Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

Outre Windows 10, Microsoft a aussi mis à disposition Windows Server 1709. Windows Server embrasse maintenant le concept as-a-Service déjà appliqué à Windows 10 et Office 365. On retrouve deux canaux de diffusions : Long-Term Servicing Channel (LTSC) et Semi-annual Channel. LTSC est l’équivalent des versions de Windows Server que l’on a connu jusqu’alors. Le canal Semi-annual Channel proposera deux versions par an, chacune supportée pour une durée de 18 mois. Ces versions seront publiées en Mars et Septembre de chaque année avec la nomenclature déjà connue AAMM (exemple 1803 pour Mars 2018).

Seuls Nano Server et Server Core font parti du cycle continu Semi-annual Channel. Microsoft recommande l’édition Server Core pour héberger des rôles d’infrastructure ou des conteneurs Nano Server ou plus généralement pour toute charge du Datacenter. C’est d’ailleurs les images qui sont utilisées comme image de base pour Azure ou Azure Stack.

Il n'est donc pas possible de mettre à jour Windows Server 2016 vers Windows Server 1709 puisque ce sont deux modèles de maintenance différents.

Windows Server 1709 n’est disponible qu’en deux éditions : Standard et Datacenter. Les clients qui utilisaient l’édition Essentials doivent se contenter de Windows Server 2016.

Windows Server 1709 comporte les nouveautés suivantes :

  • Nano pour les conteneurs est une priorité importante pour les clients. Microsoft a rendu Nano le plus efficace pour les images en réduisant la taille de plus de 80% (~195 MB) ainsi que le temps de démarrage. Ceci améliore la densité des conteneurs.
  • Nano ne comporte plus les rôles d’infrastructure. En lieu et place, Microsoft recommande l’utilisation de Server Core.
  • Le support natif des conteneurs et charges de travail Linux par Windows Server. On retrouvera donc l’extension des capacités d’isolation Hyper-V aux conteneurs Linux. Il ne sera plus nécessaire de déployer deux infrastructures de conteneurs différentes pour supporter des applications Windows et Linux.
  • Microsoft a porté Windows Subsystem for Linux (WSL) (ou Bash) sur Windows Server.
  • Le Load Balancing de machines virtuelles est amélioré avec la prise en compte du système et des applications afin d’assurer des performances d’application optimales.
  • Support de la mémoire Storage-class pour les machines virtuelles permettant la création des volumes d’accès direct formatés en NTFS sur des DIMMs non volatile.
  • La Mémoire Persistante Virtualisée (vPMEM) est possible par la création d’un fichier VHD (vhdmem) sur un volume en accès direct et en ajoutant un contrôleur vPMEM sur une machine virtuelle.
  • Support pour les conteneurs d’accéder aux volumes de données persistants localisés sur des Cluster Shared Volumes (CSV).
  • SMB Global Mapping : Support du mapping de partage de fichiers SMB sur une lettre de lecture à l’intérieur d’un conteneur.
  • Chiffrement réseau rapide de segments réseau sur des infrastructure Software-Defined Networking.
  • Les machines virtuelles protégées (Shielded VM) sont supportées pour Linux.
  • Suppression de SMBv1 et de l’authentification comme invité pour SMBv2.
  • La déduplication de données supporte maintenant ReFS.
  • Intégration de Remote Desktop Services avec Azure Active Directory pour pouvoir bénéficier de l’accès conditionnel, de l’authentification à facteurs multiples, etc.
  • De nouvelles fonctionnalités pour Docker.
  • Chiffrement du réseau virtuel permettant le chiffrement du trafic entre machines virtuelles qui communiquent au travers d’un réseau virtuel.

Windows Server 1709 ne comporte pas Storage Spaces Direct car elle n’a pas atteint le niveau de validation adéquat. Et il n’est d’ailleurs pas possible d’exécuter cette version du système sur une infrastructure Storage Spaces Direct de Windows Server 2016.

Plus d’informations sur les nouveautés.

Lire une FAQ.

Vous pouvez télécharger cette version depuis le portail MVLS ou pour les abonnements MSDN depuis le site Visual Studio. Les images sont aussi disponibles depuis l’Azure MarketPlace.

Pour obtenir une version d’évaluation de Windows Server 1709, Microsoft recommande l’utilisation du programme Windows Insiders.

Facebook Like
Anonymous