version of

    • Le responder service du PXE sans WDS, configuré après la mise à niveau vers Configuration Manager 1806, peut rejeter les demandes de démarrage PXE des clients lorsque le Management Point (MP) est distant.
    • Il est impossible de supprimer un site secondaire. Après l'action de suppression, le site reste dans un état "active" ou "deleting".
    • CMPivot ne parvient pas à exécuter un script PowerShell qui contient une commande pour récupérer une entrée de registre si la valeur de registre contient un NULL.

     

    Pour installer la mise à jour, rendez-vous dans la partie Updates and Servicing de la console d’administration.

     

    Plus d’informations sur la KB4459354 : Interoperability update for System Center Configuration Manager version 1806

    • 3/9/2018

    [SCCM 1806] Publication du Correctif (KB4346645) pour Configuration Manager 1806 First Wave

    L’équipe ConfigMgr a publié un correctif à destination de System Center Configuration Manager 1806 First Wave. Cette mise à jour s'adresse à ceux qui ont téléchargé cette version avant le 10 août 2018. Le correctif s’applique au serveur de site, aux consoles, et aux clients.

    Note : les sites secondaires doivent être mis à jour manuellement et une procédure permet de vérifier la mise à jour effective de leurs bases de données.

    Parmi les corrections, on retrouve :

    Clients

    • Les métadonnées AtomicUpdate et BundledUpdate utilisées pour le téléchargement delta peuvent être tronquées. Ceci engendre l’échec du téléchargement des mises à jour Unified Update Platform (UUP).
    • Lorsque l'option de certificat généré par Configuration Manager est sélectionnée pour le site et qu'un client échoue à télécharger du contenu parce qu'il n'a pas le certificat de la PKI, si le client est redémarré, il échouera toujours à télécharger du contenu même si des emplacements de contenu basés sur des tokens sont disponibles.
    • Après la mise à niveau vers la 1806, les clients n'envoient pas de messages Fallback Status Point sur l'état de communication du client ou du Management Point (MP).
    • Lorsque le contenu téléchargé à partir d'un téléchargement delta ou CMBITSMgr, l'emplacement optimal du contenu n'est pas choisi pour l'ensemble du contenu d'un package.
    • Certains messages d'état client peuvent ne pas être envoyés, ce qui fait que certains rapports comme le Co-Management, Windows Update for Business et les rapports de déploiement de mise à niveau sont désynchronisés.
    • Un périphérique joint à Azure AD et connecté à Internet uniquement ne peut pas s'enregistrer si un MP a été retiré de la Cloud Management Gateway.
    • Les séquences de tâches qui ont une action de redémarrage avant une action d'installation de packages peuvent échouer.  Les messages d'erreur suivants sont enregistrés dans le fichier smsts.log :

    Query = 'CCM_UUPPSFXConfig.SiteSettingsKey="1"'

    WMI error reading policy, hr=0x80041010

    Class CCM_UUPPSFXConfig does not exist in name space 'root\ccm\policy\machine' because client has version of

     

    Systèmes de site

    • Ccmexec plante continuellement lorsque les Pull DPs sont installés.
    • OfflineServicingMgr ne parvient pas à trouver l'emplacement de la bibliothèque de contenu lorsque la bibliothèque de contenu se trouve sur un chemin d'accès UNC. Les messages d'erreur suivants sont enregistrés dans le fichier OfflineservicingMgr.log :

    SMS_OFFLINE_SERVICING_MANAGER Error getting valid content library path from registry value ContentLibraryPath

    SMS_OFFLINE_SERVICING_MANAGER Content library location could not be found

    SMS_OFFLINE_SERVICING_MANAGER Failed to read content library location used to get content of software updates

    • Les fuites de OfflineServicingMgr entraînent une diminution des performances si il ne parvient pas à trouver l'emplacement de la bibliothèque de contenu avec un chemin UNC.
    • Lorsque vous modifiez une stratégie de Co-Management existante, au lieu d'enregistrer les modifications, la stratégie est réinitialisée à l'état par défaut No AutoEnroll, toutes les fonctionnalités sont définies sur Configuration Manager et la collection pilote est vide.
    • La révocation des certificats CRP se traite lentement et bloque le thread principal de SMS_CERTIFICATE_MANAGER.
    • Lors de la mise à niveau, si vous avez des déploiements nécessitant des approbations qui font référence à des CI intégrés créés avant 1706, vous verrez des I/OS SQL significatifs et une utilisation élevée du CPU sur les MP au fur et à mesure que les CI et les déploiements sont mis à jour.
    • L'assistant Phased Deployment Status affiche plusieurs lignes pour la même phase avec des données incohérentes lorsqu'une collection a des machines réparties sur plusieurs sites.
    • Le nombre d'AADJoined et d'HybridAADJoined peut être incorrect dans le tableau de bord de Co-Management.
    • On retrouve des délais excessifs pour les demandes de client sur la Cloud Management Gateway.
    • Après une mise à niveau vers la 1806, la performance du site peut être diminuée avec une utilisation élevée d’I/O et de CPU par la procédure stockée sp_UpdResPolicyMap_PolicyAssignment.
    • Les Super Peers peuvent échouer à télécharger une partie du contenu lorsque le Management Point est distant.
    • SMS_STATE_STATE_SYSTEM est signalé comme critique en raison d'un backlog de messages d'état de script sans données de sortie et signalés comme corrompues.
    • Le téléchargement échoue lorsque vous utilisez le canal de téléchargement Delta Download du client CCM pour télécharger les fichiers complets des mises à jour express.
    • La procédure stockée MP_GetSuperPeerPeerContentLocations peut entraîner une diminution des performances SQL et bloquer les threads.
    • Les Pull DPs peuvent ne pas être mis à jour parce que MOFCOMP échoue silencieusement lorsque le Distribution Manager l'exécute. Si les Pull DP ne sont pas mis à jour, le contenu ne peut pas être téléchargé.
    • Le tableau de bord de l’état des clients en ligne de la CMG n’effectue pas correctement l’agrégation des données par heure à partir de plusieurs Management Points.
    • Lorsque vous créez une CMG ou un Cloud DP ARM en utilisant un groupe de ressources existant, la région du groupe de ressources est utilisée pour créer les ressources indépendamment de la région que vous avez spécifié.
    • La mise à niveau du DP échoue Si le PXE sans WDS est activé.
    • CMPivot retourne NULL si les valeurs de registre sont NULL.
    • Les données en direct BCP pour BGB_NetworkInfo échoue si il y a des sous réseaux dupliqués pour la même adresse IP et le même client.
    • Le listener HTTP de la CMG s'arrête à cause d'une exception HttpListenerException.
    • Une fois le PXE sans WDS activé, certains clients peuvent ne pas démarrer l'Assistant de séquence de tâches parce qu'un mot de passe est incorrectement attendu lorsque plusieurs clients démarrent en même temps. SMSTS.log indique que le mot de passe est incorrect même si l'assistant ne s'affiche pas et qu'aucun mot de passe n'est défini.
    • Sur un serveur de site passif, les fichiers de messages d'état dans le dossier Staging des Management Point peuvent ne pas être traités.
    • Le responder service du PXE sans WDS, configuré après la mise à niveau vers Configuration Manager 1806, peut rejeter les demandes de démarrage PXE des clients lorsque le Management Point (MP) est distant.
    • Il est impossible de supprimer un site secondaire. Après l'action de suppression, le site reste dans un état "active" ou "deleting".

    Console d’administration

    • La console Configuration Manager plante si vous créez ou modifiez une ADR et réglez le paquet de déploiement sur "No deployment package".
    • CMPivot n’a pas l'opérateur "not like".
    • CMPivot ne parvient pas à exécuter un script PowerShell qui contient une commande pour récupérer une entrée de registre si la valeur de registre contient un NULL.

     

    Pour installer la mise à jour, rendez-vous dans la partie Updates and Servicing de la console d’administration.

      

    Plus d’informations sur la KB4346645 : Update for System Center Configuration Manager version 1806, first wave

    • 2/9/2018

    [Windows 10 1803] Vous avez des problèmes pour l’enregistrement/renouvellement de certificats Machine ? Voici la solution

    Depuis quelques semaines, on voit apparaître des messages sur les différentes communautés à propos d’un problème pour l’enregistrement ou le renouvellement de certificats Machine avec Windows 10 1803.

    Le problème survient si vous n’avez pas activé Windows Defender Credential Guard sur vos machines Windows 10 1803. Ceci ne concerne que les certificats machine.

    Tous les autres scénarios (Certificats utilisateurs) ou machines ayant Credential Guard ne sont pas concernées par ce problème.

    Dans ce cas de figure, Microsoft vient de publier un correctif permettant de résoudre ce problème : August 30, 2018—KB4346783 (OS Build 17134.254)

    La KB indique le problème suivant : Corrige un problème qui provoque l'échec de l’enregisterment ou du renouvellement du certificat d'ordinateur avec une erreur "Accès refusé" après l'installation de la mise à jour d'avril 2018. Ce problème se produit lorsque le processus du registre a un identifiant de processus (PID) inférieur à tous les autres processus à l'exception de SYSTEM.

     

    Plus d’informations sur un threat Reddit : https://www.reddit.com/r/SCCM/comments/9687cb/are_you_deploying_windows_10_1803_do_your/  

    • 2/9/2018

    [SCCM CB] La console reste bloquée lors de la reconnexion à connexion RDP

    Vous avez surement remarqué ce phénomène, la console d’administration de System Center Configuration Manager est figée lorsque vous vous reconnectez à une session RDP où la console a été laissée ouverte. Dans ce cas de figure, vous devez tuer le processus de la console pour pouvoir la relancer.

    Le problème a été identifié dans le .NET Framework et une mise à jour (actuellement en Preview) résout le problème. Cette dernière doit être installée sur la machine où la console est installée et où vous vous connectez en RDP.

    Under certain conditions, WPF applications (like SCCM) using WindowChromeWorker experience high CPU usage or hangs. [621651]

    Plus d’informations sur : https://blogs.msdn.microsoft.com/dotnet/2018/08/30/net-framework-august-2018-preview-of-quality-rollup/

    • 1/9/2018

    [SQL] Nouvelle version (Août 2018) de SQL Operations Studio

    Microsoft a publié une nouvelle version (Août 2018) de SQL Operations Studio. Pour rappel ces outils sont disponibles depuis Windows, macOS, et Linux pour permettre de gérer SQL Server, Azure SQL DB, et Azure SQL Data Warehouse.

    Cette version inclut les éléments suivants :

    • Arrivée de l’extension représentant l’assistant SQL Server Import.
    • L’extension Profiler supporte maintenant la gestion des sessions.
    • De nouvelles extensions communautaires avec First Responder Kit permettant de comprendre pourquoi un serveur SQL est lent.
    • Amélioration de l’expérience autour des chaines de connexion (connection strings)
    • Résolution de pas moins de 27 bugs.

    Plus d’informations : https://cloudblogs.microsoft.com/sqlserver/2018/08/30/the-august-release-of-sql-operations-studio-is-now-available/

    Télécharger SQL Operations Studio

    • 1/9/2018

    [SCCM] Une série de vidéos sous forme tutoriel pour le déploiement de système d’exploitation

    Steven Rachui (PFE Microsoft) a publié une série de vidéos sur le déploiement de système d’exploitation avec System Center Configuration Manager. Les vidéos partenet des éléments de base pour aller vers des éléments essentiels.

     

    Source : https://blogs.technet.microsoft.com/configurationmgr/2018/07/27/osd-video-tutorial-part-9-standalone-usmt/