Microsoft a lancé mercredi 29 février la Consumer Preview de Windows Server 8. Les versions cliente et serveur de Windows sont donc parfaitement synchronisées.

Voici la liste des nouveautés :

  • Système :
    • Windows Server Core : Dans les versions précédentes, il était parfois difficile de configurer un système sous l’édition core car celle-ci ne proposait que des outils en ligne de commande. Microsoft propose dans Windows Server 8 d’activer et désactiver facilement l’interface graphique.
    • Réseau : Windows Server 8 intègre nativement des outils permettant de faire du teaming de cartes réseaux. Auparavent ce sont les vendeurs qui fournissaient ce genre d’outils. Le système gère donc la gestion de la bande passante et des fonctionnalités failover.
    • Nouvelle interface pour le « Server Manager » avec le look and feel Metro.
    • Intégration de Microsoft Online Backup Service  pour sauvegarder le serveur dans le cloud.
  • Hyper-V en version 3.0
    • Hyper-V Replication : Cette fonctionnalité permet de répliquer une machine virtuelle sur un autre hôte sans avoir à utiliser de logiciels de réplication ou des solutions de stockage hardware. Vous pouvez effectuer la première réplication via un périphérique amovible si la connexion réseau ne le permet pas. La réplication fera ensuite le delta nécessaire.
    • Augmentation des limites connues d’Hyper-V avec :
      • 160 CPU
      • 2TB de Ram
      • 512GB de Ram par machine virtuelle
      • 32 vCPUs par VM
      • 4000 machines virtuelles par cluster
      • 63 nœuds par cluster
    • Support de NUMA
    • Support illimité des Live Migrations concurrentes
    • Support de la migration des VMs sans le prérequis de bénéficier d’un stockage partagé.
    • Nouveau format de disque VHDX permettant d’outre passer la limite de 2TB présente avec le VHD. Aujourd’hui la limite est fixée à 16TB.
    • Fonctionnalité Offloaded Date Transfer (ODX)
    • Support de l’ajout de Fiber Channel virtuel. Cette fonctionnalité permet de faire du démarrage à la fois depuis une fiber channel et iSCSI.
  • Windows Deployment Services apporte aussi son lot de nouveautés avec :
    • Possibilité de gérer le pré renseignement de périphériques
    • Ajout de la notion de modèle de machine pour les pilotes
    • De nouveaux assistants de configuration pour faciliter la mise en œuvre
    • Le support d’ARM et UEFI x86/x64
    • De nouveaux fournisseurs (WDSDCMGR, WDSDCPXE, WDSMDMGR)
    • De nouvelles propriétés pour la configuration du serveur comme la configuration de la stratégie des ports UDP et la taille maximum des blocks TFTP.
  • Active Directory :
    • Support de la virtualisation améliorée avec « Virtualization Safe ». Cette fonctionnalité permet d’éviter les problèmes lors de rollbacks avec les USN. Le but est de protéger Active Directory de ce genre de problème en détectant les copies de machines virtuelles ou les snapshots.
    • Fonctionnalité de clonage d’un contrôleur de domaine afin de déployer plus facilement Active Directory
    • Intégration complète d’AD DS dans le Server Manager :
      • Outils ADPrep intégrés au processus de promotion
      • Possibilité de cibler la promotion d’un contrôleur de domaine à distance via la console Server Manager.
    • La console DNS n'est plus installée lors de l'installation du rôle AD DS et de la promotion du serveur en contrôleur de domaine.
    • Nouveau modèle de contrôle d’accès basé sur les revendications
    • Intégration d’Active Directory Federation Services (ADFS) 2.1 dans cette version :
      • Support du protocole SAML
      • Simplification de la mise en œuvre d’une relation d’approbation
    • Possibilité de restaurer des objets supprimés de la corbeille Active Directory via Active Directory Administrative Center
    • Activation des clients Windows et Office basé sur Active Directory Domain Services (AD DS BA). Cette fonctionnalité permet d’activer les clients Windows 8 sans avoir à mettre en œuvre un serveur KMS, sans faire appel à RPC. Vous pouvez utiliser les RODC pour propager la fonctionnalité d’activation.
    • Active Directory Administrative Center affiche les commandes PowerShell exécutées afin de donner la possibilité à l’administrateur de les réutiliser.
    • Intégration des (PSOs) stratégies de mot de passe affinées à Active Directory Administrative Center
    • Gestion de la topologie et des réplications Active Directory via des commandes Powershell pour remplacer repadmin, ntdsutil…
    • Windows Server 2008 R2 intégrait la notion de compte de service administré. Aujourd’hui, ce sont les Group Managed Service Accounts (gMSA) qui peuvent être ainsi utilisé sur plusieurs machines (clusters…).
  • Stockage : Introduction de quelques fonctionnalités clés de SMB 2.2
    • Le serveur et le client SMB 2.2 coopère pour assurer un basculement transparent vers un nœud de cluster de remplacement pour toutes les opérations SMB 2.2 pour les mouvements planifiés et non planifiés en cas de désastre.
    • Avec Windows Server 8, les clients peuvent stocker des données d'application (tels que Hyper-V et SQL Server) sur des partages SMB 2.2 de fichiers à distance. SMB2.2 MultiChannel offre un meilleur débit et de multiples chemins d'accès redondants à partir du serveur (par exemple, Hyper-V ou SQL Server) pour le stockage sur un ordinateur distant.
  • Serveur de fichiers
  • BranchCache :
    • Les données restent chiffrées durant le transport et le stockage.
    • La fonctionnalité peut être entièrement configurée via PowerShell
  • Remote Desktop : Les principales nouveautés concernent RemoteFX 2.0
    • RemoteFX devient compatible MultiTouch
    • RemoteFX : Fonctionnalité de gestion de la bande passante WAN
    • Redirection USB distante
  • WSUS :
    • Le role est maintenant nativement intégré à Windows Server 8
  • Powershell 3.0
    • Toutes les fonctionnalités de Windows Server 8 sont basées sur PowerShell et les différentes actions entreprises au travers de l’interface graphique lancent des commandes Powershell.

La liste des nouveautés ne comprend pas toutes les fonctionnalités.

La plateforme recommandée pour installer cette version est la suivante :

·    Processeur de 1 GHz ou plus rapide

·    1 Go de RAM (32 bits) ou 2 Go de RAM (64 bits)

·    16 Go d'espace disponible sur le disque dur (32 bits) ou 20 Go (64 bits)

·    Périphérique graphique DirectX 9 avec WDDM 1.0 ou un pilote supérieur

Notez que pour exécuter une application Metro, il faudra avoir une résolution minimale de 1024 x 768. Les résolutions inférieurs (jusqu’à 800 x 600) sont disponibles pour les applications Win32.

 

Cette version est disponible en Anglais, Français, Allemand, Japonais, Chinois… Vous pouvez la télécharger sur Technet/MSDN mais aussi publiquement sur : http://www.microsoft.com/en-us/server-cloud/windows-server/v8-default.aspx

Télécharger Hyper-V Server 8 Beta

 

Quelques ressources :