Blog de Florent Appointaire

Blog sur les technologies Microsoft (Windows Server, System Center, Azure, Windows Azure Pack/Azure Stack, etc;)

[Azure Stack] Installation de la TP1

Le 29 Janvier 2016, Microsoft a rendu disponible la première version de Azure Stack, TP1. Vous pouvez la télécharger ici et trouver la documentation ici.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment déployer cette première version de Azure Stack.

Pour commencer, assurez vous d’avoir les prérequis suivant au niveau du hardware:

Si votre serveur n’a pas autant de mémoire, vous ne passerez pas les prérequis. Je vous conseille donc de suivre cet excellent tutoriel pour bypasser ce check.

Au niveau de l’architecture, l’installateur va déployer plusieurs VMs, et l’architecture finale sera la suivante:

Vous allez donc avoir 9 VMs, qui sont les suivantes:

Nom de la VM Ressources Services
ADVM 4 vCPU / 4096 GB RAM AD / DNS / DHCP
ACSVM 4 vCPU / 8192 GB RAM ACS Services
BGPVM 2 vCPU / 4096 GB RAM BGP
MuxVM 2 vCPU / 4096 GB RAM SLB Mux
NCVM 2 vCPU / 4096 GB RAM Network Controller
NATVM 2 vCPU / 4096 GB RAM NAT
xRPVM 8 vCPU / 8192 GB RAM Compute RP / Network RP / Storage RP
SQLVM 4 vCPU / 4096 GB RAM SQL
PortalVM 4 vCPU / 6144 GB RAM Portal Services / ARM
ClientVM 2 vCPU / 4096 GB RAM Client

Assurez-vous ensuite d’avoir un compte Global Admin sur Azure AD et d’avoir changé son mot de passe:

SNAGHTML2e4d2565

Sur un serveur qui dispose au moins de 4 disques de 250 GB minimum, téléchargez Azure Stack. Une fois le téléchargement terminé, vous devez créer un dossier nommé AzureStack à la racine du C:\ et y extraire les fichier dedans, en exécutant Microsoft Azure Stack POC.exe après l’avoir extrait:

image

Une fois ceci terminé, faites une copie du VHDX WindowsServer2016Datacenter.vhdx et renommez le en MicrosoftAzureStackPOCBoot.vhdx:

image

Maintenant, montez le VHDX en double cliquant dessus et exécutez la commande suivante:

bcdboot <your letter>:\Windows

image

Redémarrez le serveur. Il devrait démarrer sur ce nouveau VHDX. Faites la configuration de base et donnez un mot de passe:

image

Une fois l’hôte démarré, donnez lui une adresse IP qui peut accéder à Internet, ceci est très important pour le déploiement:

image

Il est maintenant temps de lancer l’installation de Azure Stack. Pour ce faire, ouvrez une fenêtre PowerShell et déplacez vous dans le dossier qui contient le script DeployAzureStack.ps1. Ici, exécutez la commande suivante:

.\DeployAzureStack.ps1 -NATVMStaticIP 172.X.X.X/24 -NATVMStaticGateway 172.X.X.1 –Verbose

image

Vous pouvez voir que j’utilise les 2 paramètres –NATVMStaticIP et –NATVMStaticGateway car je n’ai pas de serveur DHCP dans mon LAB. Il est très important que ce réseau est accès à Internet. Le déploiement commence, avec le nom de domaine azurestack.local. Plusieurs questions vous seront poser, comme le mot de passe administrateur du serveur (1), le compte Azure AD que vous avez créez précédemment (2), quel Azure Directory vous souhaitez utiliser (3) et Si vous voulez installer Azure Stack (quelle question Sourire (4)). L’installation est en cours:

image

Ce déploiement dur approximativement 2h. Une fois l’installation terminée vous aurez le message suivant:

image

Maintenant, pour vous connecter à l’interface d’administration de Azure Stack, allez sur le bureau de votre serveur. Vous devriez avoir un raccourci pour vous connecter sur la VM client. Connectez vous à celle ci:

image

Connectez-vous au portail en utilisant le raccourci sur le bureau, Microsoft Azure Stack POC Portal.url avec l’utilisateur Global Admin de votre Azure AD:

image

Vous avez maintenant accès à Azure Stack sur votre VM:

image

Dans un prochain article, je vous montrerai comment créer un plan, etc. Sourire

Facebook Like
Anonymous