Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

Pourquoi Microsoft Edge (Chromium) a toutes ses chance de se positionner comme un navigateur d’entreprise ?

Alors certains diront que c’est une nième tentative de la part de Microsoft pour reprendre des parts de marché sur les navigateurs web. Il n’empêche que Microsoft Edge avec le moteur Chromium (comprendre le moteur de rendu graphique développé pour Chrome), a toutes les cartes en main pour conquérir le marché. Je ne m’attarderais pas sur les fonctionnalités standards, basiques et utilisateurs finaux mais voici un aperçu :

  • Un moteur graphique qui a fait ses preuves et reconnu des utilisateurs pour sa rapidité et sa sécurité
  • La capacité d’utiliser des extensions déjà disponibles sur Chrome
  • Des fonctionnalités intéressantes déjà proposées dans l’ancienne version d’Edge
  • Une intégration étroite et puissante avec Windows 10
  • Un navigateur cross-plateforme : macOS, Android et iOS

L’objet de ce billet est plutôt de parler des fonctionnalités annoncées pour les entreprises. On retrouve notamment :

  • Microsoft va offrir le mode Internet Explorer (déjà connu de Microsoft Edge ancienne génération). La différence est qu’il sera complétement intégré à Microsoft Edge (Chromium). Contrairement à son prédécesseur, il ne nécessitera plus d’IE 11 et l’expérience utilisateur sera totalement intégrée. La page devant s’exécuté en mode IE, s’ouvrir dans Microsoft Edge comme un onglet classique. L’entreprise définira la liste des sites d’entreprise comme auparavant.
  • Microsoft Edge va offrir des capacités de configuration uniques avec bien entendu les modèles d’administration (ADMX) pour configurer le navigateur par stratégies de groupe (GPO) mais aussi une intégration avec les outils de MDM tels que Microsoft Intune pour configurer l’ensemble des paramétrages avec ces derniers.
  • Outre ces capacités de configuration, Microsoft va aussi intégrer les capacités de déploiement et de gestion à Microsoft Intune et System Center Configuration Manager pour contrôler le déploiement et les mises à jour. Ceci inclut la capacité de définir des rings, de mettre en pause les déploiements etc.
  • C’est sur la sécurité où Microsoft va le plus miser avec :
    • La capacité d’exécuter Microsoft Edge (Chromium) dans un conteneur avec Windows Defender Application Guard pour protéger le système des menaces extérieurs (fichiers, code malveillant, etc.)
    • Intégrer Microsoft Defender SmartScreen pour la validation des sites (phishing, etc.) et des fichiers téléchargés vis-à-vis du Cloud et de chambres de détonation.
    • Intégrer l’accès conditionnel d’Azure Active Directory
    • Intégrer le Framework Microsoft Information Protection pour protéger les données d’entreprise avec Windows Information Protection et Azure Information Protection.
  • L’utilisateur va pouvoir se connecter avec son compte Azure Active Directory pour synchroniser ses paramétrages, ses favoris et toutes les personnalisations à travers tous les périphériques (Windows ou macOS, etc.). Cette fonctionnalité apportera aussi le Single Sign-On pour les sites d’entreprise.
  • L’entreprise va pouvoir gérer la protection de la vie privée de l’utilisateur avec la fonction tracking prevention.
  • Microsoft va intégrer sur un onglet d’une nouvelle page, les informations importantes et le contenu recommandé de l’entreprise (Office 365, etc.) pour permettre de mettre en avant un document ou une collaboration. Ceci est similaire à la page actuelle qui propose des news et des sites mais focalisée sur du contenu personnel.
  • Enfin, Microsoft va proposer un support natif de l’intégration de Microsoft Search avec Bing pour permettre de proposer du contenu d’entreprise dans la recherche effectuée par l’utilisateur dans son navigateur.

 

Plus d’informations sur : The next version of Microsoft Edge: Enterprise evaluation and roadmap

Facebook Like
Anonymous