Jean-Sébastien DUCHENE Blog's

Actualité, Tips, Articles sur l'ensemble des Technologies Microsoft (SCCM/SMS, EMS, Microsoft Intune, Microsoft Azure, Windows 10, SCOM, MDOP...)

Gartner a publié le résultat de l’étude 2020 sur l’Access Management. Microsoft est toujours leader (depuis 4 ans) mais est passé devant Ping Identity et Okta avec une nette avance.

Parmi les forces :

  • Microsoft a bénéficié d'une augmentation de l'activité de travail à distance sous l'effet de la crise sanitaire mondiale, certains de ses services Azure enregistrant une forte croissance à deux chiffres mois après mois. Cela lui a permis d'augmenter ses notes déjà élevées en matière de viabilité globale.
  • Azure AD Premium comprend l'accès conditionnel, une pierre angulaire et adaptative très populaire et très utilisée. L'année dernière, Microsoft a ajouté un mode Audit Only, qui est devenu populaire auprès des clients.
  • Microsoft a simplifié la tarification de son offre B2C, en passant à un modèle d'utilisateurs authentifiés mensuels (MAU), sans frais pour les 50 000 premières identités externes. La tarification globale analysée pour les différents scénarios de cette étude est inférieure à la moyenne du marché.
  • Microsoft est l'un des fournisseurs qui démontre non seulement qu'il respecte la norme WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) pour des raisons de conformité, mais aussi qu'il est soucieux d'offrir une expérience positive forte aux personnes handicapées.

Parmi les faiblesses :

  • Le licensing d'Azure AD est conçu de manière à ce que les fonctionnalités soient "groupées", ce qui signifie que les modules ne peuvent pas être acquis individuellement. Les entreprises doivent passer à un forfait d'abonnement plus coûteux pour pouvoir accéder à des fonctionnalités plus avancées d'Azure AD.
  • L'expérience CIAM fait encore défaut, par rapport à d'autres leaders du marché, et la plupart des fonctions B2B et B2C sont proposées à des tenants distincts.
  • La fonctionnalité de gestion des sessions dans Azure continue également à être moins mature que le marché, manquant de granularité application par application et d'autres contrôles. Microsoft parie sur l'adoption du protocole d'évaluation de l'accès continu (CAEP) pour résoudre ce problème ; cependant, ce protocole est nouveau, et l'adoption n’est pas gagnée.
  • Les interfaces programmatiques Azure AD sont limitées à GraphAPI.

Vous pouvez accéder au rapport sur : Gartner Reprint

Source : Microsoft Azure Active Directory again a “Leader” in Gartner Magic Quadrant for Access Management - Microsoft Security

Facebook Like
Anonymous