Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

Je vous en avais parlé à l’époque, On retrouve des mises à jour de la pile de maintenance qui viennent mettre à jour les composants servant aux mises à jour du système. Ces mises à jour Servicing Stack Update (SSU) doivent être passées avant les mises à jour cumulatives (LCUs). Les entreprises avaient tendance parfois à oublier de déployer les SSUs bloquant ainsi le déploiement des mises à jour cumulatives. Microsoft avait annoncé un travail visant à créer un seul package contenant à la fois la mise à jour de pile de maintenance (SSU) et la mise à jour cumulative (LCU), il y a quelques mois. Ceci a été mis en application pour plusieurs versions de Windows. Aujourd’hui, Microsoft étend ceci à Windows 10 1809, Windows Server 2019, et Windows 10 1909. Les mises à jour sont pour l’instant accessible dans la catégorie WSUS Windows Insider Pre-Release mais elles devraient être intégrée dans les prochains mois.

 

Microsoft élimine des dépendances régulières des Cumulative Updates sur des mises à jour SSU. Néanmoins, cela créé une dépendance des mises à jour cumulatives sur la première mise à jour cumulative qui introduit ce mécanisme. Cela a été le cas en mai dernier avec certaines versions de Windows 10 concernées. Pour les entreprises qui suivent les mises à jour cumulatives mensuelles mois par mois, il n’y a pas eu d’impacts mais pour certaines, il est devenu impossible de déployer les mises à jour récentes car elles n’avaient pas installé la mise à jour cumulative de mai. Cela a été lorsque les entreprises utilisaient l’option de remplacement des mises à jour (supersedence updates) de Microsoft Endpoint Configuration Manager.

Outre cette problématique, cela a eu un impact pour l’installation de nouvelles machines utilisant un niveau de mise à jour très ancien. Ces machines n’avaient pas accès au correctif cumulatif de mai et ne se voyait pas proposer la mise à jour cumulative de juillet ou août par exemple.

Pour répondre à ce besoin, Microsoft publie une mise à jour de pile de maintenance (SSU) autonome qui peut être appliquée sur toutes les machines qui n’auraient pas installé la mise à jour cumulative de mai.

Pour les entreprises qui avaient changé les délais de leur règle de remplacement (supersedence rules) dans Microsoft Endpoint Configuration Manager afin de conserver le correctif cumulatif de mai, vous pouvez revenir à vos valeurs historiques.

Plus d’informations sur : Simplified deployment of Windows servicing stack updates: what's new - Microsoft Tech Community

Facebook Like
Anonymous