Blog de Florent Appointaire

Blog sur les technologies Microsoft (Windows Server, System Center, Azure, Windows Azure Pack/Azure Stack, etc;)

6215_scvmm2012_logo.png-550x0

Aujourd’hui, je vais vous présenter comment créer un cluster de System Center Virtual Machine Manager.

Dans un premier temps, je vais créer 2 VMs (Windows Server 2012 R2), qui me serviront à créer ce cluster. Une fois que les VMs sont déployées, il faut créer le cluster Windows. Je n’aborderai pas cette partie dans ce tutoriel. Une fois que le cluster est créé, installez le Windows ADK 8.1 que vous pouvez télécharger ici avec les options suivantes :

  • Deployment Tools
  • Windows Preinstallation Environment

image

Une fois ceci fait, il vous faut un serveur qui hébergera la base de données. Dans mon cas, j’ai créé une VM SQL où la base de données sera hébergée. Attention, pour que le cluster soit efficace, n’hébergez pas la base de donnée en local sur l’une ou l’autre des VMs du cluster.

Pour résumer, j’ai 3 VMs et un cluster :

  • SQL01
  • VMM02
  • VMM03
  • VMMCL01

Nous pouvons commencer l’installation de notre cluster VMM. Insérez le CD de VMM 2012 R2 dans une VM et ouvrez le setup :

image

Cliquez sur Install. Une nouvelle fenêtre apparaît. Cochez la case VMM management server. VMM détecte que l’installation est lancée sur un Cluster. Cliquez sur Yes pour créer le cluster VMM puis Next :

image

Donnez un nom et une clé produit et cliquez sur Next :

SNAGHTMLa0f6c9

Acceptez la licence et cliquez sur Next :

image

Choisissez si vous souhaitez participer au CEIP et cliquez sur Next :

image

Choisissez si vous souhaitez installer les mises à jour automatiquement ou non et cliquez sur Next :

image

Choisissez où vous souhaitez installer VMM et cliquez sur Next :

image

Vérifiez qu’il n’y a pas de prérequis qui vous bloque et cliquez sur Next :

image

Choisissez ensuite où la base de données va être stockée et cliquez sur Next :

SNAGHTMLa5a064

Donnez ensuite un nom à votre cluster ainsi qu’une adresse IP et cliquez sur Next :

SNAGHTMLa72bb7

Ici vous n’avez d’autre choix que de fournir un compte de domaine. Ceci est normal, car si une machine du cluster s’éteint, le service doit pouvoir continuer à tourner. Attention, le compte de service doit être administrateur local des serveurs VMM du cluster :

SNAGHTMLa8780d

Pour la partie Distributed Key Management, il va y avoir quelques manipulation à effectuer sur l’AD. En effet, pour créer un cluster VMM, il faut stocker la clé d’encryption dans l’AD pour qu’elle soit accessible par tous les serveurs du cluster VMM. Pour configurer le stockage de cette clé, nous sommes renvoyés vers un article Technet. Pour commencer, il faut créer un conteneur dans l’AD. Ouvrez ADSI Edit sur votre DC et connectez-vous à votre Default naming context. Naviguez ensuite jusqu’à l’endroit où vous voulez stocker le conteneur et faites clique droit, New > Object. Ici, choisissez container et cliquez sur Next :

image

Donnez un nom au conteneur et cliquez sur Next :

image

Cliquez sur Finish :

image

Cliquez droit sur le conteneur que vous venez de créer et sur Properties. Allez dans l’onglet Security :

SNAGHTMLb1cd55

Il faut donner les droits suivants au compte qui a lancé l’installation de VMM, dans mon cas, mon utilisateur est Florent :

  • Read all properties
  • Write all properties
  • Create all child objects

Cliquez sur Advanced > Add et sélectionnez l’utilisateur. Attribuez les permissions citées précédemment et cliquez sur OK 3 fois :

SNAGHTMLb627e5

Retournez sur le serveur VMM où l’installation est lancé, et donnez le DN du conteneur que l’on vient de créer et cliquez sur Next :

SNAGHTMLb90480

Choisissez les ports à utiliser pour VMM et cliquez sur Next :

image

A l’étape suivante, il est dit que nous devrons créer la librairie VMM après que l’installation soit terminée. Cliquez sur Next :

image

Vérifiez les informations que vous avez fourni, et si tout est bon, cliquez sur Install :

SNAGHTMLbd68e4

L’installation s’est bien déroulée :

image

Pour vérifiez, connectez-vous à la console depuis le serveur qui a reçu l’installation :

SNAGHTMLd49db

Vous pouvez également voir qu’un rôle est apparu dans la console Failover Cluster :

SNAGHTMLe48fb

Et que dans la console ADSI Edit, des nouveaux conteneurs ont été créés :

SNAGHTMLf8880

Si vous essayez de migrer le rôle sur l’autre nœud, vous aurez une erreur. Ceci est normal, il faut installer le management serveur sur ce deuxième serveur. Insérez le CD dans le deuxième serveur et lancer le setup pour ajouter ce serveur en temps que possible propriétaire du nœud. Sélectionnez VMM management server. Un message apparaît pour vous dire que VMM est déjà installé, et que vous pouvez ajouter ce serveur comme nœud. Cliquez sur Yes :

image

Complétez l’installation jusqu’à la fin. Une fois l’installation terminée, il nous reste à tester le Failover. Pour tester, je vais bouger le rôle sur mon serveur secondaire et je vais arrêter le troisième serveur :

SNAGHTML29dc6e

SNAGHTML2aa29c

Depuis le deuxième serveur, je peux continuer à travailler sur VMM, sans perdre aucune donnée :

SNAGHTML2bc16a

Préférez l’utilisation du nom du cluster pour vous connecter à la console VMM.

Ce tutoriel est terminé, si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Facebook Like
Anonymous