Blog de Florent Appointaire

Blog sur les technologies Microsoft (Windows Server, System Center, Azure, Windows Azure Pack/Azure Stack, etc;)
    • 30/4/2014

    [System Center 2012 R2] L’UR2 pour Orchestrator n’est plus disponible

    SysCtrR2

    Microsoft a retiré l’update rollup 2 de System Center 2012 R2 Orchestrator du centre de téléchargement. Pour cause, Microsoft a trouvé un problème avec SMA après l’application de l’UR2.
    Si vous avez déjà installé cet update, une solution est fourni :

    • If you are using Windows Authentication from the runbook worker to the SMA database:
      • Change the \Program Files\Microsoft System Center 2012 R2\Service Management Automation\Orchestrator.Settings.config file to restore the correct information to your SMA server and database, as follows. 
        <!--SQL connection information-->
        <add key="Server" value="SQL-Server-Computer"/>
        <add key="Database" value="SMA Database Name"/>
        <add key="Authentication" value="Windows"/>
      • Alternatively, you can uninstall and reinstall the Runbook Worker to obtain the correct connection settings.
    • If you are using SQL authentication from the runbook worker to the SMA database, uninstall the Runbook Worker, and then reinstall it to correctly set these connection settings.

    L’annonce officiel : http://support.microsoft.com/kb/2904689/en-us

    • 30/4/2014

    [SCVMM 2012] Changer le propriétaire d’une machine virtuelle

    SCVMM_logo

    Aujourd’hui on m’a demandé de changer le nom du propriétaire d’une machine virtuelle dans VMM. Je vous partage donc l’information.
    Ouvrez une fenêtre PowerShell, et faîtes :

    Import-Module Virtualmachinemanager
    Get-VM | Where {$_.VMResource -like "*Nexus1000V*"} | Set-VM -Owner "DOMAIN\Florent"

    SNAGHTML6ebaec

    Vérification dans VMM :

    SNAGHTML6f7a83

    Cette manipulation est simple, rapide et efficace.

    • 29/4/2014

    [SCVMM 2012] Erreur lors d’une conversion V2V

    SCVMM_logo

    Microsoft a publié un KB (2960125) concernant l’erreur suivante, que vous pouvez rencontrer lors d’une conversion V2V (Virtual To Virtual) sur un CSV (Cluster Shared Volume). En effet, vous aurez lors du rating un résultat avec 0 étoile et le message suivant :

    There is not enough disk space on the available volumes due to disk reserves. Maximum disk space on the most appropriate volume, account for the host resource utilization and reserves (in megabytes): <value1>
    The virtual machine requires (in megabytes): <value2>
    The maximum space at the time of evaluation, after considering the virtual machine requirements (in megabytes): <value1>

    VMM va chercher l’espace disque en local sur l’hôte et non sur le CSV.

    Pour résoudre ce problème, 2 solutions s’offrent à vous :

    • En PowerShell
    • Avec l’ajout d’un nouveau disque

    Ce problème est référencé sur toutes les plateformes de System Center 2012 Virtual Machine Manager (2012, 2012 SP1, 2012 R2).

    Retrouvez le détail de ces solutions ici : http://support.microsoft.com/kb/2960125/en-us

    • 29/4/2014

    [SCOM 2012 R2] Nouveautés dans les widgets et les Dashboard de l’UR2

    SCOM2012

    Avec la sortie de l’UR2 de SCOM 2012 R2, il y a eu quelques nouveautés, notamment sur la partie Dashboard et widgets des vues. Cette nouvelle liste est disponible ici. C’est pourquoi, Daniel Savage, a publié un article très intéressant avec une documentation reprenant les nouveautés des Dashboard et widgets, dans un document Word. Ce document explicatif vous montrera les résultats sous forme d’image pour un meilleur aperçu.

    Télécharger le document.

    L’article complet : http://blogs.technet.com/b/momteam/archive/2014/04/24/new-widgets-and-dashboard.aspx

    • 24/4/2014

    [System Center 2012 SP1] L’UR6 est disponible

    sc

    Microsoft vient de publier l’Update Rollup 6 de System Center 2012 SP1. Cette UR s’applique à :

    Vous pouvez retrouver ces informations ici : http://support.microsoft.com/kb/2931261

    Vous avez 2 possibilités pour mettre à jour vers l’UR6 :

    • Windows Update
    • Ouvrez Windows Update et cliquez sur Check Online for Updates from Microsoft Update
    • Cliquez sur Important update are available
    • Sélectionnez Update Rollup 6 et cliquez sur OK
    • Cliquez sur Install updates
    • Installation manuelle
    • Sur le serveur concerné, ouvrez une invite de commande en administrateur
    • Déplacez vous dans le dossier qui contient le KB
    • Exécutez la commande suivante :
    • msiexec.exe /update KB.msp

    Avant d’effectuer ces mises à jours, n’oubliez pas de faire des backups système et base de données, au cas où il y aurait un problème.

    • 23/4/2014

    [System Center 2012 R2] L’UR2 est disponible

    SysCtrR2

    Microsoft vient de publier l’Update Rollup 2 de System Center 2012 R2. Cette UR s’applique à :

    Vous pouvez retrouver ces informations ici : http://support.microsoft.com/kb/2932881/en-us

    Vous avez 2 possibilités pour mettre à jour vers l’UR2 :

    • Windows Update
    • Ouvrez Windows Update et cliquez sur Check Online for Updates from Microsoft Update
    • Cliquez sur Important update are available
    • Sélectionnez Update Rollup 2 et cliquez sur OK
    • Cliquez sur Install updates
    • Installation manuelle
    • Sur le serveur concerné, ouvrez une invite de commande en administrateur
    • Déplacez vous dans le dossier qui contient le KB
    • Exécutez la commande suivante :
    • msiexec.exe /update KB.msp

    Le Windows Azure Pack a également été mis à jour et corrige 10 erreurs. Plus d’informations concernant le téléchargement et l’installation ici.

    Avant d’effectuer ces mises à jours, n’oubliez pas de faire des backups système et base de données, au cas où il y aurait un problème.

    • 23/4/2014

    [WAP] Déploiement du Windows Azure Pack – Partie 3

    logo_azure

    Maintenant que notre Windows Azure Pack est fonctionnel, suite à sa configuration dans la partie 2, nous allons effectuer quelques petites modifications de styles, pour faciliter l’accès à notre Azure.

    Si vous ouvrez IIS Manager sur le server WAP01, vous pouvez voir qu’une liste de site a été crée durant l’installation de WAP :

    image

    Ici, nous allons nous intérésser aux 4 sites suivants, ceux qui fournissent le service aux utilisateurs et aux administrateurs :

    • WAP Tenant Portal Service (MgmtSvc-TenantSite) : Héberge le site WAP pour la partie client
    • WAP Tenant Authentication Service (MgmtSvc-AuthSite) : Héberge la partie authentification pour les clients
    • WAP Admin Portal Service (MgmtSvc-AdminSite) : Héberge le site WAP pour la partie Admin
    • WAP Admin Authentication Service (MgmtSvc-WindowsAuthSite) : Héberge la partie authentification pour les admins

    Par défaut, quand vous tentez d’accéder à un portail, pour la partie authentification, WAP utilise .NET. Pour implémenter la partie AD FS, rendez-vous ici où une suite de 3 tutoriaux vous aidera à mettre en place AD FS.

    Pour notre part, nous allons nous contenter de faire des configurations de base, comme ajouter les certificats sur les différents sites, changer l’URL d’accès (pour faciliter l’accès aux utilisateurs) et changer le port.

    Je vais utiliser les noms de domaine suivant:

    • Portail d’administration : Azure-Admin.abc.corp sur le port 443 au lieu de wap01.abc.corp:30091
    • Portail utilisateur : azure.abc.corp sur le port 443 au lieu de wap01.abc.corp:30081

    Commençons par la création des certificats pour nos différentes interfaces. Dans mon cas, j’utiliserai AD CS, configuré en Root CA, avec les features suivantes :

    • Certification Authority
    • Certification Authority Web Enrollment
    • Certifcate Enrollment Web Service
    • Certificate Enrollment Policy Web Service

    Pour créer des certificats pour les différents environnements, allez sur votre serveur WAP, puis dans IIS. Sélectionnez votre serveur et choisissez Server certificates. Vous devriez avoir une liste comme ceci :

    image

    Dans le panel Actions, sélectionnez Create Domain Certificate…. Une fenêtre s’ouvre. Remplissez comme bon vous semble, sauf pour la partie Common Name, qui doit être équivalente au FQDN que vous utiliserez pour votre URL. Pour ma part, j’ai ceci :

    image

    Dans la partie suivante, choisissez votre autorité de certification en cliquant sur Select puis, donnez un nom à ce certificat :

    Capture

    Cliquez sur Finish. Votre certificat apparaît maintenant dans la liste du début :

    Capture2

    Faites de même pour 2 autres certificats, qui vous servirons pour la partie Admin et la parti Tenant.

    Capture2.5

    Nous allons maintenant associer ce certificat à nos différentes pages Web. Dans le même temps, nous changerons également le port à utiliser.
    Dans IIS, toujours sur le serveur WAP, trouvez le site MgmtSvc-AdminSite, faites clique droit dessus, Edit Bindings. Une fenêtre s’ouvre. Sélectionnez https 30091 et cliquez sur Edit. La fenêtre suivante apparaît :

    image

    Changez la configuration avec le port 443, changez le hostname en Azure-Admin.abc.corp dans mon cas et sélectionnez le certificat que l’on a généré tout à l’heure, azure-admin.abc.corp :

    Capture3

    Cliquez sur OK pour terminer. Sélectionnez le site MgmtSvc-WindowsAuthSite et faites Edit Bindings, et sélectionnez le certificat que l’on a généré tout à l’heure, wap01.abc.corp :

    Capture4

    Effectuez la même manipulation pour le site MgmtSvc-TenantSite, avec le port 443 et le certificat azure.abc.corp :

    Capture5

    Editez également le site MgmtSvc-AuthSite avec le port 444 et le certificat azure.abc.corp :

    Capture6

    Redémarrez les sites suivants :

    • MgmtSvc-TenantSite
    • MgmtSvc-AuthSite
    • MgmtSvc-AdminSite
    • MgmtSvc-WindowsAuthSite

    Avant de continuer, n’oubliez pas de créer les enregistrements DNS des nouveaux noms. Pour faire ceci, connectez-vous sur un DC, et créez les enregistrements DNS, suivants vos IPs :

    image

    Il faut maintenant reconfigurer WAP, pour qu’il prenne en compte les modifications. Une documentation est disponible sur TechNet pour faire ceci.
    Sur le serveur WAP, ouvrez PowerShell en tant qu’administrateur et importez le module MgmtSvcConfig :

    Import-Module -Name MgmtSvcConfig

    image

    Mettez à jour le Portail Admin avec vos paramètres, comme ceci (le dernier paramètre correspond à votre serveur qui contient la base de données) :

    Set-MgmtSvcFqdn -Namespace "AdminSite" -FullyQualifiedDomainName "Azure-Admin.abc.corp" -Port 443 -Server "SQL01"

    Capture8

    Faites de même pour la partie authentification, avec la commande suivante :

    Set-MgmtSvcRelyingPartySettings –Target Admin –MetadataEndpoint 'https://wap01.abc.corp:30072/FederationMetadata/2007-06/FederationMetadata.xml' -ConnectionString "Data Source=sql01.abc.corp;User ID=sa;Password=123456789A”

    Capture9
    Il faut maintenant faire la redirection de l’authentification du portail vers le nouveau port. Exécutez la commande suivante :

    Set-MgmtSvcIdentityProviderSettings –Target Windows –MetadataEndpoint 'https://azure-admin.abc.corp/FederationMetadata/2007-06/FederationMetadata.xml' -ConnectionString "Data Source=sql01.abc.corp;User ID=sa;Password=123456789A”

    Capture10

    Faisons maintenant de même pour la partie tenant :

    Set-MgmtSvcFqdn -Namespace "TenantSite" -FullyQualifiedDomainName "azure.abc.corp" -Port 443 -Server "SQL01"
    Set-MgmtSvcFqdn -Namespace "AuthSite" -FullyQualifiedDomainName "azure.abc.corp" -Port 444 -Server "SQL01"
    Set-MgmtSvcRelyingPartySettings –Target Tenant –MetadataEndpoint 'https://azure.abc.corp:444/FederationMetadata/2007-06/FederationMetadata.xml' -ConnectionString "Data Source=sql01.abc.corp;User ID=sa;Password=123456789A”
    Set-MgmtSvcIdentityProviderSettings –Target Membership –MetadataEndpoint 'https://azure.abc.corp/FederationMetadata/2007-06/FederationMetadata.xml' -ConnectionString "Data Source=sql01.abc.corp;User ID=sa;Password=123456789A”

    Capture11

    Avant de faire les tests, n’oubliez pas d’importez le Root Certificate de votre CA sur les ordinateurs qui accèderont aux sites (ceci peut se faire via GPO). Pour ma part, je l’ai importé pour l’ordinateur (pas seulement pour mon compte), dans la partie Trusted Root Certification Authorities.

    Maintenant que notre Root Certificate est importé, vérifions que nos sites fonctionnent sur les nouveaux ports, sans erreur de certificat et avec le nouveau nom DNS.
    Rendez-vous sur https://azure-admin.abc.corp dans un premier temps, et authentifiez-vous. Vous devriez avoir ceci, sans aucune erreur de certificat :

    2014-04-18_12-28-32

    Allez maintenant sur https://azure.abc.corp :

    2014-04-18_12-22-56

    Vous pouvez voir que nous n’avons plus d’erreur de certificat. Authentifiez-vous. Vous pouvez vous rendre contre que l’authentification est effectuée via le port 444 :

    2014-04-18_12-23-30

    Une fois authentifié, vous arrivez à la page d’accueil, sans erreur de certificat :

    2014-04-18_12-24-36

    Cette suite de tutoriel est maintenant terminée, n’hésitez pas si vous avez des questions et/ou des requêtes. Bon courage.

    • 22/4/2014

    [SCVMM 2012] Changer les paramètres régionaux d’un template

    SCVMM_logo

    Après avoir créé un Template de génération 2 dans SCVMM 2012 R2, les regional settings que j’avais paramétré dans le Template ont changé et se sont mis en en-us. Après quelques recherchent, je suis tombé sur le KB 2709539, qui ressemble à mon problème. J’ai donc suivi la procédure. J’ai ouvert PowerShell et importé le module virtualmachinemanager. J’ai adapté le script PowerShell pour changer les regional settings sur le bon Template (Template_Citrix) et avec le regional settings fr-BE. Ceci m’a donné le script suivant :

    $template = Get-SCVMtemplate | where {$_.Name  -eq "Template_Citrix"}
    $settings = $template.UnattendSettings;
    $settings.add("oobeSystem/Microsoft-Windows-International-Core/UserLocale","fr-BE");
    $settings.add("oobeSystem/Microsoft-Windows-International-Core/SystemLocale","fr-BE");
    $settings.add("oobeSystem/Microsoft-Windows-International-Core/UILanguage","fr-BE");
    $settings.add("oobeSystem/Microsoft-Windows-International-Core/InputLocale","080c:0000080c");
    Set-SCVMTemplate -VMTemplate $template -UnattendSettings $settings

    J’ai redéployé le Template et cette fois-ci, les paramètres régionaux étaient bien fr-BE.

    La liste de l'hexadécimal de l'avant dernière ligne se trouve ici : http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc766503%28v=ws.10%29.aspx

    • 18/4/2014

    [Azure] Un nouvel emplacement est disponible

    logo_azure

    La liste des emplacemements pour stocker les VMs Azure s’agrandit, avec l’arrivée d’un petit nouveau, le Brésil. En effet, cet emplacement est disponible dans le Sud du Brésil (Brezil South) et en version Preview, comme l’indique le résultat de la commande PowerShell suivante :

    Get-AzureLocation

    Capture

    Et l’interface graphique de Azure :

    2014-04-18_07-50-20

    Vous pouvez donc dès à présent héberger votre stockage dans ce pays.

    • 16/4/2014

    [WAP] Déploiement du Windows Azure Pack – Partie 2

    logo_azure

    Après avoir vu l’installation basic de Windows Azure Pack, partons à la découverte de son paramétrage  pour que nos clients puissent commencer à souscrire à des plans et ainsi déployer des VMs.

    Dans un premier temps, on va enregistrer notre serveur Service Provider Foundation. Rendez-vous sur votre interface Service Management Portal, dans mon cas https://wap01:30091 et allez sur la page VM Clouds. Cliquez sur le lien First you may register your System Center Service Provider Foundation :

    image

    Renseignez l’URL de votre serveur SPF ainsi que le compte de service des applications pools :

    image

    Capture2

    Capture3

    Une nouvelle catégorie est maintenant apparu juste en dessous, dans la partie VM Clouds. Cliquez sur Use an existing VM Clouds endpoint to collect metering data et renseignez les champs comme ceci :

    image

    Vous devriez arriver au résultat suivant :

    image

    Si vous allez maintenant dans l’onglet Clouds, juste au-dessus, vous devriez voir aucun Cloud affiché. Pour les afficher, il faut connecter notre Windows Azure Pack avec VMM. Cliquez pour configurer un nouveau serveur VMM. Une fenêtre s’ouvre, dans la partie VM Cloud. Configurez un serveur VMM et enregistrez. Vous devriez avoir une liste de tous les Cloud qui sont disponibles sur votre environnement VMM :

    image

    Une fois l’ajout du serveur VMM terminé, on va pouvoir commencer à ajouter nos différents plans d’hébergement et ainsi créer et associer des souscriptions à ces plans. Pour commencer, dans VMM, j’ai créé un Cloud avec différentes options. J’associerai ce Cloud à un plan d’hébergement.

    Dans l’interface d’administration de Azure, allez sur NEW en bas, puis PLAN et CREATE PLAN. Une fenêtre apparaît. Choisissez un nom pour ce plan :

    image

    Ce cloud sera de type machine virtuelle :

    image

    Terminez la configuration ou ajoutez des Add-Ons si vous en avez :

    image

    Notre Cloud a bien été créé :

    image

    Il faut maintenant le configurer. Cliquez sur la petite flèche à côté de Cloud02. Une nouvelle fenêtre apparaît. Comme vous pouvez le voir, la partie Virtual Machine Clouds n’est pas configurée. Il va falloir configurer cette partie :

    image

    Cliquez sur la flèche à côté de Virtual Machine Clouds. Dans la nouvelle fenêtre, choisissez votre VMM Management Server ainsi que le Cloud associé. La partie usage limit va se remplir automatiquement, suivant les propriétées de votre Cloud :

    image 

    Choisissez un ou des réseaux, de même pour la partie Hardware Profiles et pour les templates :

    image

    image

    Remplissez également la partie Additional Settings à votre aise. Cliquez sur SAVE en bas de la page.

    image

    Une fois terminé, le statut de Virtual Machine Clouds est maintenant actif. De même, CLOUD02 ne contient plus d’erreur :

    image

    Comme indiqué, si vous souhaitez que des clients puissent souscrire à ce plan, vous devrez passer le plan de PRIVATE à PUBLIC. En bas de la page, cliquez sur CHANGE ACCESS et cliquez sur PUBLIC et sur le popup, cliquez sur YES. CLOUD02 est maintenant public, et des clients peuvent créer des souscriptions à ce plan :

    image

    Pour faire ceci, vous avez 2 possibilités. Soit vous créez le compte directement depuis la partie USER ACCOUNTS de l’interface d’administration, soit vous créez un compte depuis l’interface utilisateur.

    Je vais vous montrer les 2 possibilités.

    Possibilité 1 – Depuis l’interface d’administration :

    Cliquez sur NEW > USER ACCOUNT > QUICK CREATE. Remplissez les champs, et choisissez le PLAN :

    image

    Allez maintenant sur https://wap01.devoteam-lab.corp:30081/ et connectez-vous avec ce compte. Une page de bienvenue apparaît :

    image

    Vous arrivez sur l’interface d’Azure. Nous allons créer une nouvelle VM pour tester que tout fonctionne :

    image

    Cliquez sur NEW > STANDELONE VIRTUAL MACHINE > FROM GALLERY ou QUICK CREATE, au choix. Je choisis mon Template :

    image

    Donnez un nom à la VM et un mot de passe pour la compte administrateur de la VM :

    image

    Choisissez un réseau :

    image

    La machine est en cours de création :

    imageimage

    Une fois la création terminée, vous avez plusieurs informations en cliquant sur la flèche à côté du nom.

    image

    Possibilité 2  - Depuis la page d’accueil :

    Rendez-vous sur la page suivante https://wap01.abc.corp:30081 et cliquez sur Sign Up. Créez un nouveau compte :

    image

    Vous arrivez de nouveau sur une page de présentation.
    Pour le moment, votre compte est créé, mais ne dispose d’aucune souscription. Cliquez sur NEW > MY ACCOUNT > ADD SUBSCRIPTION pour ajouter une souscription. Si votre plan contient un code d’invitation, renseignez le et validez :

    image

    Sinon, choisissez votre plan et validez :

    image

    Vous êtes maintenant capable de créer des VMs sur votre souscription.

    Dans la prochaine partie, nous verrons comment paramétrer les différents sites (ports, nom DNS, certificats, nom du site, etc.).

    • 15/4/2014

    [WAP] Déploiement du Windows Azure Pack – Partie 1

    logo_azure

    Après avoir déployé Service Provider Foundation, nous allons maintenant pouvoir déployer le Windows Azure Pack. Ce composant vous permettra de fournir un environnement de type Cloud, à différents clients. Exactement pareil que ce que fait Azure à l’heure actuelle.

    Dans cette suite de tutoriel, nous allons voir comment déployer le Windows Azure Pack. Etant donné que ce composant sera pour des tests, l’installation se fera sur une machine unique, WAP01. L’idéal serait d’avoir une machine pour chaque composant (http://technet.microsoft.com/en-us/library/dn457763.aspx).

    La machine que j’ai déployé a les caractéristiques suivantes, tel que préconisé par Microsoft :

    • 2 vCPU
    • 8 GB de RAM, en fixe, pas de mémoire dynamique
    • 40 GB de disque dur
    • Windows Server 2012 R2

    Commençons par installer Microsoft Web Platform Installer 4.6 pour pouvoir télécharger et installer Windows Azure Pack. Si votre serveur n’a pas accès à internet, pas de panique, vous pouvez vous rendre directement à la partie suivante où je vous explique comment faire. Assurez-vous de bien avoir désactivé l’option Internet Explorer Enhanced Security dans les paramètres du serveur local (la configuration du WAP se fait via l’interface Web) avant de commencer.

    Pour ceux qui ont accès à internet depuis leur serveur, ouvrez Microsoft Web Platform Installer et cherchez Windows Azure Pack depuis votre serveur qui contiendra WAP :

    image

    Cherchez la ligne qui contient Windows Azure Pack: Portal and API Express et cliquez sur Add :

    image

    Cliquez ensuite sur Install. Une fenêtre va apparaître et va vous montrer ce qui va être téléchargé (les dépendances également). Cliquez sur I Accept :

    image

    L’installation débute. Une fois l’installation terminée, arrive la configuration. Cliquez sur Continue :

    WAP1

    Quand la configuration est terminée, cliquez sur Finish :

    WAP2

    L’installation du composant est terminée, vous pouvez sauter la partie suivante et accéder directement à la partie configuration du WAP.

    Pour ceux qui n’ont pas accès à internet avec leur serveur, suivez la procédure suivante. Depuis un ordinateur qui a accès à internet, exécutez la commande suivante, qui vous permettra de télécharger le bon paquet WAP :

    “%ProgramFiles%\Microsoft\Web Platform Installer\WebpiCmd.exe" /Offline /Products:WAP_SingleMachineInstallation /Path:"C:\WAP "/XML:https://www.microsoft.com/web/webpi/4.6/webproductlist.xml

    image

    image

    Une fois terminée, transférez le dossier C:\WAP sur le serveur qui contiendra le WAP. Sur ce serveur, installez Microsoft Web Platform Installer 4.6. Quand l’installation est terminée, on peut lancer l’installation du Windows Azure Pack. Pour faire ceci, vous avez 2 possibilités. Soit en ligne de commande, soit en interface graphique. Je ne parlerai que de la version en ligne de commande :

    • Ouvrez une invite de commande en Administrateur et faites les commandes suivantes :
    • Déplacez vous dans le dossier qui contient le binaire webPicmd.exe, dans mon cas cd “C:\Temp\WAP\bin”
    • webPicmd.exe /install /products:WAP_SingleMachineInstallation /XML:”<Chemin de votre webproductlist.XML>” dans mon cas webPicmd.exe /install /products:WAP_SingleMachineInstallation /XML:”C:\Temp\WAP\feeds\latest\webproductlist.xml“
    • Une fois cette commande exéctuée, il va vous demander d’accepter la licence en tapant Y :

    image

    image

    • Comme vous pouvez le voir, un redémarrage est nécessaire. Tapez Y et le serveur redémarre.

    image

    • Au redémarrage, l’installation continue :

    image

    • L’installation est maintenant terminée, Internet Explorer s’ouvre pour la configuration

    Si Internet Explorer ne s’est pas ouvert pour la configuration, vous pouvez vous rendre directement sur cette page pour commencer la configuration :

    https://localhost:30101

    Première étape, la configuration de la base de données. Renseignez le nom du serveur qui va héberger la base de données, ainsi qu’un compte pour administrer les bases. Une passphrase contenant au moins un caractère alphanumérique et un caractère non-alfanumérique doit être renseigné. Cette passphrase sera utile si vous ajoutez d’autres serveurs WAP :

    image

    Choisissez si vous souhaitez aider Microsoft à améliorer le produit :

    image

    Confirmez la configuration des features :

    image

    La configuration débute :

    image

    Tout s’est bien passé :)

    image

    La page web se ferme.

    Pour tester voir si le site fonctionne correctement, rendez- vous à l’adresse web suivante :

    https://wap01:30091

    Authentifiez-vous. Vous devriez arriver sur une page similaire :

    image

    image

    Dans le prochain tutoriel, nous verrons comment intégrer SPF, WAP et VMM.

    • 14/4/2014

    [SCSPF 2012] Installation de System Center Service Provider Foundation 2012 R2

    sc

    Service Provider Foundation est un logiciel de la suite System Center, qui permet à un fournisseur d’offrir une infrastructue de type IaaS (Infrastructure as a  Service) à un client. Par exemple, si un fournisseur à un portail front-end pour ses clients (Windows Azure Pack dans notre cas), SPF donne la possibilité aux clients d’accéder à leur propre ressources, qu’ils payent tous les mois, sans faire aucun changement sur le portail. SPF fonctionne avec un Web Service qui va intéragir directement avec Virtual Machine Manager.

    Dans cette série de tutoriel, on va voir comment mettre SPF en place, Windows Azure Pack, et comment configurer le tout.

    Pour commencer, il vous faudra une VM avec au minim 2 Gb de RAM et 1 Gb d’espace disque. Il est recommandé d’avoir 4 Gb de RAM et 3 Gb d’espace disque. Concernant l’OS, pour la version R2 de SPF, il est conseillé d’utiliser Windows Server 2012 R2.

    J’utiliserai donc une VM avec 2Go de RAM, 2 vCPU et 40Go d’espace disque.

    Concernant les prérequis, avant de commencer l’installation, il vous faut installer ceci :

    • Console VMM 2012 R2

    IIS avec les features suivantes :

    • IIS Version 7.5 or greater
    • IIS Management Scripts and Tools role service
    • IIS Security Basic Authentication
    • IIS Security Windows Authentication

    Les features suivantes :

    • .NET Framework 4.5 Features
    • HTTP Activation
    • Management OData IIS Extension

    Utiliser le script PS suivant pour installer ces rôles et features :

    Install-WindowsFeature Web-Server, Web-WebServer, Web-Common-Http, Web-Default-Doc, Web-Dir-Browsing, Web-Http-Errors, Web-Static-Content, Web-Health, Web-Http-Logging, Web-Request-Monitor, Web-Http-Tracing, Web-Performance, Web-Stat-Compression, Web-Security, Web-Filtering, Web-Basic-Auth, Web-Windows-Auth, Web-App-Dev, Web-Net-Ext45, Web-Asp-Net45, Web-ISAPI-Ext, Web-ISAPI-Filter, Web-Mgmt-Tools, Web-Mgmt-Console, Web-Scripting-Tools, NET-Framework-45-ASPNET, NET-WCF-HTTP-Activation45, ManagementOdata, WAS, WAS-Process-Model, WAS-Config-APIs

    Ensuite télécharger et installer WCF Data Services 5.0 for OData V3 et ASP.NET MVC 4

    Une fois les prérequis installés, nous allons pouvoir commencer l’installation de Service Provider Foundation.

    Le dossier d’installation se trouve avec l’image de Orchestrator. Il n’est pas possible de télécharger juste SPF.
    Montez le CD et ouvrez le fichier SetupOrchestrator.exe et sélectionnez Service Provider Foundation :

    image

    Cliquez sur Install :

    image

    Acceptez la licence et cliquez sur Next :

    image

    Les prérequis vont être vérifiés. Si tout est bon, vous pourrez passer à l’étape suivante. Si un des prérequis n’est pas bon, installez ce qu’il manque et vérifier de nouveau ces prérequis :

    image

    Renseignez votre serveur SQL et cliquez sur Next :

    image

    Choisissez où stocker le site web et sélectionnez un certificat si vous avez votre propre PKI (conseillé), sinon, générez un certificat auto-signé :

    image

    Fournissez ensuite pour la partie administration du site, une liste d’administrateur, ou un groupe qui contiendra les administrateurs par exemple. Ceci sera appliqué pour la sécurité des dossiers. Utilisez de préférence un compte de service de domaine pour l’application pool, surtout si votre base de données n’est pas hébergée en local :

    rnissez

    Faites pareil pour la partie fournisseur, la partie VMM et la partie usage, en utilisant toujours le même compte de service pour l’application pool, sinon vous recevrez une erreur du type “Please enter a valid user name and password”  :

    1

    2

    3

    Choisissez si vous souhaitez participer au programme d’amélioration et si vous souhaitez faire les mises à jour, puis cliquez sur Next :

    image

    Vérifiez les paramètres que vous avez fourni, et si tout est bon, cliquez sur Install :

    4

    image

    L’installation est terminée :

    image

    Il faut maintenant ajouter le compte de service de l’application pool dans les groupes locaux du serveur. Ces groupes sont apparus pendant l’installation :

    image

    Après ceci, il faut également ajouter ce compte dans les administrateurs de VMM :

    5

    Il faut également ajouter les permissions SYSADMIN sur le compte d’application pool où la base de données est hébergée. Dans SQL Server Management Studio, dans Security > Logins, cherchez le compte en question. Faites clique droit, Properties > Server Roles et cochez la case sysadmin :

    6

    L’installation de SPF est maintenant terminée, je vous montrerez dans un prochain tutoriel comment installer le Windows Azure Pack.

    Plus d’informations concernant Service Provider Foundation.

    • 11/4/2014

    [SCVMM 2012] Erreur 23776 : This configuration causes the host cluster to become overcommitted

    SCVMM_logo

    En voulant déployer des VMs depuis App Controller sur un cluster 2 nœuds, j’ai rencontré le message d’erreur suivant dans les jobs :

    Error (23776)
    The VM [XP1] could not be placed on cloud [CitrixCloud] due to the following issues:

    (2 / 2) 11008
    This configuration causes the host cluster HVCL01 to become overcommitted.

    Recommended Action

    Ensure that there are no operations occurring on virtual machine XP1 and attempt placement again.

    Erreur1

    J’ai donc cherché et je me suis rendu compte dans la configuration du cluster, dans la partie General, que la partie Cluster réserve (nodes) était égal à 1. Ceci signifie que pour que toutes les VMs soient disponible, même si un hyperviseur tombe, il me faut 1 nœud de réserve. Etant dans un environnement de test, j’ai passé cette valeur à 0 et ceci a réglé le problème :

    Resolution

    Pour information, au moment du rating du cluster par VMM, il ajoute le total en RAM de toutes les VMs (Running, Saved et Shutdown). Si ces VMs sont en Dynamic Memory, il prendra le maximum. Une fois ceci fait, il rajoute la RAM de la VM qui a été demandée à la création. Il compare ensuite avec la RAM de tout les hyperviseurs, après avoir soustrais la mémoire réserve de l’hôte, pour voir si un hôte est capable d’accueillir toutes les VMs, de façon autonome.

    Plus d’informations à ce sujet : Carmen Summers

    • 9/4/2014

    [SCVMM 2012 R2] Erreur 23352 lors du déploiement d’une VM de génération 2

    SCVMM_logo

    Après avoir converti ma VM de génération 2 pour en faire un Template, j’ai eu l’erreur suivante :

    Error 23353
    VMM cannot find the device or this device is not valid for a boot device.

    Error

    J’ai donc désactivé le Secure Boot du Template, j’ai redeployé une VM, et toujours le même problème.

    Après quelques recherches, je suis tombé sur un poste où la solution est donnée. Ce poste a été écrit par Peter Noorderijk et on peut y trouver la solution dans les commentaires.

    Il est dit de relever l’id du BUS et de la LUN. J’ai donc regardé dans mon Template, et j’ai trouvé ceci :

    SCSI

    Mon id du BUS est 0, de même pour la LUN.
    Il est ensuite dit d’exécuter la commande PowerShell suivante pour corriger le problème :

    Get-SCVMTemplate -Name "Template_Prod" | Set-SCVMTemplate -FirstBootDevice "SCSI,0,0"

    La commande s’exécute normalement et j’ai donc essayé de redéployer une VM depuis ce Template, cette fois avec succès.

    NoError

    Merci donc à John pour cette résolution qui va sans doute aider beaucoup de monde.

    EDIT 08/05/2014 : Microsoft a publié un KB concernant ce problème, avec la même solution que proposée précédemment : http://support.microsoft.com/kb/2955362

    • 9/4/2014

    [Hyper-V] Microsoft Virtual Machine Converter

    windows-server-2012-logo1

    Microsoft a publié hier une mise à jour majeur, numérotée 2.0, de son outil de convertion de machine virtuelle provenant de VMware (anciennement Microsoft Virtual Machine Converter Solution Accelerator).

    Cet outil vous permettra en effet, de convertir vos VMs et disques provenant de VMware et de les déployer directement sur un hôtes Hyper-V ou directement dans le cloud Microsoft Azure.

    Dans cette nouvelle release, on peut trouver les améliorations suivantes :

    • Conversion des disques qui sont attachés à une VM VMware en VHD qui peuvent être envoyés sur Microsoft Azure.
    • Possibilité d’automatiser la conversion des disques de VMware à Hyper-V avec PowerShell.
    • Supporte la conversion des systèmes d'exploitation Linux basée sur des hôtes VMware vers des hôtes Hyper-V .
    • Supporte la conversion des machines virtuelles hors ligne .
    • Prend en charge le nouveau format de disque dur virtuel (VHDX) lors de la conversion dans Hyper- V sur un OS de type Windows Server 2012 R2 et Windows Server 2012.
    • Supporte la conversion des machines virtuelles provenant de VMware vSphere 5.5 , VMware vSphere 5.1 et VMware vSphere 4.1 .
    • Prise en charge de Windows Server 2012 R2 , Windows Server 2012 et Windows 8 pour la conversion de VMs.

    Vous pouvez télécharger cet outil et la documentation associé directement sur le site de Microsoft : http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=42497&WT.mc

    • 2/4/2014

    [SQL Server] La version 2014 est disponible en RTM

    SQL-Server-2012

    Microsoft a sorti la version RTM (Release To Manufacturers) de SQL Server hier 1er Avril, et ceci n’était pas un poisson :)

    Toutes les nouveautées de SQL Server 2014 : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/bb500435(v=sql.120).aspx

    Prérequis pour la partie Hardware et Software : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/ms143506(v=sql.120).aspx

    Pour télécharger cette version, c’est par ici que ça se passe : http://technet.microsoft.com/en-us/evalcenter/dn205290.aspx

    • 1/4/2014

    [Hyper-V] Erreur au boot d’un CD Unix

    windows-server-2012-logo1

    Si au boot d’une image Unix vous recevez le message d’erreur suivant :

    Minimal BASH-like line editing is supported. For the first word, TAB lists possible command completions. Anywhere else TAB lists possible device or file completions.

    image

    Il faut augmenter la RAM de votre machine virtuelle. En effet, j’avais mis 512Mb de RAM, et en passant à 1024, le problème a disparu.