Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

[SCCM] System Center Configuration Manager 1606 est disponible !

Microsoft vient de mettre à disposition la version finale de System Center Configuration Manager 1606. Ce sont plus de 16000 entreprises et 30 millions de périphériques qui sont passés à Configuration Manager Current Branch. ConfigMgr a subi une refonte de sa structure pour permettre des mises à jour aisées de la même façon que l’on peut le voir avec Windows 10. C’est pourquoi la fonctionnalité Updates and Servicing (nom de code Easy Setup) a été introduite. Vous devez donc utiliser cette dernière pour mettre votre site System Center Configuration Manager 1511 ou 1602. Si vous utilisez System Center 2012 Configuration Manager, vous devez mettre à jour votre site vers System Center Configuration Manager 1511 avant de pouvoir passer à cette version.

Cette nouvelle version apporte notamment le support de Windows 10 Anniversary Update (1607).

System Center Configuration Manager 1606 comprend les nouveautés suivantes :

Administration :

  • Support de Solaris 10, CentOS 7 et Ubuntu 14.04
  • Amélioration de la fonctionnalité Updates and Servicing avec des informations de dépannage, de nouvelles options, un nettoyage des mises à jour après application.
  • Une option Pre-Release Features fait son apparition dans les paramètres de la hiérarchie pour pouvoir utiliser les fonctionnalités en Pre-Release introduite dans la version de production. A noter que cette option ne transforme pas votre infrastructure pour la passer dans le canal de Technical Preview mais vous permet simplement d’utiliser quelques fonctionnalités en Preview.
  • Des raccourcis d’accessibilité permettent de changer les vues de la console en entrant la première lettre du nom du nœud.
  • [PreRelease] Un connecteur OMS permet d’interconnecter la suite avec votre infrastructure Configuration Manager. On retrouve ainsi les collections visibles dans OMS.
  • Support de la configuration de la taille du cache en utilisant les stratégies du client.
  • La gestion des périphériques mobiles de manière On-Premises permet l’utilisation de plusieurs Device Management Points pour les périphériques équipés de Windows 10 1607. Ceci permet d’apporter un scénario de haute disponibilité quand un des Device Management Point devient inaccessible.
  • Nouvelle expérience pour les actions à distance avec une agrégation de l’action retrait/effacement.
  • Changement dans les dénominations :
    • Microsoft Passport for Work devient Windows Hello for Business.
    • Enterprise data protection devient Windows Information Protection.

Gestion des Applications :

  • Gestion des applications hors lignes présentes dans le Windows Store for Business de manière à synchroniser le catalogue et à les télécharger pour les déployer.
  • Amélioration de l’intégration avec le programme Apple Volume Purchase Program (VPP) en revoyant notamment le workflow.

Amélioration de l’interface du nouveau Software Center afin de :

  • Combiner les nœuds Installation Status et Installed Software.
  • A contrario, les déploiements de mises à jour, de systèmes d’exploitation et d’applications ont été séparés en plusieurs onglets.
  • Il est possible d’installer toutes les mises à jour via un bouton Install All.

Mises à jour logicielles :

  • Des paramétrages du client permettent de configurer l’agent du client Office 365 de manière à le faire communiquer avec le client SCCM.
  • Changement manuel du client vers un nouveau Software Update Point via les notifications clientes.
  • Des options Update and Restart et Update and Shutdown sont disponibles directement depuis les options d’alimentation dans Windows 10 après l’installation de mises à jour.

Déploiement de systèmes d’exploitation :

  • Une option Evaluate software updates from cached scan results permet de faire une analyse complète des mises à jour au lieu d’utiliser les résultats d’analyse en cache.
  • Une variable SMSTSSoftwareUpdateScanTimeout est disponible pour permettre de contrôler le timeout d’analyse (30 minutes par défaut) des mises à jour logiciels avec la tâche Install Software Updates.
  • La variable OSDPreserveDriveLetter a été dépréciée. Dans cette version, ConfigMgr détermine la meilleure lettre de disque à utiliser (C:\ en général) pour installer le système.
  • Vous pouvez maintenant personnaliser la taille de la fenêtre TFTP RamDisk pour les points de distribution. Ceci permet d’éviter des problèmes de téléchargement de l’image de démarrage.
  • Amélioration de la tâche Prepare ConfigMgr Client for Capture afin de supprimer complétement le client Configuration Manager au lieu de simplement retirer les informations de clé. Ceci constitue une grande avancée dans le processus de création d’une image de référence notamment avec le changement fréquent des versions du client.

Conformité des paramétrages :

  • Un nouveau paramétrage Allow Smart Lock and other trust agents pour Android permet de contrôler la fonctionnalité Smart Lock pour les périphériques compatibles.

Contrôle à distance :

  • Vous pouvez au travers des paramétrages client Remote Tools, limiter l’accès au presse papiers partagé dans la session du contrôle à distance. Quand l’option est activée, l’utilisateur final qui partage la session doit explicitement autoriser le technicien avant qu’il ne puisse transférer des fichiers.

 Gestion et protection des périphériques :

  • Support de la fonctionnalité iOS Activation Lock pour activer ou outrepasser la fonctionnalité.
  • Support du service Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP) permettant aux entreprises de détecter, investiguer et répondre aux attaques avancées sur le réseau. Configuration Manager permet de faciliter la mise en œuvre et la supervision des clients Windows 10. Cette fonctionnalité requiert Windows 10 1607.
  • Catégorisation automatique des périphériques moderne dans des collections. L’utilisateur est invité à spécifier une catégorie de périphérique lors de l’enregistrement de son périphérique dans Microsoft Intune. Cette catégorie est ensuite utilisée pour ajouter automatiquement le périphérique dans des collections.
  • Vous pouvez pré-déclarer des périphériques d’entreprise avec le numéro IMEI ou le numéro de série iOS.
  • Les périphériques Windows 10 Desktop peuvent être effacés complétement (réinitialisation usine).
  • Vous pouvez créer des objets de configuration pour déployer des stratégies de protection des données d’entreprise avec le niveau de protection, les applications protégées, et où trouver les données d’entreprise.
  • Possibilité d’utiliser Device Health Attestation sur des systèmes Windows 10 (Preview) en mode On-Premises en lieu et place du service dans le Cloud.

En outre, Microsoft a aussi corrigé pas moins de 3408 bugs et amélioration de performance et fiabilité.

Plus d’informations sur cette version :

Pour obtenir les éléments relatifs au processus de mise à jour : https://technet.microsoft.com/en-us/library/mt607046.aspx

Facebook Like
Anonymous