Yannick Plavonil's blog

Actualités et guides sur les outils de déploiement Microsoft
  • Personnaliser le profil utilisateur par défaut avec CopyProfile

    Introduction

    Pour personnaliser un profil utilisateur par défaut sur Windows 7 ou Windows Server 2008 R2, il faut d'abord personnaliser le profil administrateur par défaut. Ensuite, le profil du compte administrateur doit être copié dans le dossier de partage approprié pour que ce profil devienne le profil par défaut pour tous les nouveaux comptes utilisateurs.

    Présentation

    Vous pouvez personnaliser le profil utilisateur par défaut en utilisant le paramètre CopyProfile dans un fichier de réponse Unattend.xml qui est transmis à l'outil Sysprep. À l’aide de l’outil WSIM, configurez votre fichier: Mettre Microsoft-Windows-Shell-Setup\CopyProfile à True dans la phase specialize.

    Exemple d’une partie d’un fichier Unattend.xml

    <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
    <unattend xmlns="urn:schemas-microsoft-com:unattend">
        <settings pass="specialize">
            <component name="Microsoft-Windows-Shell-Setup" processorArchitecture="amd64" publicKeyToken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionScope="nonSxS" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/WMIConfig/2002/State" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance">
                <CopyProfile>true</CopyProfile>
            </component>
        </settings>
        <cpi:offlineImage cpi:source="catalog:d:/technet/windows 7/en_windows_7_enterprise_x64/sources/install_windows 7 enterprise.clg" xmlns:cpi="urn:schemas-microsoft-com:cpi" />
    </unattend>

    L’utilisation de CopyProfile dépend comment l’image est créée et déployée. En voici quelques exemples avec les outils Microsoft:

    Méthode 1: Création manuelle de l’image

    Voici la procédure lorsqu’on créé l’image manuellement, mais si cette procédure n’est pas recommandée.

    1. Installer Windows 7 sur une machine. (sans mettre de copyprofile dans le fichier de réponse si vous en utilisez à l’installation)
    2. En tant qu’administrateur local, personnalisez les paramètres. (supprimez les autres comptes existants)
    3. Créer un fichier de réponse C:\windows\system32\sysprep\unattend.xml qui contient au minimum la configuration Microsoft-Windows-Shell-Setup | CopyProfile à True. Par défaut l’outil sysprep cherche pour le fichier unattend.xml dans ce dossier.
    4. Exécutez la commande %windir%\system32\sysprep\sysprep.exe /generalize /oobe /shutdown

    Si vous utilisez System Center Config Manager pour déployer l’image, il n’est pas nécessaire de remettre un CopyProfile dans le fichier de réponse du déploiement.

    Méthode 2: Utiliser MDT 210 pour capturer et déployer l’image

    En utilisant MDT 2010 pour la capture, il faut savoir déjà que le dossier Windows\Panther n’est pas sauvegardé. Alors si vous avez l’intention de déployer cette image capturée avec imagex, WDS ou autre, le paramètre CopyProfile ne sera pas exécuté. Vaut mieux capturer l’image avec imagex si vous n’utilisez pas MDT 2010 pour déployer cette image. Ensuite, à savoir que MDT utilise l’installer setup.exe pour déployer l’image et non imagex.

    1. Sur votre machine Windows 7, connecté en tant qu’administrateur local, personnalisez les paramètres. (supprimez les autres comptes existants)
    2. Créez une Task Sequence Sysprep and Capture
    3. Capturer votre image de référence
    4. Importer votre image capturée en utilisant l’assistant dans le Deployment Workbench
    5. Créez une Task Sequence pour déployer votre image.
    6. Dans les propriétés de cette Task Sequence > onglet OS info > cliquez sur Edit unattend.xml et mettre ensuite CopyProfile à True.

    copyprofile

    La meilleure pratique serait bien sûr de faire tout cela automatiquement. Vous pouvez prendre exemple sur mon article concernant la création d’une image de référence avec MDT 2010 pour installer, configurer, et capturer cette image sans la moindre intervention. J’utilise quelques scripts et fichiers de registre pour faire toutes les modifications dans le compte administrateur que MDT utilise. Tout est possible avec des scripts.

    Méthode 3: Utiliser MDT 2010 pour la capture et SCCM pour déployer l’image

    1. Sur votre machine Windows 7, connecté en tant qu’administrateur local, personnalisez les paramètres. (supprimez les autres comptes existants)
    2. Créez une Task Sequence Sysprep and Capture
    3. Capturer votre image de référence
    4. Importer votre image dans SCCM
    5. Modifier votre fichier de réponse que vous utilisez pour le déploiement en ajoutant le CopyProfile à True. Si vous n’en avez pas, simplement copiez ceci en prenant compte de l’architecture amd64 pour 64 bit et x86 pour 32 bit:

      <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>
      <unattend xmlns="urn:schemas-microsoft-com:unattend">
          <settings pass="specialize">
              <component name="Microsoft-Windows-Shell-Setup" processorArchitecture="amd64" publicKeyToken="31bf3856ad364e35" language="neutral" versionScope="nonSxS" xmlns:wcm="http://schemas.microsoft.com/WMIConfig/2002/State" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance">
                  <CopyProfile>true</CopyProfile>
              </component>
          </settings>
          <cpi:offlineImage cpi:source="catalog:d:/technet/windows 7/en_windows_7_enterprise_x64/sources/install_windows 7 enterprise.clg" xmlns:cpi="urn:schemas-microsoft-com:cpi" />
      </unattend>

      Faire la suite uniquement si vous créez le fichier de réponse.
    6. Créez un package dans SCCM qui contient votre fichier de réponse.
    7. Modifier les propriétés dans votre Task Sequence > Apply Operating System > section “Use an unattended or sysprep answer file for custom installation” > précisez votre fichier.

    Limitations et remarques

    Ça serait merveilleux si tout fonctionnait automatiquement, mais il y a quand même quelques limitations, d’où l’utilisation de scripts personnalisés pour certaines taches. Il faut toujours faire des tests et adaptez votre besoin. Voici quelques remarques:

    • Le CopyProfile est la seule méthode supportée pour personnaliser le profil par défaut.
    • Tous les changements effectués en tant qu’administrateur local ne sont pas récupérés.
    • Pour les paramètres qui ne sont pas récupérés, voir Référence sur les stratégies de groupe pour Windows.
    • Voir les Paramètres de stratégie de groupe pour le menu Démarrer et la barre des tâches.
    • Il faut scripter les autres changements non pris en compte.
    • Il n’y à pas d’informations officielles qui permettent de savoir ce qui est ou pas sauvegardé.
    • Le CopyProfile tient compte de la date de modification et pour éviter qu’il prenne le mauvais compte comme référence c’est pourquoi il est recommandé d’avoir que le compte administrateur sur la machine de référence
    • Il ne faut pas utiliser un compte de domaine car sysprep retire la machine du domaine et effacera le compte du domaine.
    • Pour vérifier si le CopyProfile à fonctionné correctement et savoir quel compte de référence a été utilisé, vous pouvez voir le fichier de log dans Windows\Panther\UnattendGC\Setupact.log. http://support.microsoft.com/kb/2101557/
    • Ne pas faire l’erreur fréquente d’utiliser le CopyProfile pour installer l’image de référence, car cela entraine des problèmes avec les thèmes, aéro et d’autres…
    • Pour les TS, il est préférable d’utiliser les GPO pour configurer le bureau.

    Alternatives

    Les méthodes suivantes ne permettent pas de configurer le profil utilisateur par défaut. Toutefois, elles peuvent être utilisées pour obtenir le même résultat (de configurer les paramètres la première fois qu'un nouvel utilisateur se connecte). Et elles ont l'avantage supplémentaire d'être gérées de manière centralisée.

    GPO script d’ouverture de session locale ou domaine: Cette GPO peut être utilisée pour configurer les paramètres par défaut. Après son exécution, une entrée est inscrite dans le registre de l’utilisateur afin d’éviter qu’elle soit appliquée à chaque ouverture de session.

    Script local à l’ouverture de session définie dans la clé de registre RunOnce: Il ya plusieurs avantages à utiliser un script dans la clé de registre RunOnce de l’utilisateur par défaut. Cela évite complètement Sysprep et CopyProfile. Aussi, c’est très facile de maintenir un fichier de script pour des futures modifications de la même façon qu’on pourrait tout rétablir par défaut. Et très facile à déployer sur les machines en passant par la GPO. Microsoft a mis en ligne une procédure, http://support.microsoft.com/kb/284193/fr

    Préférences de stratégie de groupe: Les préférences de stratégie de groupe, qui constituent une nouveauté pour le système d’exploitation à partir de Windows Server 2008, comprennent plus de 20 nouvelles extensions de stratégie de groupe qui étendent la gamme de paramètres de stratégie configurables au sein d’un objet de stratégie de groupe. Voici une liste d’options disponibles:

    • Lecteurs réseau
    • Variables d’environnement
    • Ajout/Modification/Suppression des fichiers sur le système
    • Ajout/Modification/Suppression des dossiers
    • Configuration des fichiers .ini
    • Partages réseau
    • Configuration du registre
    • Raccourcis bureau
    • Sources ODBC
    • Options des dossiers
    • Bureau
    • Paramètres d’Internet Explorer
    • et bien d’autres

    Guide de mise en route sur les préférences de stratégie de groupe

    Vue d’ensemble sur les préférences de stratégie de groupe

    C’est simple et pratique. Les préférences sont de plus en plus utilisées car Microsoft simplifie une bonne partie du travail.

    Charger une ruche dans regedit: Une bonne vielle méthode, mais toujours utilisée. Cela consiste à modifier le NTUSER.DAT du profil par défaut. Soit on le fait manuellement ou on peut créer un script à utiliser pendant un déploiement. Exemple:

    rem Configuration du profil utilisateur par defaut 
    rem Charger la ruche
    reg load HKU\temp" "%USERPROFILE%\..\Default User\NTUSER.DAT"
    rem Désactive le son au logon
    reg add "HKU\temp\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Authentication\LogonUI\BootAnimation" /v DisableStartupSound /t REG_DWORD /d 1 /f
    rem Décharge la ruche
    reg unload "HKU\temp"

    Voilà, je pense avoir fait le tour des outils et des options à utiliser pour personnaliser le profil utilisateur.

    • 31/12/2010
  • Installation Windows 7 avec autounattend.xml

    Voici un tutoriel pas à pas sur la création d’un fichier de réponse autounattend.xml à utiliser lors de l’installation de Windows 7. Vous avez été nombreux à me demander des conseils dessus alors j’espère que chacun s’y retrouvera.

    Étape 1: Les prérequis

    Étape 2: Ouvrir votre image Windows 7 dans WISM

    Après avoir installé WAIK, il faut utiliser Windows System Image Manager (WSIM) pour créer le fichier de réponse.

    wsim

    Ensuite il faut ouvrir l’image Windows 7 ou un fichier catalogue. (dans mon exemple, j’ouvre le fichier install.wim de qui se trouve dans le dossier Sources à partir de mon image Windows 7 Enterprise)

    wsim2

    Note: Après avoir ouvert le fichier install.wim l’outil va créer un fichier catalogue s’il n’en existe pas un. Cela prend quelques minutes.

    Étape 3: Ajout des composants à un fichier de réponse

    On peut maintenant associer un fichier de réponse à notre image. Cliquer Fichier > “Creer un nouveau fichier” ou wism3
    Tout de suite, on peut voir deux dossiers “composants” et “packages” ce qui correspond au même dossier dans la section de l’image Windows choisi précédemment. Voir ce lien pour les étapes de configuration d’un programme d’installation de Windows.

    La liste des composants est longue et il est important de savoir à quelle étape les ajouter. Vous pouvez vous baser sur ce fichier comme référence. Je ne vais pas tout détailler, mais à vous de savoir ce qui vous intéresse.

    L’image suivante montre comment choisir le composant et l’ajouter à une étape.

    wism4

    Assurez-vous d’avoir ajouté ce qu’il faut pour obtenir un résultat comme l’image ci-dessous. Ceci est notre modèle de base.

    wism5

    Étape 4: Configuration des composants

    On va maintenant configurer les propriétés et paramètres de chaque composant. Mais avant de commencer, j’ai modifié ce fichier pour que la fenetre qui demande sur quelle partition installer Windows apparaisse.

    4.1 windowsPE

    Microsoft-Windows-International-Core-WinPE (Ajuster au besoin, ex: fr-CA pour French-Canada)

    InputLocale 040c:0000040c
    SystemLocale fr-FR
    UILanguage fr-FR
    UserLocale fr-FR

    Microsoft-Windows-International-Core-WinPE | SetupUILanguage

    UILanguage fr-FR
    WillShowUI OnError

    Microsoft-Windows-Setup | Display (Ajuster à votre résolution)

    HorizontalResolution 1920
    VerticalResolution 1080
    ColorDepth 32

    Microsoft-Windows-Setup | ImageInstall | OSImage | InstallFrom | MetaData

    Action AddListItem
    Key /IMAGE/INDEX
    Value 1

    Pour le paramètre “Key”, Vous pouvez utiliser /IMAGE/NAME et simplement entrer pour “Value” Windows 7 ULTIMATE. À vous de choisir, car cela indique quelle version de Windows à installer.

    Microsoft-Windows-Setup | UserData

    AcceptEula true

    Microsoft-Windows-Setup | UserData | ProductKey (Uniquement pour les clés Retail. Pour les clés MAK, c’est plus bas)

    Key xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx (laisser vide si vous avez une MAK)
    WillShowUI OnError

    4.2 specialize

    J’ai inséré le RunSynchronousCommand pour vous montrer comment exécuter certaines actions. Dans l’exemple, je désactive l’UAC.

    Microsoft-Windows-Deployment | RunSynchronous | RunSynchronousCommand

    Action AddListItem
    Description Desactive EnableLUA
    Order 1
    Path cmd /c reg add HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System /v EnableLUA /t REG_DWORD /d 0 /f

    Microsoft-Windows-Deployment | RunSynchronous | RunSynchronousCommand

    Action AddListItem
    Description ConsentPromptBehaviorAdmin
    Order 2
    Path cmd /c reg add HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System /v ConsentPromptBehaviorAdmin /t REG_DWORD /d 0 /f

    Pour désactiver la fonctionnalité “Windows Error Reporting”

    Microsoft-Windows-ErrorReportingCore

    DisableWER 1

    Configuration d’Internet Explorer. Je ne couvre pas tout, mais d’autres options peuvent vous intéresser.

    Microsoft-Windows-IE-InternetExplorer

    Home_Page http://www.bing.com
    DisableFirstRunWizard true
    SuggestedSitesEnabled false

    Je désactive maintenant le Remote Assistance. (je n’en ai vraiment pas besoin)

    Microsoft-Windows-RemoteAssistance-Exe

    fAllowToGetHelp false

    J’évite l’activation automatique

    Microsoft-Windows-Security-SPP-UX

    SkipAutoActivation true

    J’indique le nom de machine. les paramètres régionaux, la clé de Windows. Pour déterminer votre TimeZone, utilisez la commande tzutil /g

    Microsoft-Windows-Shell-Setup

    ComputerName PC001
    ShowWindowsLive false
    TimeZone Romance Standard Time
    ProductKey xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx (Uniquement les MAK ici)

    Pour ne pas faire parti du programme Windows Customer Experience Improvement Program (CEIP)

    Microsoft-Windows-SQMApi

    CEIPEnabled 0

    Pour désactiver la restauration système

    Microsoft-Windows-SystemRestore-Main

    DisableSR 1

    Pour activer le Remote Desktop (bureau à distance)

    Microsoft-Windows-TerminalServices-LocalSessionManager

    fDenyTSConnections false

    Pour configurer le Pare-Feu Windows et aussi autoriser le Remote Desktop

    Networking-MPSSVC-Svc

    DomainProfile_EnableFirewall false
    PrivateProfile_EnableFirewall false
    DomainProfile_DisableNotifications true
    PrivateProfile_DisableNotifications true

    Networking-MPSSVC-Svc | FirewallGroups | FirewallGroup

    Action AddListItem
    Active true
    Group Remote Desktop
    Key RemoteDesktop
    Profile all

    Pour désactiver Windows Defender, si toutefois vous utilisez un autre logiciel de sécurité

    Security-Malware-Windows-Defender

    DisableAntiSpyware true

    4.3 oobeSystem

    Microsoft-Windows-International-Core (Ajuster au besoin, ex: fr-CA pour French-Canada)

    InputLocale 040c:0000040c
    SystemLocale fr-FR
    UILanguage fr-FR
    UserLocale fr-FR

    Microsoft-Windows-Setup | Display (Ajuster à votre résolution)

    HorizontalResolution 1920
    VerticalResolution 1080
    ColorDepth 32
    DPI 96

    Microsoft-Windows-Setup | OOBE

    HideEULAPage true
    NetworkLocation Work
    ProtectYourPC 1
    HideWirelessSetupInOOBE true

    Ici, je vais créer un compte utilisateur et aussi définir son mot de passe. Avec ce fichier, c’est ce compte qui sera automatiquement ouvert après l’installation.

    Microsoft-Windows-Shell-Setup| UserAccounts | LocalAccounts | LocalAccount (mettre Administrators pour un système en anglais)

    DisplayName Toto
    Name Toto
    Group Administrateurs

    Microsoft-Windows-Shell-Setup| UserAccounts | LocalAccounts | LocalAccount | Password

    Value P@ssw0rd


    Effets visuels

    Microsoft-Windows-Shell-Setup | VisualEffects

    FontSmoothing ClearType

    Maintenant vous pouvez sauvegarder votre fichier sous le nom Autounattend.xml. Il faut le placer à la racine du média (DVD/USB) utilisé pour l’installation de Windows 7.

    Remarques:

    Si voulez voir la fenêtre qui demande le nom de la machine, ouvrez le fichier avec notepad et effacer la ligne   <ComputerName>PC001</ComputerName>

    Vous pouvez activer le compte Administrator dans la partie Speicalize > Microsoft-Windows-Deployment | RunSynchronous | RunSynchronousCommand avec la commande net user administrator /active:yes (administrateur pour un système fr) et ensuite configurer la partie oobeSystem > Microsoft-Windows-Shell-Setup| UserAccounts | LocalAccounts | LocalAccount pour rentrer les informations.

    Vous pouvez activer Windows automatiquement en mettant une action oobeSystem > Microsoft-Windows-Shell-Setup | FirstLogonCommands avec la ligne de commande cscript //b c:\windows\system32\slmgr.vbs /ato

    Voir le lien pour cette erreur: The unattend answer file contains an invalid product key.

    • 23/12/2010
  • customsettings–Applications obligatoires (MandatoryApplications) et facultatives (Applications)

    Vous pouvez sélectionner des applications à installer par défaut lors du déploiement LTI en utilisant les variables Applications ou MandatoryApplications. Mais quelle est la différence entre ces 2 variables ? La documentation ne vous apporte pas plus d’informations et il faut faire le test pour voir la différence.

    Les applications que vous activez par Applications001={guid} seront sélectionnées dans l’assistant de déploiement, mais l’utilisateur a le choix de la désactiver.

    Les applications que vous activez par MandatoryApplications001={guid} seront sélectionnées dans l’assistant de déploiement, et l’utilisateur ne pourra pas la désactiver.

    1. Pour commencer, il faut récupérer le GUID dans les propriétés de chaque application que vous désirez configurer.

    appguid

    2. Ensuite il faut ajouter les variables Applications ou MandatoryApplications dans le customsettings.ini

    mandatoryapp1

    Si vous voulez ajouter d’autres applications, il suffit d’incrémenter le suffixe comme Applications001, Applications002, ainsi de suite…

    Et voici ce que ça donne comme résultat lorsqu’on lance l’assistant de déploiement.
    mandatoryapp2

    Voir aussi ce lien pour configurer vos variables par Task Sequence avec MDT 2010

    • 20/12/2010
  • Contourner l’attente de la page FinalSummary avec MDT 2010 Update 1

    Depuis la mise à jour Update 1 de MDT 2010, il y a eu beaucoup de plaintes pour la longue attente de la page Final Summary. D’autres commençaient même à utiliser le système en pensant que tout était fini et qu’il s’agissait d’un bug ne voyant pas la fenêtre s’afficher.

    Avec l’update 1, MDT 2010 a besoin d’un peu plus de temps pour faire son cleanup. Si cela vous pose problème, je partage une solution toute simple que j’ai mis en place pour d’autres.

    Dans le fichier customsettings.ini, j’ai ajouté ces 2 propriétés:

    SkipFinalSummary=YES
    FinishAction=REBOOT

    Ceci va zapper la fenêtre “Final Summary” (à moins qu’il y ai une erreur) et va redémarrer la machine quand tout le processus de déploiement est terminé.

    Ensuite, il suffit d’informer vos ressources que tout est terminé lorsque la machine se trouve à l’écran d’utilisateur.

    • 18/12/2010
  • Relancer l’assistant de déploiment dans Windows PE

    Normalement pendant que vous êtes dans l’environnement Windows PE, vous pouvez appuyer sur F8 pour avoir l’invite de commande. C’est cette même invite de commande qui apparait lorsqu’il y a un problème et que l’assistant s’interrompt.

    Voilà aujourd’hui, un technicien voulait savoir comment relancer l’assistant de déploiement sans avoir à redémarrer le PC en Windows PE.

    Solution:

    Il faut juste exécuter wpeinit, qui va lire le fichier de réponse unattend.xml puis démarrer le script litetouch.wsf

    ou, le faire manuellement en tapant wscript.exe X:\Deploy\Scripts\LiteTouch.wsf

    • 14/12/2010
  • customsettings.ini–Ajouter un compte ou groupe en tant qu’administrateur local

    De la même façon qu’on utiliserait une GPO ou un script pour cela, il est possible avec MDT d’ajouter un compte utilisateur ou un groupe de sécurité du domaine en tant qu’administrateur local de la machine.  Il suffit de renseigner la variable “Administrators” dans le fichier customsettings.ini

    [Settings]
    Priority=Default

    [Default]
    OSInstall=Y
    SkipAppsOnUpgrade=NO
    SkipAdminPassword=YES
    Administrators001=RDG\NYC Help Desk Staff
    Administrators002=RDG\North America East Help Desk Staff
    PowerUsers001=RDG\User01
    PowerUsers002=RDG\User02

    La variable "Administrators” a un suffixe numérique (exemple Administrators001 ou Adminstrators002, ainsi de suite)

    Pour rappel, voici la ligne de commande

    net localgroup Administrators /add "RDG\NYC Help Desk Staff"

    • 11/12/2010
  • Déploiement et Administration de Windows 7–Astuces pour les professionnels IT

    Faites vous parti de ceux qui veulent personnaliser leur installation de Windows 7. Voici à nouveau un tour d’horizon sur les outils disponibles pour vous aidez à préparer, personaliser, déployer Windows 7.

    Voici une brève liste des personnalisations les plus fréquentes:

    • Configurer les paramètres régionaux, Clavier, Fuseau horaires
    • Ajouter les applications pendant le déploiement
    • Ajouter des drivers à vos images
    • Joindre votre machine au domaine
    • Migration des données des utilisateurs

    Voici une liste avec les outils Microsoft à télécharger qui vous sont nécessaire pour effectuer ces personnalisations.

    Microsoft Deployment Toolkit 2010 Update 1

    Un accélérateur de solution conçue pour le déploiement des systèmes d'exploitation et des applications. MDT 2010 amène un support pour le déploiement de Windows 7, Office 2010 et Windows Server 2008 R2, en plus des précédents systèmes tels que Windows Vista, Windows Server 2008, Windows Server 2003 et Windows XP. Voir le déploiement pas à pas de Windows 7 avec MDT 2010.

    Déployer Windows 7 avec MDT 2010, Partie 1 - Installation du serveur
    Déployer Windows 7 avec MDT 2010, Partie 2 – Creer une image référence Windows 7
    Déployer Windows 7 avec MDT 2010, Partie 3 – Déployer une image référence Windows 7
    Déployer Windows 7 avec MDT 2010, Partie 4 – Utilisation la base de donnée dans MDT

    Bien qu'il soit conçu pour supporter des déploiements de grande envergure, MDT 2010 peut très bien être utilisé aussi pour des petits projets de déploiement, ce qui en fait une ressource essentielle pour les organisations de toutes tailles.

    Windows Automated Installation Kit pour Windows 7

    Windows Automated Installation Kit (version 2) comprend une variété d’outils et de documentation pour vous aider à déployer Windows dans votre organisation. Il est nécessaire pour personnaliser vos déploiements. Il comprend les outils suivants :

    • Windows System Image Manager (Windows SIM), pour ouvrir les images Windows, crever un fichier de réponse, gérer les partages de distribution et les configurations.
    • Imagex, pour créer, capturer, modifier, et appliquer des images Windows.
    • Deployment Image Servicing and Management (DISM), applique les mises à jour, drivers, et les packs de langues.
    • Windows Preinstallation Environment (Windows PE), un environnement minimal utilisé pour déployer Windows. WAIK inclut plusieurs outils pour créer une image Windows PE personnalisée .
    • User State Migration Tool (USMT) permet la migration des données des utilisateurs d’une version Windows à une autre.

    Déploiement et Opérations

    Installation Windows 7 avec autounattend.xml
    Personnaliser le profil utilisateur par défaut avec CopyProfile
    Personnaliser la barre des tâches et le menu Démarrer par script et unattend.xml
    Exemple d’utilisation du script LTISuspend

    Pour plus d’informations sur la personnalisation et autres aspects du déploiement Windows, voir les sites références:

    Pas à pas : Déploiement basique de Windows pour les professionnels de l’informatique
    Pas à pas : Mise à niveau et migration de Windows 7
    Windows Automated Installation Kit for Windows 7
    User State Migration Tool (USMT) 4.0 Guide utilisateur

    Informations supplémentaires

    Forum Aux Questions sur le déploiement de Windows 7
    P2V Migration pour Software Assurance

    • 11/12/2010