Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

Microsoft a publié la liste des changements importants apportés par Microsoft Endpoint Configuration Manager 2002. La liste est non exhaustive. On retrouve :

Client

  • Le processus de mise à niveau automatique du client ne limite pas, comme prévu, le trafic aux Management Point à l'intérieur d'un groupe de limites défini.

Cloud Services

  • Si vous créez une connexion à un service Azure, et que vous réglez l'environnement Azure sur le Government Cloud, les propriétés de la connexion montrent l'environnement comme étant le Cloud public Azure. Ce problème n'est qu'un problème d'affichage dans la console, le service est toujours dans le Government Cloud.

Systèmes de site

  • Sur les serveurs dont les journaux d'événements contiennent de nombreux événements, le SiteHealthMonitor.log enregistre des interruptions répétées.
  • L'installation du client push échoue si un site secondaire est défini dans la section "Assigned Site" d'un groupe limite pour l'attribution des sites.
  • Les instructions SQL pour le composant SMS_DATABASE_NOTIFICATION_MONITOR (smsdbmon) peuvent entraîner un blocage dans un site actif avec plusieurs fournisseurs de SMS installés. L'une des erreurs suivantes, ou les deux, peuvent être enregistrées dans le fichier smsdbmon.log.
  1. *** [23000][547][Microsoft][SQL Server Native Client 11.0][SQL Server]The INSERT statement conflicted with the FOREIGN KEY constraint "ProviderNotificationTracking_ProviderNotifications_FK". The conflict occurred in database "CM_{sitecode}", table "dbo.ProviderNotifications", column 'RecordID'. : spNotifyProvider
  2. *** [40001][1205][Microsoft][SQL Server Native Client 11.0][SQL Server]Transaction (Process ID 101) was deadlocked on lock resources with another process and has been chosen as the deadlock victim. Rerun the transaction. : spNotifyProvider

*** Deadlock detected, retrying the statement

 

Le déploiement de système d’exploitation

  • Les ordinateurs clients peuvent se voir présenter la console de restauration BitLocker lorsqu'ils tentent de démarrer dans un environnement PXE. Cela se produit si la carte d'interface réseau (NIC) est la première dans l'ordre de démarrage.
  • La fenêtre de progression de l'installation pour une séquence de tâches de mise à niveau du système d'exploitation ne se met pas à jour. Cela se produit si la séquence de tâches se déroule à nouveau après un échec antérieur. Une erreur ressemblant à ce qui suit est enregistrée dans le fichier smsts.log. Notez que l'installation n'est pas affectée par ce problème, seulement la fenêtre de progression : Could not read Windows Setup progress regkey value ‘SetupProgress’ at ‘HKLM\SYSTEM\Setup\MoSetup\Volatile’. Stopping UI progress. (0x800703fa)

Inventaires

  • Les données d'inventaire du matériel de la classe CCM_OperatingSystemExtended cessent de faire l'objet de rapports après le déploiement de l'agent de gestion BitLocker. Cela peut affecter l'adhésion aux collections de périphériques pour les clients utilisant l'agent Microsoft BitLocker Administration and Monitoring (MBAM).

Reporting et Data Warehouse

  • La description du rapport Compliance 2 – Specific software update report est mise à jour pour indiquer que l'ensemble des résultats est limité à 500 éléments.
  • Les rapports ne sont pas publiés lorsqu'un proxy est configuré pour le site et que le reporting services point utilise le port 443. Les erreurs ressemblant à ce qui suit sont répétées dans le fichier srsrp.log.

(!) SRS not detected as running

STATMSG: ID=7403 SEV=E LEV=M SOURCE="SMS Server" COMP="SMS_SRS_REPORTING_POINT"...

Failures reported during periodic health check by the SRS Server {server_name}

...

The underlying connection was closed: An unexpected error occurred on a send.

  • Le rapport BitLocker Computer Compliance Report n'indique pas les informations sur les détails des périphériques conformes lorsqu'il y a au moins un dispositif non conforme dans l'environnement.
  • Les mises à jour Office 365 Monthly Channel sont incorrectement classées dans la catégorie "Autres" dans la section des canaux clients d'Office 365 du tableau de bord de gestion des clients.

Console d’administration

  • La valeur de filtre par défaut pour la vue Date Released dans la vue All Software Updates est maintenant " is on or after" au lieu de " is on or before".
  • Les colonnes non par défaut ajoutées à la console ne persistent pas après un redémarrage de la console.
  • Le tableau des critères de réussite indique "NaN%" au lieu de "0,0%" pour un rapport d'état de déploiement graduel (Phased Deployment) lorsque les ressources totales sont nulles.
  • La partie " Windows 10 Usage" du tableau de bord de Windows 10 Servicing n'est pas cliquable dans la console.
  • Une erreur d'exception non gérée .NET Framework est générée lorsque plusieurs groupes de mise à jour de logiciels sont sélectionnés et que l'option "Create Phased Deployment" est choisie. Notez que cette option ne devrait pas être disponible lorsque plusieurs groupes sont sélectionnés.
  • De nombreuses améliorations sont apportées à la console afin d'améliorer le tri, la recherche et l'affichage des données.
  • La console se ferme de manière inattendue lorsqu'on essaie d'accéder à un dossier enfant de la collection de périphériques contenant de nombreux objets.
  • Le raccourci clavier Ctrl+V ne fonctionne pas pour coller les adresses MAC dans la fenêtre Duplicate Hardware Identifiers de la console.
  • La console se ferme de manière inattendue lors de l'ouverture de la fenêtre Propriétés du Provisioning Device pour un nouvel objet.
  • La console peut se bloquer pendant 10-15 secondes toutes les 5-10 minutes si le service d'administration n'est pas installé. Les erreurs ressemblant à ce qui suit sont enregistrées dans le fichier SmsAdminUI.log
    System.Net.WebException: Unable to connect to the remote server
    Failed to get a response for OData query: v1.0/ConsoleUsageData/AdminService.UpdateConsoleHeartbeat.

 

Distribution logiciels et gestion du contenu

  • Le contenu ne peut pas être téléchargé à partir d'un Cloud Distribution Point si le protocole TLS 1.2 est appliqué sur la Cloud Management Gateway. Les erreurs ressemblant à ce qui suit sont enregistrées dans le DataTransferService.log.
    https://{content_url} failed with 400
    Successfully queued event on HTTP/HTTPS failure for server '{cloud distribution points}'.
    Error sending DAV request. HTTP code 400, status 'Bad Request'
    GetDirectoryList_HTTP('https://{content_url}') failed with code 0x87d0027e.
    Error retrieving manifest (0x87d0027e).
  • Un Pull Distribution Point ne peut pas télécharger les package du client ConfigMgr (y compris les paquets de mise à niveau et les packages de pilotes) lorsque la source est un Cloud Distribution Point.

 

Gestion des mises à jour logicielles

  • Les modèles de déploiements ne préservent pas les paramétrages de démarrage ou les packages de déplouement..
  • Une règle de déploiement automatique (ADR) ne s'exécute pas si l'une de ses collections cibles est supprimée de la console.
  • La deadline de déploiement d'une règle de déploiement automatique ne peut pas être modifiée en "dès que possible" si une autre deadline a été précédemment sélectionnée.
  • Dans certains cas, les règles de déploiement de mise à jour de logiciel ne peuvent pas être créées ou mises à jour. Les erreurs ressemblant à ce qui suit sont enregistrées dans le fichier objreplmgr.log.

[SQL Server Native Client 11.0][SQL Server]String or binary data would be truncated.

:DMP_FetchClientAgentPolicies

  • Les changements de statut de conformité des mises à jour de logiciels ne peuvent pas être répliqués d'un site prilaire vers le CAS si les sites utilisent Microsoft SQL Server 2017.
  • Les ordinateurs clients reçoivent des mises à niveau des fonctionnalités Windows de manière répétée, ce qui entraîne de multiples redémarrages. Cela se produit lorsque plusieurs mises à jour de fonctionnalités applicables sont déployées avec la même affectation.

PowerShell

  • Le cmdlet New-CMTSRule PowerShell ne parvient pas à créer une séquence de tâches et renvoie une erreur ressemblant à ce qui suit : New-CMTSRule : Cannot validate argument on parameter 'ReferencedVariableName'. System.Management.Automation.ValidationMetadataException
  • Le script PowerShell InstallMBAMWebsites.ps1 ne fonctionne pas dans un environnement avec un espace de noms disjoint. Une erreur ressemblant à ce qui suit est renvoyée : Set-MachineUserOnSql : Unable to get machine’s domain name

 

Support Center et SDK

  • Support Center est mis à jour pour collecter tous les fichiers .ETL de \Windows\Logs\WindowsUpdate pour aider à résoudre les problèmes avec Microsoft Update.
  • La méthode Discover de la classe ConfigMgrDataDiscoveryRecordMessage du SDK de messagerie client renvoie des informations précises sur la version de Windows.
  • L'outil One Trace de Support Center est mis à jour pour ouvrir un ensemble de fichiers journaux du client basés sur des caractéristiques prédéfinies, comme les mises à jour de logiciels, la gestion des applications, etc.
  • Les entrées du journal affichées dans One Trace sont désormais surlignées en jaune pour les avertissements et en rouge pour les erreurs.

 

En outre, les correctifs suivants sont inclus :

  • KB4537079: Update Rollup for Microsoft Endpoint Configuration Manager current branch, version 1910
  • KB4552181: Content distribution stalls in Configuration Manager current branch, version 1910
  • KB4552430: Third-party update category synchronization resets to default in Configuration Manager

 

Plus d’informations sur la KB4556203 Summary of changes in Microsoft Endpoint Configuration Manager current branch, version 2002

Facebook Like
Anonymous